Connect with us

A LA UNE

Rapport RSF : le nombre de femmes journalistes en détention en hausse de 35 %

Published

on

Votre publicité ici

Reporters sans frontières (RSF) a publié ce 14 décembre la première partie de son bilan annuel des exactions commises contre les journalistes dans le monde. Selon le rapport, en 2020, 387 journalistes sont détenus, 54 sont retenus en otage et 4 sont portés disparus. L’année dernière ils étaient 389 emprisonnés, rappelle l’ONG, soulignant que le nombre de femmes journalistes en détention a augmenté cette année de 35%.

Dans son bilan annuel 2020, RSF recense 387 journalistes emprisonnés pour avoir exercé leur métier d’information, alors qu’ils étaient 389 en 2019. Cinq pays concentrent plus de la moitié d'entre eux (61%), indique Reporters sans frontières (RSF). Il s’agit de la Chine avec 117 journalistes (professionnels ou non) détenus,  l'Arabie saoudite (34), l'Égypte (30), le Vietnam (28) et la Syrie (27).

L'ONG souligne que ces chiffres sont « historiquement hauts ». Et les femmes qui exercent la profession ne sont pas épargnées.

D'après le rapport, fin 2020, 42 d’entre elles sont privées de liberté, contre 31 il y a un an, soit une augmentation de 35%. Au total, 17 ont « été jetées derrière les barreaux » au cours de l'année, dont quatre au Biélorussie qui connaît une répression sans précédent depuis l’élection présidentielle controversée du 9 août 2020 -, d’Iran (4) et de Chine (2), où la répression s’est renforcée avec la crise sanitaire. Parmi ces femmes journalistes nouvellement détenues, la lauréate du Prix RSF de la liberté de la presse 2019,  la journaliste vietnamienne  Pham Doan Trang.

Le rapport révèle aussi que les violations de la liberté de la presse sont en nette hausse depuis le début de la pandémie de Coronavirus.

Selon les données recueillies par  RSF et l’Observatoire 19 révèlent que le nombre d’arrestations et d’interpellations arbitraires a été multiplié par 4 entre les mois de mars et mai 2020, au début de la propagation du coronavirus dans le monde. Entre début février et fin novembre 2020, ce type de violations représentait à lui seul 35 % des exactions recensées (devant les violences physiques ou les menaces, qui correspondent à 30 % des violations enregistrées). Si la plupart des journalistes interpellés ne le sont que pour quelques heures, voire quelques jours ou semaines, 14 journalistes, arrêtés dans le cadre de leur couverture de l’épidémie, se trouvent toujours sous les verrous à ce jour, note, le rapport.

Par Mariam Bâ

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Hajj 2021 : pas de pèlerinage pour les Guinéens cette année encore

Published

on

Votre publicité ici

Comme l’année dernière, les musulmans Guinéens, du moins ceux qui ne résident pas en Arabie Saoudite, ne pourront pas effectuer le pèlerinage à la Mecque cette année encore.

En raison de la pandémie de coronavirus, les autorités Saoudiennes ont décidé que seul des résidents ou des nationaux, ayant entre 18 et 65 ans, ne souffrant pas d'une maladie chronique et ayant été vaccinés contre le Covid-19, peuvent effectuer le Hajj qui doit avoir lieu en juillet.

"Considérant la foule immense qui effectue le hajj, en passant de longs moments dans plusieurs endroits spécifiques, le plus haut niveau de précaution sanitaire est nécessaire", a indiqué samedi 12 juin 2021, le ministère du Hajj dans un communiqué.

Au total, l'Arabie saoudite va autoriser 60.000 de ses résidents vaccinés contre le coronavirus à effectuer le Hajj, grand pèlerinage musulman à la Mecque. Un quota drastiquement réduit pour la deuxième année consécutive à cause la pandémie de Covid-19.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Crise politique en Guinée: plusieurs diplomates échangent avec Cellou Dalein Diallo

Published

on

Votre publicité ici

Le principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, s’est entretenu avec plusieurs diplomates vendredi 11 juin 21, à Conakry.

Il s’agit des Ambassadeurs des Etats-Unis, de France, de l’Union européenne, du Coordonnateur du système des Nations-Unis et le représentant de la CEDEAO.

« Nous avons échangé sur la crise socio-politique qui prévaut actuellement dans notre pays et sur les voies et moyens susceptibles de conduire à l’apaisement et au retour de la confiance entre les acteurs politiques », a précisé Cellou Dalein Diallo, indiquant que pour son parti, l’Union des forces démocratiques de Guinée, (UFDG), « le retour de la paix et de la confiance passent nécessairement par la justice et le respect de la Constitution et des lois de la République », dit-il.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Eliminatoires CAN 2021 : le match Sierra Leone- Bénin délocalisé à Conakry

Published

on

Votre publicité ici

La CAF a porté son choix sur la Guinée pour l'organisation du match Sierra Leone vs Bénin, le lundi 14 juin au Stade Général Lansana Conté de Nongo, à 16h GMT.

Cette rencontre permettra de connaitre le dernier pays qualifié pour la phase finale de la CAN, Cameroun 2021.

Il faut rappeler que la CAF avait rangé l’enceinte de Freetown dans le lot des stades suspendus.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance