Accueil / Politique / Nzérékoré : au moins un mort dans les violences

Nzérékoré : au moins un mort dans les violences

Au moins une personne a été tuée et 80 autres blessées lors des violences entre partisans du pouvoir et ceux de l’UFDG (opposition) en marge de la campagne électorale à Nzérékoré.

Les affrontements qui ont débuté vendredi alors que le président Alpha Condé était dans la ville se sont poursuivi le lendemain samedi.

En raison des violences, le préfet de Nzérékoré a imposé le couvre-feu jusqu'à nouvel ordre.

Un responsable de la gendarmerie, le commandant Fodé Mohamed Sylla, a indiqué à l'AFP que 13 personnes ont été arrêtées en lien avec ces violences et devraient être prochainement présentées à la justice.

Dans un communiqué publié dimanche, la Mission d'observation électorale de l'Union européenne déplore ces incidents et appelle à un apaisement du climat "pour que tous les acteurs politiques puissent diffuser sans obstacles leurs idées et leurs programmes de société à la population".

Avec BBC

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

One comment

  1. Alpha Con-2 est derrière toutes ces violences en Guinée. il y a des loubards-bandits qui sont payés par le RPG pour faire violence afin d’intimider la population. les Guinéens ont compris que ce président-Stagiaire, ex-recruteur de rebelles, doit dégager le plus tôt possible et foutre le camps pour se retourner d’où il vient: c’est-a-dire vagabonder en France.