Connect with us

A LA UNE

Nabayagate: le gouvernement aux trousses des journalistes !

Published

on

Votre publicité ici

Plongée dans un scandale de détournement présumé de 200 milliards de francs guinéens, la ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, Zénab Nabaya Dramé, a décidé d’ester en justice trois journalistes.

Il s’agit de Youssouf Boundou Sylla, coordinateur général de Guineenews,  Moussa Moïse Sylla, Directeur du site Inquisiteur ; et Ibrahima Sory Traoré, également Directeur du site Guinee7.

Les trois confrères sont cités à comparaître le mardi15 décembre prochain, à 8 heures, au tribunal de première instance de Kaloum

Ils sont poursuivis pour « diffamation sur la personne, l’honneur et la dignité de femme de madame Zénab Dramé ».

Il faut rappeler que ce dossier dit de « Nabayagate » et qui agite le pays depuis environ dix jours, a été révélé par nos confrères de Guinéenews. L’information a ensuite été relayée par l’ensemble de la presse guinéenne, mais ces deux autres sites, Inquisiteur et Guinee7, ont apporté de nouveaux éléments  dans l’affaire, enfonçant d’avantage la ministre.

Le démenti du gouvernement

Alors que tout le monde attendait l’ouverture d’une « enquête sérieuse » sur ce dossier,  Kassory Fofana et son équipe ont vite pris la défensive de dame Zenab Nabaya Dramé. Cette dernière a, non seulement obtenu la solidarité du gouvernement, mais elle a été « blanchie » aussi par le premier ministre qui a « formellement » démenti la semaine dernière « un scandale financier impliquant un ministre en fonction ».

Ces « allégations sans fondement, ni preuves avérées de détournements de deniers publics par des fonctionnaires et agents de l’Etat, sont de nature à ternir l’image, la réputation, la crédibilité et la légitimité de l’institution présidentielle et du Gouvernement », disait-il, ajoutant que « de telles conjectures jettent le doute dans l’opinion et causent un énorme préjudice aux institutions nationales et personnalités publiques ».

Menace contre la presse

Face à ce scandale qui met mal à l’aise le régime d’Alpha Condé, déjà fragilisé et décrédibilisé à l’international par les contestations meurtrières contre le troisième mandat, le gouvernement décide plutôt de prendre le bâton contre les journalistes. Ceci,  non seulement pour éteindre le dossier, mais aussi installer la peur chez les médias qui se hasarderaient encore à fouiner dans les affaires publiques et leurs gestions opaques.

« Le Gouvernement de la République, afin d’éclairer la lanterne publique et lever toute équivoque, à propos des faits allégués, se réserve le droit de saisir, au tour de cette affaire montée de toutes pièces, la Haute autorité de la communication -HAC-, pour interpeller les professionnels des Médias, à propos de la diffusion de fausses informations. La justice pourrait être aussi saisie pour identifier, à des fins de poursuites judiciaires, toutes les potentielles sources de désinformations », menaçait Kassory Fofana. Menace qui est bien en exécution avec donc la convocation de nos confrères.  Qui sera le prochain ?

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Coronavirus: En Guinée, le bilan repart à la hausse avec 6 morts en 24 heures

Published

on

Votre publicité ici

Alors que depuis quelques semaines, la Guinée fait face à la troisième vague de la pandémie de coronavirus, le nombre de cas est reparti à la hausse.

Pour la seule journée du vendredi 30 juillet, l’ANSS a recensé 123 nouveaux cas confirmés avec 6 morts, soit le taux le plus élevé de décès en 24 heures depuis l’apparition du premier cas de la maladie en Guinée.

Au total, la Guinée a enregistré un cumulé de 25 .688 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 24.148 guéris et 220 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS (Agence nationale de sécurité sanitaire).

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

JO de Tokyo : l’espoir d’une médaille s’amenuise pour la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Les déboires se succèdent pour les athlètes guinéens aux Jeux olympiques de Tokyo.

Après la nageuse Mariama Lamarana Touré, arrivée à la compétition complètement disqualifiée, à cause du retard de la délégation guinéenne, Mamadou Samba Bah (judo), Aïssata Deen Conté (athlétisme) et Mamadou Tahirou Bah (natation) sont aussi éliminés.

Sur les cinq athlètes guinéens engagés aux JO de Tokyo, quatre sont donc déjà hors course de la compétition.

Il ne reste plus que Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), qui va livrer son premier combat le 4 août,  dans la catégorie des moins de 57 Kg. Pourra-t-elle relever le défi, en remportant une médaille, au grand soulagement des Guinéens? En tout cas, la Guinée n'a jamais remporté la moindre médaille en 11 participations aux JO. Et la 12e semble plutôt mal engagée pour la partie guinéenne à Tokyo. Pendant ce temps, certains membres de la délégation profitent pour savourer le tourisme japonais. Qui se néglige !

Par Mariam Bâ

 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : pourquoi la direction des marchés publics est passée sous l’autorité de la Présidence ?

Published

on

Votre publicité ici

On en sait un peu plus sur le motif du placement de la direction des marchés publics sous l’autorité de la Présidence de la République.

Alors qu’elle était jusque-là sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances, elle est placée depuis mardi 27 juillet, sous l’autorité directe du président Alpha Condé, en raison de défaillances, de disfonctionnements et d’insuffisances constatés, a expliqué le chef de l’Etat jeudi en conseil des ministres.

"Monsieur le Président de la République a indiqué au conseil que la direction des marchés publics, anciennement, sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances est passée sous l’autorité de la Présidence de la République en raison de défaillances et de disfonctionnements relevés et d’insuffisances aussi constatées.", note-t-on.

Dans le compte-rendu dudit conseil, le chef de l’Etat a déploré l’état des voiries urbaines de Conakry, surtout en cette période hivernale, rappelant ainsi la nécessité que les conditions et procédures de passation des contrats et de marchés dans le domaine des travaux publics notamment, soient déterminées par la qualité et la durabilité des ouvrages réalisés.

Sur ce registre, Alpha Condé a décidé que désormais les travaux de construction dans les garnisons militaires seront exécutés par le génie militaire qui dispose, selon lui , ‘’de la compétence, de l’expertise et des moyens requis pour répondre à toutes les sollicitations’’.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance