Connect with us

Politique

Scrutin présidentiel : Les frontières guinéennes seront fermées dimanche

Publié

le

Votre publicité ici

Dans un décret rendu public ce mercredi, le président guinéen Alpha Condé a annoncé la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres du pays, du 11 octobre à minuit au lundi 12 octobre à 6 heures, à la faveur de la présidentielle, a-t-on appris de source officielle.

Le même décret précise que toute infraction aux mesures de fermeture des frontières sera punie par la loi en vigueur.

Cette décision vient en quelque sorte écarter l'hypothèse du report du vote du 11 octobre, tant réclamé par les sept adversaires du président Condé. Ils invoquent en effet des anomalies dans le fichier électoral et dans les opérations de distribution des cartes électorales. D'où cette demande de report du scrutin formulée par ces candidats, qui craignent que ces "anomalies" n'affectent la bonne tenue de la présidentielle.

Il faut noter également que ce mercredi, Salif Kébé, porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante a déclaré à la presse que son institution était en train de dérouler son chronogramme de façon à ce que le vote puisse se dérouler sans fausse note à la date indiquée, qui est le 11 octobre 2015.

Les opérations de distribution de cartes d'électeurs se poursuivent dans la capitale et dans les préfectures intérieures. Plus de 6 millions d'électeurs pourront s'acquitter de leur devoir de vote à la faveur de cette élection, à laquelle 8 candidats sont en lice.

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

Scrutin présidentiel : trois personnes tuées à Conakry

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le parti de Cellou Dalein Diallo, a déploré trois morts, après que ce dernier a revendiqué sa « victoire » au scrutin présidentiel du dimanche. 

« Cet après-midi, sur ordre du pouvoir, les forces de défense et de sécurité ont tiré à balles réelles sur la foule à Conakry entraînant plusieurs blessés et la mort de trois jeunes garçons à savoir : Thierno Nassirou Sylla, 13 ans, élève, Mamadou Saidou Diallo, 14 ans, élève,  Abdoulaye Diomba Diallo, 18 ans, élève », a déploré l’UFDG dans une déclaration, soulignant que cette répression a eu lieu alors « que les partisans du Président Cellou Dalein Diallo célébraient pacifiquement la victoire de leur candidat ».

Plusieurs  autres blessés ont été enregistrés  et le poste armée ( PA) de Hamdallaye a été incendiée.

A Macenta et Kissidougou également, plusieurs boutiques et magasins, appartenant à des partisans supposés de l’opposant ont été pillés dans la soirée d’hier lundi 19 octobre.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Les intimidations illégales ne passeront pas (Par Alpha Saliou Wann)

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Revendiquer sa victoire avant la proclamation des résultats officiels est un acte politique banal à travers le monde. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

Ironie de l’histoire, n’est-ce pas qu’Alpha Condé est mal placé pour ordonner à  son gouvernement d’engager des poursuites judiciaires contre Cellou Dalein Diallo?

A-t-il déjà oublié ce qu’il a fait lui-même à la présidentielle de 2010?

Cellou Dalein Diallo s’est contenté de lire sobrement un communiqué de presse revendiquant sa victoire dès le premier tour tour. Quand à Alpha Condé, il avait organisé une conférence de presse où il avait revendiqué sa victoire en donnant de larges détails pour la justifier.

La presse nationale et internationale  en ont largement fait écho à l’époque. L’information était à la Une des principaux médias dans le monde.

Je vous donne un extrait de son propos dans le journal français Le Point : « Moi, je sais que j'ai gagné », a affirmé M. Condé alors que les résultats officiels du second tour n'ont pas encore été proclamés. Le second tour du scrutin présidentiel a eu lieu le 7 novembre et a opposé Alpha Condé à l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo qui a depuis déposé des réclamations pour "fraudes".

« J’ai gagné quatre communes sur cinq à Conakry, toutes les préfectures de Basse-Guinée à part Boké, toutes les préfectures de la Forêt et de la Haute-Guinée. Comment voulez que je ne gagne pas ? », a déclaré Alpha Condé.

Alors, de qui se moque-t-on ?

Sa CENI s’active fiévreusement pour tripatouiller les résultats, les FDS à sa solde blessent et tuent des jeunes gens  à la fleur de l’âge comme d’habitude, mais ce qui est sûr, il revient aux Guinéennes et Guinéens de défendre chèrement leur droit souverain d’élire leurs dirigeants. Il est hors de question d’accepter la confiscation de notre souveraineté populaire.

Par Alpha Saliou Wann

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

La CENI et le RPG dénonce la déclaration de Cellou Dalein Diallo qui revendique sa victoire

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Alors que l’opposant Cellou Dalein Diallo a revendiqué sa victoire de l’élection présidentielle dès le premier tour, la commission électorale nationale indépendante (CENI)  a indiqué qu’elle n’a pour l’instant donné aucun résultat, jugeant donc la déclaration du candidat de l’UFDG de « nulle et de nul effet ».

Pour sa part, le RPG-arc-en ciel, le parti au pouvoir a condamné cette revendication qu’il qualifie « d’irresponsable et dangereux ».

«  Au vu des résultats sortis des urnes, je sors victorieux dès le premier tour », a annoncé Cellou Dalein Diallo au lendemain du scrutin.

Après cette déclaration, une liesse populaire a déferlée dans la rue à Conakry, et dans plusieurs villes de l’intérieur, pour fêter la « victoire ».

Dans la capitale guinéenne, des heurts ont été signalés, entre les militants de l’opposant et les forces de l’ordre, faisant trois morts, selon Cellou Dalein Diallo.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.