Connect with us

Santé & Environnement

Sida: 26 millions de personnes atteintes du VIH en Afrique subsaharienne

Published

on

Votre publicité ici

Une réunion des Nations unies se tient ce mercredi 8 juin à New York pour faire le bilan sur la lutte contre le Sida. L'ONU espère pouvoir venir à bout de l’épidémie d’ici à 2030. Vingt-six millions de personnes sont atteintes du VIH en Afrique subsaharienne.

Le virus fait moins de morts et moins de nouveaux cas sont enregistrés. En cinq ans, le nombre de nouvelles personnes infectées a diminué de près de 15 % dans l'est et le sud de l'Afrique, et de 8 % dans les régions de l'ouest et du centre.

Si la progression du virus est plus faible, c'est d'abord parce que les femmes enceintes contaminées sont mieux prises en charge. L'Afrique du Sud est celle qui accomplit les meilleurs progrès en la matière. Toutes les femmes enceintes infectées y reçoivent un traitement antirétroviral, ce qui entraîne une forte diminution de la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

L'accès aux médicaments a lui aussi progressé pour l'ensemble de la population. Mais ce n'est pas suffisant, insistent les experts de l'ONU. « L'épidémie continue à se propager de manière disproportionnée en Afrique », soulignent-ils.

En Afrique australe et centrale, moins de trois personnes sur dix contaminées par le virus ont accès aux antirétroviraux. Et quand elles y ont accès, c'est souvent sur le tard. Cette prise en charge tardive se répercute autant sur la personne infectée que sur la communauté. Car le traitement diminue aussi la capacité de transmission du virus.

RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Coronavirus: En Guinée, le bilan repart à la hausse avec 6 morts en 24 heures

Published

on

Votre publicité ici

Alors que depuis quelques semaines, la Guinée fait face à la troisième vague de la pandémie de coronavirus, le nombre de cas est reparti à la hausse.

Pour la seule journée du vendredi 30 juillet, l’ANSS a recensé 123 nouveaux cas confirmés avec 6 morts, soit le taux le plus élevé de décès en 24 heures depuis l’apparition du premier cas de la maladie en Guinée.

Au total, la Guinée a enregistré un cumulé de 25 .688 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 24.148 guéris et 220 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS (Agence nationale de sécurité sanitaire).

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Condé proroge l’état d’urgence sanitaire de 3 mois

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la Guinée fait face à une troisième vague de la pandémie de coronavirus, le président Alpha Condé a prorogé l’état d’urgence sanitaire de 3 mois, à compter du mardi 27 juillet.

“En application des dispositions de l’ordonnance 2021 02 PRGSGG du 23 juillet 2021 portant autorisation de prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République de Guinée. Cette mesure est de nouveau prorogée pour une nouvelle période de 3 mois à compter du mardi 27 juillet sur l’ensemble du territoire national”, a indiqué le chef de l’Etat, dans  un décret rendu lu lundi soir à la télévision nationale.

Depuis quelques semaines, la Guinée fait face à une troisième vague de la pandémie de la Covid-19. Face à cette situation, les autorités guinéennes ont décidé d'élever son niveau d'alerte maximum, avec le renforcement des contrôles surtout au niveau des frontières terrestres, maritimes et aériennes.

A date, la Guinée cumule 25.126 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 23.946 guéris et 205 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : Alpha Condé demande le renforcement de la surveillance dans les frontières

Published

on

Votre publicité ici

Face à la présence de variant du Coronavirus dans certains pays voisins, notamment la Sierra-Léone et le Libéria, le président Alpha Condé  ne veut prendre aucun risque.

En conseil de ministres jeudi, il a ordonné à son ministre de la Santé de prendre ‘’des mesures énergiques afin de renforcer sérieusement la surveillance à nos frontières aérienne et terrestre’’.

Il a également insisté sur la nécessité d’accroître sensiblement les tests PCR compte tenu du nombre important de cas asymptotiques identifiés en Guinée.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance