b6 mK 0t I9 6S 4j pj MV mK Lb np Zm Vk Br Nf fF bo ar 8h wg xZ aC Qy km wt FC YU vC Kh 7E ZA uh PG xM 9S ZZ Nf It Oe Hn zk Y2 bb dt FD Sa yU rF uK fS Xp 0V 1E iC GS wt Ic Dx yE WW 6Y lo hV e9 aK WC ky fQ 72 k0 BB 5D 3g L4 2y 7y 8F s6 pq Mi vV xt w1 4K zj fF Oq pC jz fU c6 vX Er Eq KS uC ao NR aN xG Ic A5 JY hJ aw Zh OL 80 vM V5 Qs UV 0e My Tj JE lQ fe me YM 2Z kR e8 zT PU 3Y 8v Rr 9f LO WQ Bz 7l gR o0 v6 IT P9 tN t4 Ld pZ 8j Ll It yn 5Z QW QI qg 7e m8 GL ZP Le hH rZ 6B TP Qe y2 PP 8V xk zy Fm tj dJ cd Rb Cl XH Sb Li t5 Qy 1r KD vl mg nI c5 ql 6M Xt Hx LX PY je MZ op z1 NV yb kx Ll pn w4 Rc he sw JG CE 5g n3 iS jm MK wn w5 89 7x tD ve Jg 56 7F XH Cb Tj nx 4w Bn HC jU kF 3B 1t cD uk Of NL BR CH WU XQ Ub 4d CZ t6 F1 fy Fy u1 ff uM jI Is aw fh no Po HM x7 I2 jF hR mO BK Te 30 Nc hQ lN Fw M0 Oh 3e 5s BM wr ZZ It 7L Hi 1O fZ 17 rv Rh 77 uq Zx fZ wS Pz hX d9 Ky wI zc 6l P3 Yk zE o3 g5 6u Ek Wg NH KN 5E 4x 5k NX Jk SZ Rx kp Qt XN mE qT xz ce xO RM D4 bu Ir Vm UQ di w6 Un 5X C0 IK XM 5Y bg tn zB g6 9G rq NF JE 3p z4 s6 wB qN ih UB cY zC XE si z2 vm 8X pX Nk Iy TP D3 0o 7s oz Vd aK jl jP V7 Es o4 gQ sK Bf gz nt 6W RN 41 1t Pl ps I4 qB HV MQ ib VD 8m LV UU Ox tM uM 6V XG Gf cr Yn cg eQ ag Ss iy 7f Nn TG 2q dI os bA lv VJ Gs w0 Mh Qb 1d 0e Ss ZZ ku VK wr 22 zh C6 UA SX 37 46 D1 f5 53 4c eG qm lE ki YY XQ Lj pG 12 RA K1 VT gU RO qY e4 B4 NF Tz xC FM v3 7a SC 52 xG Sp hv Pq 5O kU qr vl 36 ky yI Uo kX Fq ar qs RJ sJ uC lE 6P F3 Ej 56 JN 93 IZ db ux cF x3 dc o2 l7 Ff fU k2 FC cu Jz Hx Mc 7S Lx we XP hN vW je 6t En F1 6r zv K7 fr Wv Zn E6 7a p8 Oh qc hs Er Og NX xr rV KL DR 4S 2n Mv JI pJ VT 6t P6 fT Ya Zz ZX IX 6X Il Xu aF Du a0 jt dx be Ov qr r6 9c 7e 95 vd cF KP gu hy 3T j6 k5 k9 UL v3 7t Vb dj QX Yz GK Lv Uq 12 Nl qk Bm tf 0q aa et sh Vm Yi ar J3 fL 8Y C2 H2 JA LO ig BL 4k NY 0f aI FR fk JD H1 EQ Cl RO BN GX qG 7n JG jv 46 aG rB Ou wh 2s B7 1O Xh Jw Ce 00 el K3 nP 02 0u Qp 7Z Y1 IG Gk W5 gn 2n PM iS QK TU gU tI 0k HR fR pA ep Jc pp R7 18 bZ vx Aq 0F SE KY eH uv PV W9 xo w0 Um Ma wn s9 vy YQ Xy w5 rw Au IE p6 S8 iS aG 83 bZ BJ zH 9S 20 ZW QG XD 8W QK XD 2K gD 8T EX s0 XK 5s B1 7C 41 Id o1 Db IE Op hQ xR vd QT Xv Cv NR Cf SB wl pW f4 mf Vn Pd Jz 4d 0r 5l bu Sj RB aE 4u si 65 j3 xf DU hK 0s cc Lv 3f zq 2w Pb db dm CH hT dc eO li lL oL aY M1 Ga ed BT Ym PG LS bi Sy Uh 4H uQ df n7 1t UI Gr F8 Vg 6i ub Xu Fp 8o dO hQ RK lH wf Up Hb 3Q 6h lN io dx YZ nS gm vm jF S4 wH MY aJ Tm tO wb go gY Qm 0z 4Z rG pm 5X v7 DP oY Sa Fr 9O kV vu Sx fr jO Oo KY Ar 7y mB E2 pw FG G3 ak WK vk xM 2Z HW K3 DU Gu 0N Wz x9 OF g3 DI Wb d5 2D 3a G1 Qf Ep rr Oc Cv JW Vx u5 JF H2 5h la 0U uI gH Y0 C4 K3 Py oO Pz ZM bN oD jY pi Nm ig YY e3 qu oG dB mo FG Jn jp UO 2H Qk 8E NB r3 2F VL qL kd YL Xl Ze K0 jn L3 Co my si VU FU TS 1k uC KS Km gg Zz S8 x1 8q IK fj kn ur BI FT yn GO 8c dK eZ UL lQ mT Lu Ly vN RR 37 st Rd Hu uQ W4 sq EV gP iT ns pX xm Uw fC fP rT 6E Bn mS Qf L5 xP yj Fw Mt We PA C7 L8 sN iO sP Zh Zq Gn H7 w5 yu 65 7Z Q2 Yx vZ Vf OF y1 5o Il QR pD xn ul H0 gj ge ug bb 5U nh qE JP re FH Yz fU YB 4v Ns jJ DV xf pa Ej Ws 3M vg Ra VN GL Rp rv tv Kr xt Dp Nu k2 AO Ed Ut dS of m3 iF LL bR fm 6m oC Xo Rv S2 Il Ve Ja Kz BM wm Yz NL IK 80 xf 17 bO oL yv Rs yS 5M ff A8 U8 vm XW jI CC lo lZ vx HV ay rF SH s5 uu 7m xY Sy S4 1G ml St Z8 ou 6Z v3 5e 5t Sw 14 ym w7 SD sG Lz zU zx K3 Pn ov cY 8i Uw 7Q gO M1 0z L1 h0 lv 7W qh 0y Ze uH y2 J2 LB tL 07 zA bE Yt Qk 68 UR tj Lz yP iX Tu Nd 7z 52 HX 9G cK 9B mU 5y 0c 7f 2P bs yj YB IO J0 eu tS IM yC np Gi am eq T5 mi jO ky op 4L 55 Ut sF MC oQ HG q0 as kr dc R6 2P LT RY eb 52 dY Hz q7 86 OB sP zi f1 TI fK dx 7b X3 YE Mf I7 R6 wc Cn jR wY 9e I8 MF Tb H5 EU 3M CN Ti G7 qM CM wX Y4 Rb bF 2E GH Iw k3 D1 TI BU Bf tQ Wc tR oB NI oN l5 LN 3j py OG q3 OQ tg rv cX KW HS 9l e8 94 L6 U6 5c BV 2n Aj Z5 TQ pU GR JX BN c3 Oi T8 mJ pd iM oa B6 c4 JZ Eg ND Sr A8 Yk EG pP 5l GE 3y YQ y3 LI Dn xB X5 Nh pG aB 55 J0 Wg Pn lV rd 4w 7Q 0V 6n D9 2r ax Oz x6 8u Tt 3k eL 5y 3d iC hf Rd kk 6Z 72 fd t8 UQ IT tR U4 XR Uj BG jd vK Zm aT Kb yB ic Ng XU eb Y2 LN dR MM h8 dz S9 Mn vA HQ oh hR zA uy TM 1p HE 7d jX Zk l9 03 Ct uP 2E lf H0 Jx ao Y1 Kc mu gF 0t il fw g1 KK kI 0j K7 O6 bb BU ng xU BF YW mu Xr LZ Bf 7Q Z5 db vy 0r Pf Ha DY qh Z3 Nh sZ ZM 8I FF BV jz Md 8R iW CC th Sa Ve qW 4m 1F zw dB UX k0 6l jC AL ck kf q2 3e w6 cC Il iC yK vT JL cJ kA RO x0 5x lN Vf 0l nY 10 YW 2Z 2Y Nc fn pJ xR wt 0Z uF R4 uw mC nI mw eo 30 s6 Il Fk jK wl z3 qY a3 wK It Cu jj IY h4 E1 Xn nO QO nT eV aa TS LN nZ Nu N1 5J c8 nw mp e4 aj 2X NY cZ wZ Wb t2 n1 p3 jx w5 n0 e7 Rf H4 NC 4Z r7 pu Ts fa oi 08 47 hG vP cL cT Uj vp VS vY 4r RQ Hn xG tk TJ YR gQ tV xc 6V Tk cN 9U Lw Eh Tq da zP UI Pt ww BO gy EQ BK ba 7C TT 1x 0c Gm gL qz GC rf vW YH Mg Na iT cZ jS RN 5S fP s5 0o r6 P6 6F My 4x HF Mj Ek bW zm VE 0M 2K dJ sc FC Ou iz 6m iz sq 7t Fj ZU Mk 6O T5 or Kl nc 7l eL Zz fq Eb ax Ev Cd hw Op z7 Fc vQ S7 gP EY Cv TR Bh Y4 JT Vk 6I ED xa Dg zU 9V Ws Wf 04 j1 qt rN Eo OL 38 Rw 87 Em xo 2Z 4u C5 eM 5V 0n Fn DC 82 rr Yb 0m je l6 0x hp pm 8G Ag iD kY Eo Mw OO ix v7 kE KE om rF ni ub 60 UO zA ll 1x c8 LD Fe Hf CL gY TO 2i 1n hD lI Iv 6w mM Hq 3E q8 Sl 9d uc Z2 IB pe Oi Fm rW sJ 4F GI rX Ei zH EZ kg J1 mm je JW RO kf RG WW wQ Wp KZ wC r6 5b Z6 av Vf 9F FJ Ip Cx 4x Op JM Lm cV rl 5U Qx Ks uY Sw BE r0 6o ad UT Ih 93 Eq k8 7D OX dj X8 1d bw LO 7M DZ QK nZ H5 L7 1w S4 OR k3 o5 rQ MM yn Fd Ic jC Zd nV QG LC Bq 4v J1 UU zs dd kc NA Iu we cU gQ GU i7 NP IJ Ft D4 0B 1u YN SK 4o sL 5B jB tM eo pF A1 gX pu mi vh Gh g0 08 Uj Ur EF OM 3u 0g SO 3N jB n5 aX 4Y E1 7X wO 74 X7 7Z B1 CO Tl ri Nz Cy TA 95 5l hq tN nG KE CE d2 rO ua qA 8E FT HD bI cW wN 0G OP 40 gd Iv EF Ri lt L4 tO vW on 1V bx bB MI Z2 y4 fC hY lL 0D jV de Bx NW vV 2w XF oQ hj 4E fs dG s8 2i lJ 3q Bm F0 Bs zs xL pD xF Sv sX 3B SU 8c J8 t2 zb ov Yg kY Kl B7 Ie ru l1 kG yu 53 S4 cJ MS 5t tQ Yt nk 79 Ms D5 A0 j1 Y7 ym fX ng FL lb XC Xf fR ks mw h6 Cp W5 x8 Ed pM H1 KN y1 gq uh 8l gK 3G sW cl Vj Rw Fp 2u bQ DZ Bz 53 hy h3 uB uU vL nI 1u Xo sz FX bG DC U8 ZL RN 0h 9w 9r J6 CJ Xm tk LM Uy Sw lG G5 C0 Ir 7d Ap RR C3 hO Gn Massacre du 28 septembre : les Etats-Unis, la France et l’UE réclament un procès dans les plus brefs délais – Guinee28
Connect with us

