Connect with us

A LA UNE

Recyclage des dignitaires du régime Condé : la société civile interpelle le colonel Doumbouya

Published

on

Votre publicité ici

Dans une déclaration conjointe, une dizaine d’organisation de la société civile s’est offusquée de la nomination de certains anciens dignitaires du régime déchu d’Alpha Condé, notamment au sein du Conseil Supérieur de la Défense. Ces organisations appellent au chef de la junte, le colonel Mamady Doumbouya, de respecter son engament de ne pas procéder au recyclage des ex dignitaires du défunt régime.

Déclaration :       

Nous, organisations de la société civile initiatrices de cette déclaration, attirons l’attention du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, sur l’importance du respect des engagements qu’il a pris devant les Guinéens lors de son discours du jeudi 23 septembre 2021 au Palais du Peuple à Conakry.

A cette occasion, il a clairement exprimé son opposition au recyclage des anciens dignitaires du régime déchu de Monsieur Alpha Condé. Cet engagement fort qui a été salué par l’écrasante majorité du Peuple de Guinée a suscité de l’espoir et mis fin à la crainte d’un retour à la case de départ. Le respect de cet engagement est impératif pour entretenir cet espoir de casser un système qui nous a coûté cher.

C’est pourquoi, le mercredi 13 octobre 2021, nous avons constaté avec beaucoup de regret et d’inquiétude la nomination, au sein d’un Conseil Supérieur de la Défense, de certains hauts gradés de l’armée qui ont activement participé au changement de la Constitution et à la promotion du 3ème mandat.

Nous sommes vivement préoccupés par certaines de ces nominations à de hautes fonctions. Car, le non recyclage ne doit pas concerner uniquement les membres du gouvernement et les autres cadres au sein de l’administration publique. Le même principe doit être valable notamment pour des militaires ayant joué un rôle politique et dont les actes ont contribué au changement de la Constitution et à la promotion du 3ème mandat en Guinée.

Nous invitons le Colonel Mamadi Doumbouya à tirer les leçons des nombreuses fausses promesses faites par l’ancien régime dont les conséquences ont été, entre autres, la banalisation de la parole publique et la perte de confiance des populations en leurs dirigeants.

Vu la fragilité du tissu social, nous vous invitons, Monsieur le Président de la Transition, au respect de votre parole de soldat, à la vigilance et la rigueur dans le choix des personnes qui doivent participer à la conduite des affaires publiques pendant cette transition.

Nous vous rassurons que la société civile jouera pleinement, à vos côtés, son rôle de veille, d’alerte et de proposition pour la réussite de cette Transition pour le bonheur du Peuple de Guinée.

Ont signé :

1) ABLOGUI

2) ACTION MINES

3) CELLULE DU

BALAI CITOYEN

DE GUINÉE

4) FONDATION BA

MAMADOU

5) AVIPA

6) RESADEL

7) MOUVEMENT G+

8) WANEP

9) FORUM CIVIL

GUINÉEN

10) COFEL

11) OGDH

12) RAJGUI

13) PUBLIEZ CE QUE

VOUS PAYEZ

14) REPSFECO

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

« Une attaque terroriste n’est pas exclue en Guinée », alerte Bruxelles

Published

on

Votre publicité ici

Une attaque terroriste n’est pas à exclure sur le sol guinéen, jusque-là épargné par les djihadistes, alerte le ministère belge des Affaires étrangères, du commerce extérieur et de la coopération au développement.

Dans une note adressée aux ressortissants Belges vivant en Guinée, Bruxelles déconseillent ses ressortissants, de se déplacer la nuit dans les banlieues de Conakry.

« Depuis début 2012, le Nord Mali – pays voisin de la Guinée – est sujet à une insécurité majeure chronique liée à la présence de groupes terroristes, de mouvements rebelles et à des actes de brigandages. Le Centre du pays est également de plus en plus affecté par les mouvements terroristes et les conflits intercommunautaires. Ces groupes sont responsables de plusieurs enlèvements d’Occidentaux au Mali, au Niger, au Burkina Faso et au Bénin au cours des dernières années et continuent à menacer les intérêts occidentaux dans la région. De plus, les attentats perpétrés à Bamako, Ouagadougou et Grand Bassam ainsi que les coups de filets ayant conduit à l’arrestation de présumés djihadistes dans plusieurs pays de la région, y compris au Sénégal voisin, tendent à indiquer une expansion de la menace terroriste dans la sous-région. Une attaque terroriste n’est pas exclue en Guinée », indique-t-on.

Par Guinee28

 

Continue Reading

A LA UNE

Transition : Biden dépêche un émissaire à Conakry

Published

on

Votre publicité ici

Depuis mercredi, le sous-secrétaire d’État américain adjoint aux affaires africaines, Michael Gonzales, est en visite en Guinée pour s’enquérir de la situation de la transition.

Comme la Cedeao, Washington souhaite la tenue rapide des élections libres et équitables pour permettre au pays de revenir au plutôt possible à un régime civil, après la chute d’Alpha Condé, déposé par l’armée le 05 septembre dernier.

L’émissaire de Joe Biden a déjà rencontré plusieurs acteurs de la transition dont le FNDC. Michael Gonzales doit également rencontrer le Premier ministre, Mohamed Beavogui, et le président de la transition, Mamadi Doumbouya, avant de quitter Conakry ce vendredi.

Le 2 novembre dernier, les États-Unis avaient annoncé qu’ils excluraient Conakry de l’Agoa d’ici janvier prochain, si l’ordre constitutionnel n’était pas rétabli.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Création d’une Cour de répression des infractions économiques et financières en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Le président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, a créé une Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF)  en Guinée.

Objectif, lutter contre les détournements de fonds et la corruption, a annoncé jeudi, Ousmane Gaoual Diallo, lors du conseil des ministres.

Cette cour, à travers sa chambre de poursuite et de jugement, s'intéressera notamment aux dossiers de détournement et de de corruption, aussi bien dans l'administration publique que dans le secteur privé, souligne le porte-parole du gouvernement.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance