Connect with us

Santé & Environnement

Le réchauffement climatique, un facteur de déstabilisation en l’Afrique subsaharienne

Published

on

Votre publicité ici

Selon une étude réalisée par deux chercheurs de l'université Berkeley (Californie) et publiée fin septembre dans la revue Science, le réchauffement climatique constitue un facteur de déstabilisation de l'Afrique subsaharienne.

Selon ces chercheurs, ( Tamma Carleton et Solomon Hsiang)  la hausse de la température  a déjà augmenté le risque de conflit, de 11%, sur cette partie du continent depuis 1980 en contribuant à la raréfaction des ressources précieuses comme l’eau.

Ce pourcentage pourrait atteindre 54%, d'ici 2030, et coûter la vie à 393.000. personnes si rien n'est fait pour freiner la montée des températures de la planète.

Selon les chercheurs, la hausse des températures pourrait créer des troubles sociaux, voire de l'instabilité politique en entraînant une réduction de la taille des récoltes de 20%, d'ici 2050, mais aussi en augmentant la mortalité infantile ou les infections au VIH.

Le changement climatique risque, en outre, de provoquer des migrations difficiles à contrôler. Dans un rapport publié en 2012, l'ONU prédisait d’ailleurs 250 millions de déplacés climatiques dans le monde, en 2050.

La contribution de l’Afrique au réchauffement climatique est pourtant très faible. Les pays africains réunis n'ont été responsables que de 2,5% des émissions carbone, à travers le monde, entre 1980 et 2005.

Pour rappel, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait qualifié, en 2007, le conflit au Darfour, qui a fait 300 000 morts et déplacé 2,5 millions de personnes depuis 2003, de «première guerre du changement climatique», laissant entendre que le déséquilibre croissant entre populations et ressources a exacerbé les tensions entre groupes tribaux pour l'accès à la terre et à l'eau dans cette région.

Avec agence ecofin

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Covid-19 : la Guinée reçoit le don des masques de la Belgique

Published

on

Votre publicité ici

Comme nous l’annoncions précédemment, la Belgique a offert des équipements de protection individuelle à la Guinée, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Ce don de 600.000 masques chirurgicaux et 160.000. masques KN95, d’une valeur estimée à plus de 840.000 euros, a été remis aux autorités guinéennes, ce mercredi 21 avril 2021, par Delphine PERREMANS, Chargée d’Affaires de l’Ambassade du Royaume de Belgique en Guinée.

Lors de la remise, elle a déclaré que cette aide est « une manifestation supplémentaire de l’engagement de la Belgique à soutenir ses partenaires dont la Guinée, dans le combat contre un virus dont elle est également victime. »

« Dans ces moments particulièrement éprouvants, la solidarité est une valeur à défendre et à préserver », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Ibrahima Khalil KABA, s’est réjoui de l’aide et a remercié les autorités belges pour ce geste de solidarité en faveur de la Guinée, qui fait face à la Covid-19 et à l’épidémie d’Ebola.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : la Belgique annonce une aide de 760.000 masques en faveur de la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

La Belgique va fournir 760.000 masques à la Guinée, a indiqué samedi dans un communiqué le SPF Affaires étrangères.

Ce don qui sera envoyé dans les jours à venir, via le mécanisme d'aide d'urgence B-FAST, intervient après que les autorités guinéennes aient soumis une demande d'aide au mécanisme européen de protection civile (UCPM) dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Au total, 600.000 masques chirurgicaux et 160.000 KN95 sont fournis par le SPF Santé. "Le SPF Affaires étrangères, en collaboration avec un partenaire privé, assure le transport des masques par vol charter vers la capitale guinéenne Conakry. B-FAST peut compter sur une subvention partielle de l'Union européenne pour les frais de transport", soulignent les Affaires étrangères belges.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Ebola : aucun nouveau cas depuis 12 jours en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Depuis 12 jours, aucun nouveau cas du virus Ebola n’a été notifié en Guinée.

Réapparut en début d’année dans la région forestière, l’épidémie semble marquer une pause. Toutefois,  le sort d'un cas confirmé, caché dans sa communauté, inquiète les agents de santé engagés dans la lutte contre la maladie, comme l’a expliqué à rfi Dr Mory Keita.

« Est-ce qu’il est déjà mort ? Et s’il est mort, comment son corps a-t-il été géré ? Quelles sont les personnes qui ont été exposées ? S’il n’est pas mort, quelles sont les personnes autour de lui, prennent-elles des mesures ? Est-ce qu’ils ont été contaminés ? Comme nous n’avons pas d’information sur ce cas, ça reste un grand défi. Certes il y a des progrès mais aujourd’hui, ça reste très difficile de vous dire avec confiance quand est-ce qu’on va pouvoir en finir avec l’épidémie.»

Depuis la résurgence de la maladie dans le pays en janvier,  5 des 16 cas confirmés sont décédés.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance