Accueil / A LA UNE / Ils réclament l’électricité : la police et la gendarmerie incendiées par des manifestants à Sagarédi
Crédit-photo

Ils réclament l’électricité : la police et la gendarmerie incendiées par des manifestants à Sagarédi

Après quelques mois d’accalmie, la région minière de Boké renoue à nouveau avec les violences. Ce jeudi soir une manifestation  contre le délestage électrique a éclaté à Sangaredi, où le commissariat de police et la gendarmerie ont été incendiés.

Selon plusieurs témoignages beaucoup des manifestants ont envahis les rues de la ville jeudi soir, pour protester contre les coupures intempestives d’électricité.[rsnippet id="1" name="pub google"]

La manifestation qui s’est transformée en violence, a causé d’énormes dégâts matériels. En effet, en plus du commissariat de police et la gendarmerie qui ont été incendiés, plusieurs motos et des voitures ont été également brulées par les manifestants. Des banques auraient étaient attaquées également.

La localité est toujours paralysée ce vendredi.

En avril dernier, Sangarédi et plusieurs autres villes de la région de Boké avaient été frappés par des manifestations violentes, à cause du manque d’eau et d’électricité.[rsnippet id="1" name="pub google"]

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée