Accueil / A LA UNE / Sénégal : démission du frère du président à la suite d’un scandale révélé par la presse

Sénégal : démission du frère du président à la suite d’un scandale révélé par la presse

Le frère de Macky Sall, Aliou Sall, a annoncé lundi sa démission de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) qu'il dirigeait depuis septembre 2017, à la suite d'un scandale de corruption révélé par la BBC, le 3 juin dernier.

"Je prends ici devant vous la décision de donner ma démission de la tête de la Caisse des dépôts et consignations à compter de ce jour", a déclaré Aliou Sall dans une lettre rendue publique.

Une enquête de la BBC révèle que Frank Timis, un magnat roumano-australien des affaires, a fait un paiement secret de 250 000 dollars (environ 146 millions de francs CFA) à une société dirigée par le frère du président sénégalais, dans le cadre de contrats pétroliers et gaziers.

Indignation

L'enquête a suscité l'indignation de nombreux Sénégalais, dont certains ont exigé qu'une enquête judiciaire soit menée par la justice sur les contrats gaziers et pétroliers concernant Aliou Sall et la société Petro-Tim.

M. Sall a menacé de porter plainte pour diffamation contre la BBC, avant d'y renoncer à la suite de l'ouverture d'une information judiciaire au Sénégal. Il a démenti avoir reçu les 250 000 dollars en question.

Mais un ministre chargé de la communication présidentielle, El Hadji Hamidou Kassé, a récemment reconnu l'existence du versement de ce montant à Aliou Sall, qui est par ailleurs maire de la commune de Guédiawaye, un chef-lieu de département situé de la région de Dakar.

"Selon les informations dont je dispose, la somme de 250 000 dollars a été transférée à la société Agitrans d'Aliou Sall pour le paiement d'une mission de conseil dans le secteur agricole", a déclaré M. Kassé lors d'une interview sur TV5.

L'interview de la chaîne de la télévision avec M. Kassé a suscité un vif mécontentement dans l'entourage du président sénégalais.

Certains proches de Macky Sall ont vivement critiqué M. Kassé, d'autres ont estimé qu'il s'est trompé de bonne foi.

Deux manifestations ont été organisées à Dakar par l'opposition et la société civile du Sénégal, qui exigent que la justice élucide cette affaire.

Le procureur général a annoncé l'ouverture d'une enquête et a invité toute personne pouvant aider à l'élucider à aller en témoigner devant la Direction des investigations criminelles.

Source : BBC

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée