Connect with us

Politique

Scrutin présidentiel: à l’étranger, impossible de trouver les cartes d’électeurs

Published

on

Votre publicité ici

A la veille du scrutin présidentiel, les guinéens de l’étranger réclament toujours leurs cartes d’électeurs leur permettant de voter dimanche.

Si certains auraient reçu jusqu’à 12 cartes d’électeurs comme le soutient la mission d’observation électorale de l’Union Européenne, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, à ce jour nombreux sont les électeurs sans cartes électeurs.

De la Sierra Leone au Liberia en passant par l’Angola ou la Côte d’Ivoire, les ressortissants guinéens sont toujours dans l’impossibilité de récupérer leurs cartes de vote.

Mardi, à Freetown, des guinéens ont été dispersés devant l’Ambassade guinéenne alors qu’ils manifestaient pour réclamer leurs cartes d’électeurs. Dans ce pays, sans l’autorisation de voter par recépicé, le vote ne pourrait se tenir, a confié à guineematin Razesh Sao Pogomou, le président de la CEAMI.

Jeudi à Luanda aussi, plusieurs personnes avaient manifesté devant l’Ambassade guinéenne. Une manifestation vite dispersée par la police angolaise.

Ce samedi, en Côte d’Ivoire, comme au Liberia et plusieurs autres pays, les guinéens se plaignent de ne pas avoir reçu leurs cartes. La majorité des électeurs n’ont pas reçu leurs cartes à Abidjan nous a confié un concitoyen vivant dans le pays.

« Moi j’ai reçu ma carte, mais plus de 80% des électeurs n’ont toujours pas leurs cartes ici. La pagaille est totale. Nous n’avons même pas pu faire la prière du vendredi, d’autant plus qu’il nous faut chercher nos cartes quartier par quartier», nous a confié Amadou Tidiane Diallo.

Hier vendredi, quatre commissaires de la CENI (commission électorale nationale indépendante) ont plaidé pour le report du scrutin. Un report que le président de l’institution et le camp présidentiel refusent catégoriquement.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Alpha Boubacar Bah de l’UFDG prend une pause politique

Published

on

Votre publicité ici

Jusque-là conseiller de  Cellou Dalein Diallo,  président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, le principal parti de l’opposition guinéenne, Alpha Boubacar Bah a annoncé qu’il prend une pause politique, pour des raisons personnelle.

« Après une quinzaine d’années d’engagement politique dont les dix dernières entièrement consacrées à l’UFDG et à son Président, j’ai décidé de mettre ma vie politique en pause pour des raisons de convenance personnelle», a-t-il annoncé jeudi sur sa page facebook, sans plus de détails.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Sékoutoureyah : tête à tête entre Ibn Chambas et Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Le président Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat contesté, a reçu ce lundi 1er mars 2021, Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial des Nations-Unies en Afrique de l'Ouest.

Les deux hommes ont discuté ‘’de divers sujets d'intérêts communs’’, selon la présidence guinéenne, sans plus de détails.

Toutefois, cette rencontre intervient quelques jours après une sortie de la cheffe des droits de l’homme de l’ONU. Sortie dans laquelle, Michelle Bachelet a exhorté les autorités guinéennes à libérer les opposants détenus, estimant que leur détention « sous de fausses accusations d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État, dans le contexte des élections présidentielles de l’année dernière, sapent gravement les fondements de la gouvernance démocratique », dit-elle.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Menace d’arrestation contre l’opposant Aliou Bah

Published

on

Votre publicité ici

Le président du Model, Aliou BAH, serait recherché par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Selon le front national pour la défense de la Constitution (de 2010, ndlr) qui donne l’alerte, des agents de la DCPJ aurait reçu l’ordre d’arrêter  le jeune  farouche opposant au troisième mandat  d’Alpha Condé et de son régime.

Pour le moment, cette information n’est pas confirmée par les autorités judiciaires. Cependant, Aliou Bah, interrogé par nos confrères d’Africaguinee, dit être serein.

« Tout ce que je dis, je l'assume parce que ce sont des choses qui sont réelles », déclare-t-il, soulignant que son rôle en tant qu'opposant, c'est de critiquer la gouvernance et de proposer des alternatives.

Ces derniers mois, le harcèlement et l’emprisonnement des opposants sont devenus récurrents en Guinée.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance