Connect with us

Politique

Publication des résultats de la présidentielle: bras de fer entre la HAC et l’opposition

Published

on

Votre publicité ici

Deux candidats de l’opposition guinéenne à la présidentielle du 11 octobre prochain ont contesté la décision de la Haute autorité de la communication (Hac) visant à interdire toute publication des résultats par les medias et les operateurs téléphoniques.

Dans une décision prise le 19 septembre dernier, la HAC a décidé qu’ « après la fermeture du dernier bureau de vote et jusqu’à la proclamation des résultats provisoires, par la Ceni, aucun organe de presse, ni l’OGP, n’est autorisé à communiquer un résultat quelconque à travers un quelconque support », indique-t-elle dans son article l’article 11.

Avant de poursuivre dans son article 12 qu’« Au cours de la campagne électorale et jusqu’à la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle, il est formellement interdit à tout opérateur de réseau téléphonique de diffuser, de relayer ou de communiquer des informations de toute nature relatives à la campagne électorale. »

Mai cette décision de l’organe régulateur des medias n’est pas du goût des certains opposants.

« Pour la transparence du scrutin, nous avons besoin de ces résultats affichés et publiés par les radios» a indiqué Cellou Dalein Diallo président de l’UFDG dans un meeting à l’intérieur du pays.

Pour sa part, le candidat du Bloc Liberal, Faya Millomono, il a promis d’attaquer ces décisions en justice. Car pour lui, « La loi prévoit immédiatement d’afficher les résultats sur les lieux publics où le vote a eu lieu » « donc ça devient une information publique » a-t-il défendu.

Ce mardi dans un point de presse, la mission d’observation électorale de l’Union Européenne a souhaité que la HAC interprète mieux sa décision pour une meilleure compréhension. « ll y va de l’intérêt de la HAC et de la vitalité de la liberté de la presse en Guinée », a déclaré Frank Engel, le chef de la mission.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Alpha Boubacar Bah de l’UFDG prend une pause politique

Published

on

Votre publicité ici

Jusque-là conseiller de  Cellou Dalein Diallo,  président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, le principal parti de l’opposition guinéenne, Alpha Boubacar Bah a annoncé qu’il prend une pause politique, pour des raisons personnelle.

« Après une quinzaine d’années d’engagement politique dont les dix dernières entièrement consacrées à l’UFDG et à son Président, j’ai décidé de mettre ma vie politique en pause pour des raisons de convenance personnelle», a-t-il annoncé jeudi sur sa page facebook, sans plus de détails.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Sékoutoureyah : tête à tête entre Ibn Chambas et Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Le président Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat contesté, a reçu ce lundi 1er mars 2021, Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial des Nations-Unies en Afrique de l'Ouest.

Les deux hommes ont discuté ‘’de divers sujets d'intérêts communs’’, selon la présidence guinéenne, sans plus de détails.

Toutefois, cette rencontre intervient quelques jours après une sortie de la cheffe des droits de l’homme de l’ONU. Sortie dans laquelle, Michelle Bachelet a exhorté les autorités guinéennes à libérer les opposants détenus, estimant que leur détention « sous de fausses accusations d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État, dans le contexte des élections présidentielles de l’année dernière, sapent gravement les fondements de la gouvernance démocratique », dit-elle.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Menace d’arrestation contre l’opposant Aliou Bah

Published

on

Votre publicité ici

Le président du Model, Aliou BAH, serait recherché par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Selon le front national pour la défense de la Constitution (de 2010, ndlr) qui donne l’alerte, des agents de la DCPJ aurait reçu l’ordre d’arrêter  le jeune  farouche opposant au troisième mandat  d’Alpha Condé et de son régime.

Pour le moment, cette information n’est pas confirmée par les autorités judiciaires. Cependant, Aliou Bah, interrogé par nos confrères d’Africaguinee, dit être serein.

« Tout ce que je dis, je l'assume parce que ce sont des choses qui sont réelles », déclare-t-il, soulignant que son rôle en tant qu'opposant, c'est de critiquer la gouvernance et de proposer des alternatives.

Ces derniers mois, le harcèlement et l’emprisonnement des opposants sont devenus récurrents en Guinée.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance