Connect with us

Santé & Environnement

Rougeole : L’Union européenne contribue 3 milliards GNF à la lutte contre l’épidémie en Guinée

Publié

le

Votre publicité ici

La Direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO)acontribué aux efforts déployés pour contenir l’épidémie de rougeole qui touche actuellement la Guinée en allouant 3,015 milliards de francs guinéens
(300 000 euros)
afin de vacciner les enfants á N'Zérékoré, la préfecture la plus touchée,et soigner les malades.

Au total, 148,000 enfants de 6 mois à 10 ans ont été vaccinés contre la rougeole dans cette préfecture par l’Alliance pour l’Action Médicale International (ALIMA), partenaire humanitaire de la Commission européenne en Guinée. ALIMA est en train d’assurer également la prise en charge de patients atteints de rougeole.

Le service humanitaire européen contribue ainsiau plan de riposte national établi par les autorités guinéennes, qui prévoit de vacciner au moins 95% des enfants de 6 mois à 10 ans dansle pays.

Depuis Octobre 2016, la Guinée est touchée par des cas de rougeoleet le Ministère de la Santé a déclaré l’épidémie le 8 février dernier dans six préfectures du pays. Au 27 mars, on comptait 4139 cas de rougeole notifiés dans le pays, dont 1 170 cas notifiés à N'Zérékoré, la préfecturela plus touchée par l’épidémie. Dans cette préfecture, les enfants âgés de 1 à 4 ans représentent la tranche d’âge la plus affectée (57,2 %).

“Nous sommes confiants que la vaccination massive contribuera à contenir la propagation de cette épidémie.La Commission européenne continue à suivre de près la situation» a dit Jean-Paul Jemmy-Ghomsi, spécialiste santé de la Commission basé dans la région.

Background

La rougeole est une infection viraleaiguë. Ce virus se transmet par les secrétions nasales. Il peut également se propager par contact direct avec les sécrétions du nez ou de la gorge de personnes infectées. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que 90% des personnes qui décèdent des suites d’une rougeole ont moins de 5 ans.

La Commission européenne est l’un des plus importants donateurs d’aide humanitaire dans le monde. Chaque année, la Commission vient en aide à plus de 120 millions de victimes de conflits et de désastres grâce à son service d'aide humanitaire. L’aide humanitaire de la Commission est l'expression de la solidarité européenne envers les peuples les plus démunis et vulnérables à travers le monde. Elle va directement aux peuples en détresse, indépendamment de leur nationalité, leur âge, leur religion, leur sexe, leur origine ethnique ou leurs opinions politiques.

 

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Climat : l’Humanité mène une ‘’guerre suicidaire’’ contre la nature, déplore António Guterres

Publié

le

Par

Votre publicité ici

 « L’humanité fait la guerre à la nature. C’est suicidaire », a déploré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, lors d’une intervention à l’Université Columbia, à New York, aux Etats-Unis. « Soyons clairs : les activités humaines sont à l’origine de notre descente vers le chaos », a-t-il affirmé.

Les dernières nouvelles concernant le climat ne sont pas bonnes. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), 2020 est en passe de devenir l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées. Pour le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), les gouvernements doivent réduire leur production de combustibles fossiles de 6% par an pour limiter un « réchauffement catastrophique » de la Terre.

A l’Université Columbia qui vient d’ouvrir une école sur le climat, António Guterres a souligné que « faire la paix avec la nature » doit être la priorité absolue pour tous, partout dans le monde, au 21e siècle.

Pour le chef de l’ONU, l’urgence est aujourd’hui avant tout climatique. Une urgence qui exige d’atteindre la neutralité carbone au cours des 30 prochaines années, d’aligner la finance internationale sur l’Accord de Paris sur le climat, et d’aider les pays et populations plus vulnérables à se protéger de l’impact du changement climatique.

Mais le climat ne peut être traité séparément des autres urgences planétaires, a souligné le Secrétaire général. L’humanité doit aussi agir sur plusieurs autres fronts : protéger la biodiversité et l’océan, repenser la production et la consommation alimentaires, et réimaginer les villes pour qu’elles contribuent au développement durable.

Les outils pour remettre en état la planète existent : le Programme de développement durable dont les objectifs doivent être atteints d’ici à 2030 et l'Accord de Paris sur le climat conclu en 2015.

La nature, une source d'opportunités

Le chef de l’ONU a également expliqué que la nature, loin d’être un fardeau, est source d’opportunités : « le Forum économique mondial a estimé que les opportunités économique dans la nature pourraient créer 191 millions d'emplois d'ici 2030. La Grande muraille verte d’Afrique a créé à elle seule 335.000 emplois », a-t-il dit, à titre d’exemples.

Face à l’urgence, le Secrétaire général voit également des signes d’espoirs, avec de nombreuses villes de plus en plus écologiques, l’avènement d’une économie circulaire qui réduit les déchets, une connaissance de la nature plus importante qu’auparavant et l’adoption croissante de législations visant à protéger l’environnement. « Au moins 155 États membres des Nations Unies reconnaissent désormais légalement qu’un environnement sain est un droit humain fondamental », s’est-il félicité.

Alors que s’achève 2020, António Guterres estime que la leçon à tirer de « cette année très singulière » en raison de la pandémie de Covid-19 est que « la solidarité est l’humanité », mais aussi la seule voie possible pour notre « survie ».

Source : ONU

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Covid-19 : le taux de positivité en forte hausse en Guinée

Publié

le

Par

Votre publicité ici

La covid-19 continue de se répandre en Guinée, où le taux de positivité des personnes testées a passé de 5% à plus de 10%, selon le président de la République, qui alerte sur la « gravité » de la situation.

Dans une adresse à la nation, samedi dernier, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat contesté, a reconduit l’état d’urgence sanitaire pour un mois encore, afin de tenter, une nouvelle fois, à briser la chaîne de contamination.

« Il a été constaté que de nombreux cas sont asymptomatiques, le danger de cette situation est que le malade ne présente aucun signe de maladie, mais malheureusement, il peut par contre transmettre la maladie. Je voudrais souligner que le taux d’hospitalisation en réanimation est en importante augmentation. Ces patients sont sous assistance respiratoire continue, avec un pronostic vital engagé. Cette situation est si critique que nous avons dû procéder à Sonfonia, à l’ouverture d’un nouveau centre de traitement épidémiologique équipé d’une unité de réanimation pour faire face à la nouvelle vague de patients présentant des complications aiguës », a-t-il déclaré, dénonçant ainsi le « relâchement » des mesures barrières sanitaires comme le port du masque, la distanciation physique et l’hygiène des mains dans la majorité des lieux publics, notamment les transports, les lieux de cultes, les administrations, les marchés.

« Cette situation doit nous interpeller tous », lance le chef de l’Etat, avant de souligner qu’il a décidé de faire tester tous les personnels des différents ministères sans aucune exception.

« Nous demandons d’autre part à toutes les sociétés privées, minières comme industrielles, de prendre toutes les dispositions pour un test systématique de tous leurs employés », invite-il, avant de demander au guinéens de se Ressaisir « si nous ne voulons pas connaître à nouveau une situation sanitaire qui remettrait en cause tous nos acquis, avec pour conséquence un ralentissement des activités économiques, sociales, religieuses, éducatives, sportives et culturelles », a-t-il prévenu.

A la date du 13 novembre 2020, la Guinée comptait un cumul de 12 537 cas confirmés positifs, 10 899 cas guéris et 74 décès.

Les cas les plus nombreux se trouvent principalement dans les communes de Ratoma et Matoto.

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Prime des médecins : un compromis trouvé, annonce Sakoba Keita

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Deux jours après la grogne des médecins engagés dans la lutte contre le coronavirus pour réclamer le paiement de leur prime exceptionnelle, un compromis a été finalement trouvé. C’est du moins l’annonce faite par le Directeur général de l’agence nationale de sécurité Sanitaire (ANSS), Dr Sakoba Keita en conférence de presse ce mercredi 4 novembre 2020.

« Le gouvernement guinéen a débloqué 5 milliards GNF pour honorer ses engagements vis-à-vis des médecins », a-t-il déclaré à la presse aujourd’hui.

Toutefois, les cinq millions de FG par mois pendant 3 mois réclamés par les médecins n’ont jamais été promis, a souligné Dr Sakoba Keita. Néanmoins, l’identification des bénéficiaires, ainsi que les modalités de payement de la prime seront déterminées dans les jours avenirs (48 heures), dit-il pour être précis.

Lundi dernier, le collectif des médecins engagés dans la lutte contre le coronavirus avaient organisé un sit-in devant le CHU de Donka, pour réclamer le paiement de leur prime exceptionnelle, tel que promis par le premier ministre, Kassory Fofana, lors de son discours du 23 juin dernier, sur la phase 2 de la politique économique et sociale de riposte contre la pandémie.

Par Alpha Diallo

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.