Accueil / A LA UNE / Nzérékoré : les manifestations politiques suspendues

Nzérékoré : les manifestations politiques suspendues

Alors que le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) appelait ses partisans à sortir dans la rue à Nzérékoré et les  préfectures voisines (Beyla, Lola, Macenta, Guékédou et Yomou), ce jeudi 20 juin, pour exprimer leur opposition à toute modification de la loi fondamentale, en vue d’offrir un 3e mandat à l’actuel président Alpha Condé, un accord a été trouvé hier mercredi entre le front et les autorités locales .  

Cet accord obtenu sous les auspices des religieux prévoit la suspension jusqu’à nouvel ordre toutes manifestations politiques, pour ou contre un 3e mandat à Nzérékoré.

Il prévoit aussi à ce que l’autorité administrative renonce à son droit de poursuite judiciaire contre les membres du FNDC en faveur de la paix, et la garantit d’un procès équitable pour les détenus auprès du tribunal de première instance de Nzérékoré.

Mais cet accord n’est fait pas l’unanimité au sein des défenseurs de la constitution, comme l’a exprimé le député Dembo Sylla.

Sur sa page facebook, il appelé ses collègues de FNDC à la vigilance, estimant que la mouvance présidentielle ne respecte jamais les accords.

Jeudi dernier, une manifestation de ce Front national pour la défense de la Constitution avait fait un mort, plusieurs blessés, des dégâts matériels et des arrestations à Nzérékoré

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée