Connect with us

A LA UNE

Qui est ce gendarme portant une arme lors de la manifestation du FNDC ?

Published

on

Filmé alors qu’il était en position de tir lors de la dernière manifestation du front national pour la défense de la Constitution (FNDC), qui a fait au moins quatre morts, le gendarme, dont la vidéo, publiée sur les réseaux sociaux, a suscité l’indignation, a été identifié et arrêté.

Selon le procureur général près la cour d’appel de Conakry, Yamoussa Conté, il s’agit de Ibrahima Baldé, un « margis-chef ».

« Les enquêtes diligentées à cet effet ont permis l’interpellation du margis-chef Ibrahima Baldé matricule 45 688/G en service à l’escadron gendarmerie mobile d’intervention numéro 2 posté à cette occasion à Bambeto Magasin. Apparaissant sur les images et les vidéos des réseaux sociaux, en possession d’une arme de marque TT30 », a annoncé le procureur dans un communiqué.

Dans le document lu à la télévision national, il a également dévoilé les résultats des autopsies des victimes de la manifestation. Ils se présentent comme suit :

1)- Mamadou Moussa Barry, âgé de 23 ans : traumatisme céphalique par arme à feu. Cause du décès : arrêt cérébral ;

2)- Amadou Bah, âgé de 45 ans, traumatisme par arme blanche au niveau du flanc droit. Cause du décès : éviscération hémorragie ;

3)- Thierno Bella Diallo, âgé de 16 ans, traumatisme thoracique gauche par arme à feu. Cause du décès : choque hémorragique ;

4)- Amadou Oury Sow, âgé de 12 ans, traumatisme balistique au niveau du thorax gauche avec un orifice sortie au niveau de l’omoplate. Cause du décès : amphi céphalo pulmonaire », a déclaré Yamoussa Conté, le procureur général près la cour d’appel de Conakry.

Par I. Sylla