Connect with us

A LA UNE

Projet de 3eme mandat : Alpha Condé appelé à clarifier sa position

Published

on

Votre publicité ici

La délégation internationale conjointe du National Democratic Institute (NDI) et de la Fondation Kofi Annan (KAF) a publié vendredi les observations préliminaires de sa mission d’évaluation pré-électorale qui s’est déroulée du 9 au 13 décembre 2019 à Conakry et qui s’est basée sur de nombreuses rencontres avec les parties prenantes. 

Conduite par deux anciens chefs d’État, le Béninois Nicéphore Soglo et le Nigérian Goodluck Jonathan, la délégation a appelé le président Alpha Condé à « clarifier davantage sa position concernant les spéculations sur le cadre constitutionnel afin de renforcer la confiance des citoyens de son engagement à renforcer la démocratie et favoriser des élections législatives pacifiques et crédibles ».

« Les élections législatives à venir seront un test pour les progrès démocratiques de la République de Guinée et pour l’état de préparation de l’élection présidentielle qui se déroulera plus tard dans l’année », a estimé S.E.M. Nicéphore Soglo. « Ces progrès dépendront de la capacité du pays à renforcer la légitimité de ses institutions et de l’État de droit. »

Au cours de sa mission de cinq jours, la délégation a rencontré notamment le Président Alpha Condé, le Président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana, le Président et des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), des leaders de la majorité et de l’opposition, des personnalités de la société civile et de la presse, le Groupe National de Contact, des leaders religieux, dont l’Imam de la Grande Mosquée de Conakry ainsi qu’un représentant de l’Archevêque de Conakry, et des membres du corps diplomatique et d’autres partenaires internationaux de la Guinée.

Selon leur déclaration, nombre de Guinéens rencontrés ont exprimé des inquiétudes par rapport aux spéculations sur un éventuel changement au cadre constitutionnel du pays et à l’état de préparation en vue des élections législatives de février 2020.

Poursuivant, la délégation a souligné que la fébrilité croissante dans le pays, et surtout les manifestations politiques depuis octobre, qui ont occasionné des pertes en vies humaines, sont une autre source d’inquiétude alors que le pays se dirige vers une année électorale importante.

Elle a aussi relevé d’autres sujets auxquels il mériterait de prêter attention, comme la crédibilité du fichier électoral, les attentes concernant la gestion des élections, la résolution du contentieux électoral et la parité hommes-femmes dans les institutions électives.

Tout en relevant les nombreuses inquiétudes exprimées, la délégation a noté avec satisfaction que la reprise du dialogue entre les partis au pouvoir et dans l’opposition a renouvelé les efforts de l’Accord politique de 2016, ce qui représente un important progrès en amont des élections.

« En dépit des défis constatés, il est évident que les Guinéens ne sont pas découragés, » a estimé S.E.M. Goodluck Jonathan. « De nombreuses organisations de la société civile guinéenne entreprennent des initiatives visant à renforcer leur participation au processus électoral de 2020. La délégation a relevé que tous les Guinéens rencontrés ont exprimé le souhait d’avoir des élections paisibles, inclusives et crédibles en 2020. »

Les principaux objectifs de la délégation étaient de manifester un soutien international au processus électoral en Guinée, d’évaluer l’environnement politique et électoral en amont des élections de février 2020 et de proposer des recommandations sur la base de ses observations préliminaires afin de renforcer la confiance citoyenne et atténuer les risques de violence électorale.

Par Guinee28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Détention d’opposants en Guinée : un député français alerte Le Drian

Published

on

Votre publicité ici

Pendant que plusieurs militants et responsables de l’opposition guinéenne croupissent depuis quelques mois en prison, le député Thomas Rudigoz a alerté Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur la situation politique et judiciaire en Guinée, où, parallèlement aux affrontements entre opposants au troisième mandat et forces de défense et de sécurité ont provoqué la mort d'une cinquantaine de civils.

Au cours d’un débat à l'Assemblée nationale française, Thomas Rudigoz a surtout demandé  au chef de la Diplomatie de la France, comment il entend faciliter la libération des opposants politiques et accompagner les Guinéens dans un processus d'apaisement démocratique ?

Depuis novembre  dernier, plusieurs militants et responsables de l’opposition, principalement de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) sont en détention. Parmi eux, quatre ont déjà trouvé la mort à la maison centrale.

Ils sont accusés d'avoir pris part aux graves violences en marge de l'élection présidentielle du 18 octobre 2020. Parmi les faits reprochés figurent les menaces, la détention et l'usage d'armes légères et de guerre, ainsi que la participation à des assassinats.

Leurs avocats et leurs familles dénoncent un musèlement des voix dissidentes et font valoir leur droit à un procès équitable.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : la CEDEAO à la recherche des vaccins

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la région compte près de 304 000 cas pour 3836 morts et 259 915 guérisons, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé de mettre en place un « Fonds renouvelable pour les vaccins » dans le cadre de son plan de riposte contre la pandémie de la Covid-19.

Selon un communiqué de l’organisation publié à l’issue de la 58e session ordinaire de sa conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, ce fond, dont le montant n’a pas été précisé, servira à garantir la disponibilité des vaccins anti-COVID dans la région, par un approvisionnement commun à court terme et une fabrication régionale à moyen et long termes.

Au total, la CEDEAO compte se procurer plus de 240 millions de doses de vaccins.

Par ailleurs, les autorités de la CEDEAO ont annoncé la mise en place d’une tarification des tests anti-covid dans la région. Selon cette décision, les citoyens de la CEDEAO ne devront pas débourser plus de 50 $ pour obtenir des tests PCR covid-19 dans le cadre de leurs déplacements dans l’espace communautaire.

La CEDEAO fixe le délai de démarrage des vaccinations dans ses pays membres, au plus tard en fin juin 2021.

A souligner que plusieurs pays de la région tels que la Guinée, la Côte d'Ivoire ou le Nigeria ont déjà exprimé leurs intentions de négocier l'obtention de vaccins auprès de fabricants internationaux.

Par Alpha Diallo

Continue Reading

A LA UNE

Kindia : un militaire condamné à 18 mois de prison avec sursis

Published

on

Votre publicité ici

Un militaire a été condamné ce 25 janvier 2021, à 18 mois de prison avec sursis et au paiement d’une amende de deux millions de francs guinéens par le tribunal de première instance de Kindia.

Il s’agit du sous-lieutenant Abdoulaye Sow.

Il était poursuivi pour coups et blessures volontaires sur un huissier de justice.

L’avocat de la victime se dit insatisfait du verdict rendu et compte interjeter appel.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance