Connect with us

Politique

Publication des résultats de la présidentielle: bras de fer entre la HAC et l’opposition

Published

on

Deux candidats de l’opposition guinéenne à la présidentielle du 11 octobre prochain ont contesté la décision de la Haute autorité de la communication (Hac) visant à interdire toute publication des résultats par les medias et les operateurs téléphoniques.

Dans une décision prise le 19 septembre dernier, la HAC a décidé qu’ « après la fermeture du dernier bureau de vote et jusqu’à la proclamation des résultats provisoires, par la Ceni, aucun organe de presse, ni l’OGP, n’est autorisé à communiquer un résultat quelconque à travers un quelconque support », indique-t-elle dans son article l’article 11.

Avant de poursuivre dans son article 12 qu’« Au cours de la campagne électorale et jusqu’à la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle, il est formellement interdit à tout opérateur de réseau téléphonique de diffuser, de relayer ou de communiquer des informations de toute nature relatives à la campagne électorale. »

Mai cette décision de l’organe régulateur des medias n’est pas du goût des certains opposants.

« Pour la transparence du scrutin, nous avons besoin de ces résultats affichés et publiés par les radios» a indiqué Cellou Dalein Diallo président de l’UFDG dans un meeting à l’intérieur du pays.

Pour sa part, le candidat du Bloc Liberal, Faya Millomono, il a promis d’attaquer ces décisions en justice. Car pour lui, « La loi prévoit immédiatement d’afficher les résultats sur les lieux publics où le vote a eu lieu » « donc ça devient une information publique » a-t-il défendu.

Ce mardi dans un point de presse, la mission d’observation électorale de l’Union Européenne a souhaité que la HAC interprète mieux sa décision pour une meilleure compréhension. « ll y va de l’intérêt de la HAC et de la vitalité de la liberté de la presse en Guinée », a déclaré Frank Engel, le chef de la mission.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Crise en Guinée : Yayi Boni attendu dimanche

Published

on

Annoncé en début de cette semaine, le médiateur de la CEDEAO à la crise guinéenne, l’ancien président béninois, Yayi Boni,  est attendu, dimanche 21 Août, à Conakry.

L'annonce a été faite par l'organisation sous-régionale dans un communiqué. Dans le document, la Cedeao indique que les autorités de la transition ont accepté son programme de visite.

Selon son agenda, Yayi Boni va rencontrer à Conakry, les membres du gouvernement, les acteurs politiques, les partenaires et la société civile.

Pour réussir sa mission, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY,  invite le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société  civile la société  civile "à œuvrer ensemble pour la paix en soutenant et en travaillant solidairement pour la réussite de la mission du Médiateur."

Par Mariam Bâ 

 

 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Crise guinéenne: le médiateur Boni Yayi de retour à Conakry

Published

on

Le médiateur de la CEDEAO en Guinée, Boni Yayi sera de retour à Conakry la semaine prochaine pour la suite de sa mission qu'il a entamé en fin juillet dernier.

Son retour en Guinée intervient alors que la situation politique reste tendue, surtout depuis l'annonce de la dissolution du FNDC par la junte, dissolution aussi dénoncée et rejetée par le front lui même, mais aussi par les acteurs politiques et des Organisations nationales et internationales.

Pour réussir sa mission, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY,  invite le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société  civile guinéenne à soutenir et travailler avec l'ancien président béninois durant son séjour.

Récemment, le président en exercice de la Cédéao, Umaru Cissoko Embalo, avait annoncé avoir convaincu le chef de la junte, le colonel Mamadi Doumbouya, de ramener la durée de la transition à 24 mois, mais ce dernier a indiqué la semaine dernière qu'il n'acceptera aucune injonction sur le calendrier de la transition, une manière de démentir le président Bissau guinéen.

La CEDEAO rejete le calendrier de trois ans fixé par la junte et exige un chronogramme consesuel et plus court, sans quoi, elle menace de sanctionner les dirigeants de la transition.

Par Alpha Abdoulaye Diallo 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les bourses des militaires en hausse de 100%, celles des étudiants augmentées

Published

on

Dans un décret lu à la télévision nationale, vendredi 12 août, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a revu à la hausse les compléments des bourses des militaires.

Initialement fixés à 60 USD par mois, désormais, ils passent à 120 USD par mois, soit une augmentation de 100%. La décision entre en vigueur à partir du 1er septembre prochain.

Dans un autre décret, le chef de la junte a aussi augmenté la bourse des étudiants. Désormais, elle est fixée à 100.000gnf pour la première année, 200.000gnf pour la deuxième année, 300 000 gnf pour la troisième année, 400 000 gnf pour la quatrième année et 500 000 gnf pour la cinquième, sixième et septième année .

Pour la bourse extérieure, elle passe à 120 dollars pour les étudiants de l'enseignement supérieur et 80 dollars pour ceux de l'enseignement technique et de la formation professionnelle.

Pour les bourses d’études d’entretien d’excellence, les montants sont :  Licence: 500 000 francs guinéens ; Master: 1 000 000 francs guinéens; Doctorat: 1 5000 000 francs guinéens.

Par Mariam Bâ 

 

 

 

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance