Accueil / A LA UNE / Riposte contre le Covid-19 : L’Union européenne débloque 2,5 millions d’euros en faveur de la Guinée

Riposte contre le Covid-19 : L’Union européenne débloque 2,5 millions d’euros en faveur de la Guinée

Comme partout ailleurs, le nouveau coronavirus gagne du terrain en Guinée avec plus de 2000 cas confirmés et 11 décès au 11mai 2020. Pour contribuer à enrayer la propagation de la maladie, l’Union européenne (UE) mobilise une intervention rapide de 25,55 milliards de francs guinéens (soit 2,5 millions d’euros) en don destinés à financer des actions de riposte sur l’axe routier Conakry – Koundara (ouest) et dans la région de Nzérékoré, au sud.

Le financement est alloué à l’ONG Terre des hommes (TdH) avec lequel un contrat a été signé ce jour entre l’Ambassadeur de l’UE, M. Josep COLL et le Représentant pays de TdH, David BRIDIER. Les actions financées se structurent en trois axes : la prévention de la transmission de la maladie ; le contrôle de l’infection (appui à la modernisation/équipements des structures de santé)et ; la coordination de la riposte au niveau régional et préfectoral.

Concrètement, il s’agit de sensibiliser les populations-cibles aux symptômes du Covid-19, de vulgariser les gestes barrières pour minimiser les risques de contamination et de renforcer le système de référencement pour faire face au Coronavirus. Des dispositifs de lavage de mains seront installés dans plus de 3000 lieux publics, des dizaines de milliers de masques distribués, plus de1 300 agents de santé formés par TDH dont 581 sur l’axe Conakry– Koundara et 751 sur la zone de Nzérékoré pour 51 centres de santé et 128 postes de santé.

Le projet prévoit également de toucher environ 1 500 détenus, un groupe extrêmement vulnérable au Covid-19, dans 9 prisons pour les accompagner dans la lutte contre la propagation du coronavirus en milieu carcéral.

Au total, c’est 1,8 million de personnes habitant les villes de Conakry, Kindia, Mamou, Pita Labé, Koundara, Beyla, Lola et Nzérékoré qui seront touchées par le projet. Ceci constitue la première action d’envergure de riposte contre le Covid-19 qui ne concerne pas que la ville de Conakry, épicentre de l’épidémie dans le pays. Bien que relativement préservées jusqu’ici, les villes de province représentent une zone à haut risque compte tenu de la fragilité du système de santé.

Ce nouveau projet vient en complément des mesures d’accompagnement déjà prises par l’Union européenne en Guinée pour freiner la propagation du virus en s’appuyant sur les projets de coopération en cours (Sanita Villes propres, etc.). Il souligne les efforts considérables engagés par l’UE au niveau mondial pour un mettre un terme à la pandémie.

« (…) aussi longtemps que le virus ne sera pas éradiqué partout, il restera une menace pour nous tous » a indiqué M. Josep BORRELL, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Dans son message à l’occasion de Journée de l’Europe, le 9 Mai, l’Ambassadeur de l’UE en Guinée, M. Josep COLL, a souligné que « l'UE, malgré les moments dramatiques qu'elle traverse actuellement, sera toujours aux côtés de la Guinée et de sa population. Conjointement avec les États membres en Guinée, en une seule équipe, elle apporte sa meilleure contribution pour pallier la souffrance des malades ».

Guinee28

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée