Accueil / A LA UNE / Massacre du 28 septembre : voici la composition du comité de pilotage du procès

Massacre du 28 septembre : voici la composition du comité de pilotage du procès

Dans un arrêté du 9 avril 2018, le ministre guinéen de la Justice, Cheick Sako a annoncé la mise en place du Comité de pilotage du procès du massacre du 28 septembre 2009. Ce comité est chargé notamment de l’organisation, de la sécurisation et du financement du procès.

Pour y travailler, le comité de pilotage doit se réunir toutes les semaines. Ils seront douze autour du ministre de la Justice : deux représentants du ministère, un de la Cour suprême, un autre du parquet général de la Cour d’appel de Conakry, ainsi qu’un représentant de la police et un de la gendarmerie.

Un seul membre est issu de la société civile. Les autres viennent des Nations unies, du Haut commissariat aux droits de l’homme, de l’Union européenne et de l’ambassade des Etats-Unis.

Réaction positive du côté de la Fédération des ligues des droits de l’homme, qui est partie civile dans ce procès. La FIDH se félicite que le ministre de la Justice ait tenu son engagement. Et elle attend maintenant un agenda dans l’espoir que le procès puisse commencer cette année.

Douze personnes sont accusées, dont l’ancien président Moussa Dadis Camara et Toumba Diakité, le chef de la garde présidentielle à l’époque, dans ce massacre d’au moins 150 personnes et une centaine de femmes violées, lors d’un rassemblement de l’opposition dans le stade du 28 septembre de Conakry.

A lire aussi- Massacre du 28 septembre : non-lieu pour deux officiers inculpés

Avec RFI

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.