Connect with us

A LA UNE

Massacre du 28 septembre : peut-on vraiment faire confiance à nos juges ?

Published

on

Votre publicité ici

Que voulez-vous que je dise encore sur cette tuerie de masse, ce drame vécu par nos compatriotes, particulièrement des femmes violées à ciel ouvert. Des hordes barbares ont envahi le stade ce triste jour du 28 septembre 2009 pour y déverser leur haine et faire subir aux manifestants une violence inimaginable. Oui, les mots nous manquent pour exprimer l’horreur.

Ça fait dix ans de refus de rendre justice, dix ans de lâcheté, car nous avons accepté le triomphe de la bestialité sur les droits inaliénables des citoyens.

Notre pays n’a pas eu de chance, voilà 61 ans que nous sommes sous la coupe de dirigeants-vampires qui ne survivent que grâce à notre sang. Ils sont assoiffés de sang.

Je suis pessimiste pour l’avenir. Les élites s’en fichent du respect des Droits de l’Homme, c’est le pouvoir qui les intéresse. Ils ont enjambé des cadavres pour accéder au pouvoir en oubliant de bâtir ne serait-ce qu’une stèle en mémoire de nos martyrs. En 9 ans, aucune manifestation d’envergure pour réclamer justice pour les victimes, seule l’association Pottal Fii Bhantal Fouta Djalon les organise annuellement pour rappeler la communauté internationale à ses responsabilités. On n’a jamais compris d’ailleurs la complaisance de la CPI envers le gouvernement qui fait de l’obstruction à la justice. Et que dire des juges qui ont requalifié en crimes ordinaires les faits unanimement reconnus par le monde entier de crimes contre l’humanité. Ils ont osé franchir ce pas.

Alpha Condé était parmi les partisans déterminés au sein des Forces vives pour organiser cette manifestation. Après sa prise de pouvoir, que fait-il? C’est de nommer dans son gouvernement des officiers nommément cités dans le rapport d’enquête de l’ONU comme les présumés responsables du massacre. Il les a maintenu en fonction après leur inculpation par le pool des juges d’instruction chargés de l’affaire. Nous avions accepté sans réagir cette félonie. Dès que les journalistes internationaux évoquent l’affaire du 28 septembre, il s’enflamme, mais que nous cache-t-il?

Le discours de son premier ministre n’est qu’un écran de fumée pour gagner du temps, comme les promesses de jugement de l’ancien ministre de la Justice pour contenir les fortes pressions de la communauté internationale.

Nos juges si prompts à délivrer des mandats de dépôt pour une peccadille, ont considéré cette fois-ci que des inculpés pour crimes contre l’humanité peuvent être libres en attendant leur jugement. Peut-on leur faire confiance? Ils ont attendu que le capitaine Moussa Dadis Camara déclare sa candidature à l’élection présidentielle de 2015 pour déclencher les représailles : son inculpation. A deux reprises, Alpha Condé l’a empêché de se présenter devant les juges, ces derniers sont restés silencieux alors qu’ils ont théoriquement le pouvoir d’exiger son retour. Dans ces conditions, il est clair que la justice guinéenne n’est pas indépendante pour juger ce dossier complexe et explosif.

On aurait dû nous inspirer (il n’est pas encore tard) de l’expérience du Tribunal Spécial sur la Sierra Leone (TSSL) qui est basé sur un accord entre l’ONU et le gouvernement léonais, ratifié par le parlement léonais qui permet donc le jugement des responsables présumés de crimes contre l’humanité en Sierra Leone où les crimes ont été commis lors de la guerre civile. C’est ce schéma qui est le plus adapté pour le dossier du 28 septembre 2009.

C’est une erreur de la communauté internationale ( il est vrai, qu’elle ne peut pas s’impliquer plus que les acteurs nationaux emmurés dans leur indifférence ) de laisser gérer ce dossier par une justice nationale inféodée au pouvoir, qui manifestement ne veut pas que lumière soit faite dans cette affaire.

L’enjeu pour nous, c’est de mettre fin à l’impunité, pour que plus jamais que des Guinéens soient lâchement assassinés par leurs propres dirigeants.

Par Alpha Saliou Wann, analyste politique

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : le président de la transition ordonne l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers

Published

on

Votre publicité ici

Le président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, a exigé l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers en Guinée. Ceci jusqu’à la restructuration de la Commission minière en charge de les délivrer, souligne-t-on dans le compte rendu du conseil des ministres de ce jeudi 20 janvier.

« Le Président de la Transition a exigé l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers en attendant la restructuration de la Commission minière en charge de les délivrer. Même instruction concernant la délivrance de licences de pêche soumise à un moratoire qui sera maintenu. »

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Crimes commis sous Alpha Condé: une information judiciaire contre X ouverte

Published

on

Votre publicité ici

Alors que le président déchu Alpha Condé a quitté le pays pour un exil médical à durée indéterminée,  le Procureur de la République, près le Tribunal de Première Instance de Dixinn a ouvert  vendredi 20 janvier, une information judiciaire contre X afin d’élucider les crimes commis sous son régime entre 2010 et 2021.

Les faits visés sont notamment les cas de : meurtres, assassinats, complicité de meurtre et d’assassinat, homicide involontaire, coups et blessures volontaires, arrestations, enlèvements, séquestration torture, destructions et dégradations de biens publics-privés, pillages, vols, agressions sexuelles et viols etc.

Le cabinet du doyen des juges d'instructions a été désigné pour procéder à l'instruction préparatoire par rapport à ces faits, sur la base des dispositions de l'article 60 du code de procédure pénale et sur la base des rapports d'autopsie de certaines victimes réalisées par le médecin légiste et autres documents ou supports électroniques.

Toutes les victimes, parents de victimes ou toute personne physique ou morale, structure ou entité pouvant fournir des informations ou disposant d'éléments pouvant éclairer la lanterne de la justice sur ces crimes et délits sus mentionnés ont été appelés à se mettre en rapport avec le cabinet du doyen des juges d'instructions pour livrer leur part de vérité, souligne le procureur, assurant qu'il veillera sur leur protection durant toute la phase de la procédure.

Le 6 décembre dernier,  48 personnes avaient déposé une plainte contre Alpha Condé « pour les crimes dont ils ont été victimes » durant ses 11 ans de règne.

L’ancien président a quitté Conakry le 17 janvier dernier pour Abu Dhabi, officiellement pour des raisons médicales. Mais alors que la junte rassure que son retour est attendu à la fin de ses soins, ses partisans ne souhaitent plus son retour en Guinée, sans doute pour échapper à la justice.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Continue Reading

A LA UNE

CAN : voici les affiches des huitièmes de finale

Published

on

Votre publicité ici

Désormais on connait toutes les équipes qualifiées pour les 8e  de finale de la coupe d’Afrique des nations.

Ce sont donc les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures équipes parmi celles qui finissent à la troisième place de leur groupe, qui vont poursuivre leur aventure dans la compétition.

Voici les affiches des huitièmes de finale.

  • dimanche 23 janvier

Burkina Faso - Gabon (17h00)

Nigeria - Tunisie (20h00)

  • lundi 24 janvier

Guinée - Gambie (17h00)

Cameroun - Comores (20h00)

  • mardi 25 janvier

Sénégal - Cap-Vert (17h00)

Maroc - Malawi (20h00)

  • mercredi 26 janvier

Côte d'Ivoire - Egypte (17h00)

Mali - Guinée équatoriale (20h00)

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance