Connect with us

Economie

Ouverture forcée des Banques : la FESABAG charge le ministre Yero Baldé et le Gouverneur de la BCRG, Louncey Nabé (Déclaration)

Published

on

Votre publicité ici

La fédération syndicale autonome des Banques, Assurances et Microfinance de Guinée (FESABAG) a le regret d’informer le mouvement syndical guinéen et les organisations syndicales internationales, de l’utilisation de la force en violation des lois de la République et des conventions internationales pour empêcher l’expression de la liberté syndicale au sein de nos structures.

En effet, la FESABAG, comme tous les organes du mouvement syndical guinéen (USTG – CNTG) a observé scrupuleusement, depuis ce matin du lundi 15 février 2016, le mot d’ordre de grève lancé par les deux centrales syndicales.

Contre toute attente et comme à son habitude, nous avons assistés à l’ouverture forcée de nos banques par le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) Monsieur Lounceny NABE, accompagné de son vice-gouverneur Monsieur Gomou, d’autres cadres de son cabinet et extraordinairement avec Monsieur Yéro Baldé, actuel ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et cela avec l’appui d’un lourd contingent d’hommes en uniformes armés.

Cet acte d’un autre âge auquel nous avons assisté n’est pas de nature à maintenir un climat de quiétude et vise à saper les prochaines négociations.

Pour ce faire, nous condamnons avec la dernière énergie de tels agissements et demandons aux travailleurs et travailleuses de la FESABAG de rester à domicile jusqu’à nouvel ordre, qui fera l’objet d’un message radiotélévisé du Secrétaire général.

Unis, nous vaincrons. Camarades salut !!!

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

La BAD adopte un nouveau règlement pour renforcer sa redevabilité et son soutien au profit des populations touchées par ses opérations

Published

on

Votre publicité ici

Abidjan, 24 septembre 2021 – Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, un nouveau règlement du Mécanisme indépendant d'inspection (MII), qui s’appelle désormais Mécanisme indépendant de recours (MIR), afin de renforcer sa redevabilité et son efficacité dans le traitement des plaintes provenant de personnes ou communautés affectées par les opérations financées par la Banque.

Le nouveau règlement est le résultat de consultations internes et externes débutées en décembre 2019 dans le cadre de la 3e revue des politiques du Mécanisme de la Banque. Ces consultations publiques élargies étaient les premières organisées par le MII.

« Ce nouveau cadre d’orientation restructure le mécanisme de plaintes pour le rendre plus accessible, plus efficace et plus prévisible, a souligné le directeur du Mécanisme, David Simpson. Il simplifie également la procédure de plainte, renforce sa transparence et fournit des lignes directrices plus claires pour la gestion des plaintes. »

Pour Stéphanie Amoako, associée principale aux politiques à Accountability Counsel, une organisation internationale de la société civile qui soutient les communautés touchées par les projets financés par les institutions internationales, « le nouveau règlement de redevabilité, s’il est bien mis en œuvre, répondra mieux aux besoins des communautés sur le continent en levant les obstacles à l'accessibilité du MII. Il créera un processus plus équitable pour ceux qui utilisent le mécanisme ».

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le CNRD abroge le prélèvement de 5% sur le salaire des fonctionnaires

Published

on

Votre publicité ici

Le comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a annoncé ce 14 septembre, l’annulation du prélèvement de 5% sur les salaires des fonctionnaires.

« Dans le but d’améliorer les capacités d’achat des ménages, le CNRD informe l’ensemble des fonctionnaires de la fonction publique, de l’abrogation de la mesure du prélèvement des 5% des salaires des fonctionnaires. Le ministère du Budget et celui de l’Economie et des Finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application du président communiqué », a annoncé le porte-parole du CNRD, à la télévision nationale.

Cette décision prise par le défunt régime d’Alpha Condé  s’inscrivait dans le cadre de l’opérationnalisation de l’institut national d’assurance-maladie obligatoire (INAMO) et de la caisse nationale de prévoyance sociale des agents de l’Etat (CNPSAE). Elle avait été saluée par plusieurs syndicalistes, malgré les critiques et les réticentes des travailleurs.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : les déboires s’enchainent pour les dignitaires du défunt régime d’Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Un malheur ne vient jamais seul, enseigne un adage. Voilà que moins d’une semaine après la chute d’Alpha Condé, les déboires s’enchainent pour les anciens dignitaires de son défunt régime.

Après le retrait de leurs véhicules de service et leur interdiction de sortir du pays, le CNDR, la junte militaire au pouvoir, a décidé jeudi 09 sept.-21, de geler temporairement leurs comptes bancaires. Ceci, pour sécuriser les fonds de l’Etat, expliquent les nouvelles autorités dans un communiqué lu jeudi soir à la télévision nationale.

« Dans le cadre de la sécurisation des fonds de l’État, le CNRD décide du gel temporaire des opérations de retraits sur les comptes bancaires relatifs aux entités ci-dessous :

1- les établissements publics à caractère administratif et commercial existant dans tous les départements ministériels et à la présidence.

2- les programmes et projets d’initiative présidentielle.

3- les membres du gouvernement sortant ainsi que les hauts fonctionnaires, administrateurs et régies financières de l’État.

Ces mesures qui visent à ‘’préserver l’intérêt du pays’’ entrent en vigueur à la date de publication du présent communiqué.

La Banque centrale de la République de Guinée, les banques primaires et les établissements financiers sont chargés de l’application rigoureuse de cette décision, poursuit le CNRD qui revient que tout contrevenant sera tenu comme responsable de l’infraction et en subira toutes les conséquences.

Par Alpha A Diallo

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance