Connect with us

Politique

Présidentielle guinéenne controversée : voici la position des libéraux Démocrates du monde

Published

on

Votre publicité ici

Après l’élection présidentielle guinéenne contestée par l'opposition, l’Alliance des Libéraux et Démocrates pour l’Europe, Le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes (ALDEPAC) a dénoncé le manque de transparence du scrutin.

Déclaration :

Adoptée par l’Alliance des Libéraux et Démocrates pour l’Europe, Le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes (ALDEPAC),

A l’occasion de sa 10ème Conférence annuelle sous le thème :

« La Gouvernance des Ressources Naturelles de l’Afrique :

Une approche libérale »

Considérant que l’Alliance des Libéraux et Démocrates pour l’Europe, Le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes (ALDEPAC), conformément au Manifeste Libéral Panafricain, est profondément attachée aux valeurs de Liberté, de Justice, d’Egalité, de Tolérance, de Démocratie et de Paix.

EXPOSÉ DES MOTIFS

L'élection du 11 octobre 2015 est la seconde élection présidentielle démocratique et multipartite en République de Guinée. Il s'agit d’une étape décisive dans le processus de consolidation des jeunes institutions démocratiques du pays. Elle s’inscrit dans un contexte de tensions persistantes entre la mouvance présidentielle et les forces de l’opposition, depuis l’élection présidentielle de 2010 et les législatives de 2013.

Un nouveau cadre de dialogue politique s’est ouvert en juin 2015 qui aura abouti à la signature, le 20 août, d'un accord portant sur différents points structurants du processus électoral et visant à renforcer son caractère inclusif et son degré de transparence.

La non mise en œuvre des accords du 20 août 2015, relatifs au processus électoral, impliquant tous les acteurs politiques et la société civile, en présence des représentants de la communauté internationale, a conduit à une élection contestée.

Face à cette situation,

L’ALDEPAC condamne toutes les anomalies constatées. Les citoyens guinéens ont le droit à une élection présidentielle démocratique et transparente.Tous les candidats ont les mêmes droits de participer à cette élection et dans les mêmes conditions.

L’ALDEPAC, voulant éviter la violence et la perte de vies en Guinée, demande à tous les partis de régler leurs différends d’une manière pacifique, en utilisant tous les outils légaux à leur disposition. Ainsi, l'alliance soutient l'appel du candidat Cellou Dalein Diallo contre toute forme de violence.

L’ALDEPAC dénonce le manque de transparence constaté lors de cette élection qui découle du manque de volonté politique du régime en place et de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante).

L’ALDEPAC dénonce le forcing opéré par le régime dans la communication des résultats qui ne reflètent pas la volonté du peuple guinéen souverain.

L’ALDEPAC prend note de la position de Monsieur Frank Engel, chef de la mission d’observation de l’Union Européenne, qui signale que de nombreuses lacunes ont été décelées durant tout le processus électoral. Cette situation a conduit à une perte de confiance des acteurs vis-à-vis de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

L’ALDEPAC attire l’attention de la Communauté Internationale sur les conséquences néfastes (instabilité politique, violences postélectorales, etc.) qui pourraient découler de cette situation regrettable et qui constitue une menace réelle pour la paix et la stabilité de la Guinée et de la sous-région ouest africaine.

S’appuyant sur ces éléments, l’ALDEPAC appelle tous les acteurs politiques impliqués dans le processus au sens élevé de la responsabilité et au respect de la volonté du peuple guinéen souverain.

Dakar, 18 octobre 2015

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Hausse du prix du carburant : l’opposition dénonce la mesure

Published

on

Votre publicité ici

L’augmentation du prix du carburant passe mal au sein de l’opposition guinéenne.

Alors que depuis  ce 04 août, le prix du litre est vendu à 11.000gnf, contre 9.000gnf auparavant, les principaux adversaires du président Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré,  jugent ‘’inopportun’’ et ‘’inhumain’’, la hausse du prix du carburant.

« C’est inopportun et même inhumain d’augmenter le prix du carburant en cette période de soudure alors que le coût du transport est déjà fortement obéré par l’état désastreux des infrastructures routières », a dénoncé Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

« En plus, les autorités insultent l’intelligence des Guinéens en soutenant mordicus que cette augmentation de 22,2% n’aura aucun impact sur le coût du transport. Ils oublient ou nient volontairement que le prix du carburant est un élément important du coût du transport des personnes et des biens. Les transporteurs n’accepteront jamais une décision qui met leurs entreprises en faillite même si des syndicats corrompus le leur demandent. Ce sont donc bien les consommateurs, déjà fortement éprouvés par les crises sanitaire et économique et une inflation à deux chiffres, qui paieront la facture de cette décision qui ne vise qu’à résorber les déficits créés par le troisième mandat », ajoute-t-il.

Pour sa part, le leader de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré, juge contestable l’opportunité de cette augmentation.

« L’opportunité d’une forte augmentation du carburant dans un contexte d’hyper inflation est contestable », dit-il, ajoutant que « comparer nos prix à ceux du Sénégal et de la Côte d’Ivoire (2% d’inflation contre 14%) est intellectuellement malhonnête ».

Par Alpha A. Diallo

Continue Reading

A LA UNE

États-Unis : Cellou Dalein Diallo invité à une rencontre internationale

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo,  est invité à prendre part à la 6ème célébration annuelle de la collecte de fonds Afrik Impact de l’African Leadership Group.

La rencontre se tiendra à partir 7 août prochain, à Denver, dans le Colorado, aux Etats-Unis.

Mais les chances pour que Cellou Dalein Diallo prenne part à cette rencontre sont très minimes, d’autant plus que le principal adversaire du président Alpha Condé  est frappé par une interdiction de sortie du territoire national, en raison de ‘’violences meurtrières’’ durant la présidentielle du 18 octobre dernier. Présidentielle dont il n’est reconnait toujours pas les résultats officiels, estimant qu’il est le vrai vainqueur de l’élection.

Il a été déjà empêché à trois reprises de sortir du pays.

Par Ibrahim Bangoura  

 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : pourquoi la direction des marchés publics est passée sous l’autorité de la Présidence ?

Published

on

Votre publicité ici

On en sait un peu plus sur le motif du placement de la direction des marchés publics sous l’autorité de la Présidence de la République.

Alors qu’elle était jusque-là sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances, elle est placée depuis mardi 27 juillet, sous l’autorité directe du président Alpha Condé, en raison de défaillances, de disfonctionnements et d’insuffisances constatés, a expliqué le chef de l’Etat jeudi en conseil des ministres.

"Monsieur le Président de la République a indiqué au conseil que la direction des marchés publics, anciennement, sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances est passée sous l’autorité de la Présidence de la République en raison de défaillances et de disfonctionnements relevés et d’insuffisances aussi constatées.", note-t-on.

Dans le compte-rendu dudit conseil, le chef de l’Etat a déploré l’état des voiries urbaines de Conakry, surtout en cette période hivernale, rappelant ainsi la nécessité que les conditions et procédures de passation des contrats et de marchés dans le domaine des travaux publics notamment, soient déterminées par la qualité et la durabilité des ouvrages réalisés.

Sur ce registre, Alpha Condé a décidé que désormais les travaux de construction dans les garnisons militaires seront exécutés par le génie militaire qui dispose, selon lui , ‘’de la compétence, de l’expertise et des moyens requis pour répondre à toutes les sollicitations’’.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance