Accueil / A LA UNE / Quand la Somalie se fâche contre la Guinée !

Quand la Somalie se fâche contre la Guinée !

Entre la Guinée et la Somalie les relations ne sont plus au beau fixe. Mogadiscio qui reproche à Conakry d’avoir accueilli le président du Somaliland, Muse Bihi Abdi, a annoncé le 4 juillet la rupture diplomatique entre les deux pays.

La Guinée est désormais en froid avec la Somalie. Ce pays situé à l'extrémité orientale de la Corne de l'Afrique ne digère pas la visite dans la plus grande discrétion du président de l’Etat séparatiste du Somaliland  le 2 juillet à Conakry. Pour marquer sa désapprobation, Mogadiscio a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec la Guinée.

« Le gouvernement fédéral somalien a décidé de mettre fin à toute relation diplomatique avec la République de Guinée », a annoncé le ministère somalien des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué daté du 4 juillet.

Le gouvernement guinéen aurait appris cette décision par voie de presse, selon un conseiller du ministre guinéen des Affaires étrangères cité par le site jeune Afrique. Ainsi, il a souligné que Mogadiscio et Conakry entretenaient « des relations d’amitié et de coopération sans enjeux politique et économique majeurs. Nous n’avons aucune représentation diplomatique en Somalie et inversement », dit-t-il.

De son côté, les autorités du Somaliland se réjouissent que ses relations diplomatiques avec la communauté internationale se portent bien. Cependant dans un communiqué le gouvernement de Hargeisa (capitale Somaliland)  n’a pas manqué d’exprimer son inquiétude face à « la campagne d’agression grandissante du gouvernement somalien contre certaines nations africaines ».

« Au moment où les dirigeants africains convergent sur Niamey pour trouver des solutions communes au continent pour des questions de paix et de sécurité et pour promouvoir une intégration plus poussée, l’administration somalienne a plutôt choisi de renforcer sa politique de diplomatie fondée sur la menace et la division, en visant cette fois sa rhétorique vide mais provocatrice contre le fier peuple de la République de Guinée, uniquement pour avoir noué des relations bilatérales de routine avec l’Etat homologue de la République du Somaliland ».

Le Somaliland, que Mogadiscio considère comme partie intégrante de son territoire, est une ancienne colonie britannique qui s’est autoproclamée indépendante en 1991.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée