Accueil / Société & Faits Divers / Menace terroriste : les Etats-Unis appellent ses miliaires à éviter la Guinée

Menace terroriste : les Etats-Unis appellent ses miliaires à éviter la Guinée

Quelques jours après l’attaque de Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire, qui a fait au moins 19 morts, dimanche dernier, le Pentagone a demandé à ses soldats d’éviter les voyages non officiels en Guinée, au Sénégal, en Côte-d’Ivoire, au Burkina Faso et au Ghana, dans un communiqué rapporte « l’enquête ».

Selon le Lieutenant de vaisseau Anthony Falvo, porte-parole du Commandement Afrique des forces armées des Etats-Unis, cité par nos confrères, «Il s’agit tout simplement d’une vigilance accrue compte tenu des événements récents qui se sont produits dans cette région du monde».

Cette mesure des américains qui va rester en vigueur jusqu’au 30 juin prochain intervient, alors qu’un présumé djihadiste mauritanien a été interpellé par les autorités guinéennes, mardi, à Conakry et serait aux mains des services de sécurité pour d’éventuelles enquêtes sur les raisons de sa présence dans la capitale guinéenne.

Après l’annonce de cette interpellation par certains medias guinéens, mais non confirmée par le gouvernement, la psychose continue de gagner la population.

Lundi dernier, dans un communiqué, Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) a menacé de frapper tous les Etats impliqués et participant à l’alliance avec la France  « croisée » dans les opérations antiterroristes dans le sahel.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée