Accueil / A LA UNE / Nouvelle journée ville morte à Conakry

Nouvelle journée ville morte à Conakry

Les activités sont à nouveau paralysées ce mercredi 7 novembre 2018, sur la route le prince, suite à une nouvelle journée ville morte lancée par l’opposition guinéenne.

Sur le tronçon Cosa- Bambeto, des barricades sont érigées à plusieurs endroits pour empêcher le passage des véhicules, causant d’énormes embouteillages sur l’autoroute Fidel Castro.

Des heurts ont été signalés à Cosa, entre les forces de sécurité et des jeunes qui seraient déterminé à bloquer la circulation.

Depuis quelques semaines, l’opposition multiplie les manifestations pour exiger le respect des accords politiques, notamment celui d’août dernier, qui avait mis fin au contentieux électoral lié au scrutin communal du 04 février.

Demain encore elle prévoit d’organiser une marche ‘’pacifique’’ pour accentuer la pression sur le pouvoir. Mais comme les précédentes cette marche est aussi interdite par les autorités.

Plusieurs personnes ont été tuées par balles ces dernières semaines durant les manifestations.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.