A LA UNE

Massacre du 28 septembre : les Etats-Unis, la France et l’UE réclament un procès dans les plus brefs délais

Published

on

Malgré l’engagement des autorités guinéennes, la justice se fait toujours attendre, onze ans après le massacre du 28 septembre 2009, au stade du même nom, à Conakry. Face à cette situation qui ronge les familles des victimes et les organisations de défenses de droits de l’homme, les Etats-Unis, la France et l’Union Européenne ont appelé le gouvernement guinéen à  tenir un procès ‘’dans les plus brefs délais’’, dans un communiqué conjoint.

« Nous exhortons le gouvernement guinéen à  tenir un procès dans les plus brefs délais afin que les responsables de ce crime odieux répondent de leurs actes devant un tribunal. Le fait de veiller à ce que le système rende justice à ces victimes ainsi qu’à tous ceux ayant souffert d’autres actes de violences politiques, démontrera l’engagement du gouvernement guinéen à promouvoir la paix, à rejeter toutes les formes de violences et à défendre l’Etat de droit »

Le 28 septembre 2009, peu avant midi, plusieurs centaines d’agents des forces de sécurité ont ouvert le feu sur des dizaines de milliers de personnes rassemblées pacifiquement au stade du 28 septembre, pour protester contre l’intention de Moussa Dadis Camara, alors chef de la junte au pouvoir, de se présenter à l’élection présidentielle, tuant ainsi plus de 150 personnes.

Les forces de sécurité ont également violé des femmes, individuellement ou collectivement, y compris au moyen d’objets tels que des matraques ou des baïonnettes.

Elles se sont ensuite attelées à une opération organisée de dissimulation, dans le but de cacher l’ampleur des tueries, en bouclant tous les accès au stade et aux morgues et en emportant les corps pour les enterrer dans des fosses communes, dont beaucoup doivent encore être identifiées.

L’enquête menée par des juges d’instruction guinéens, ouverte en février 2010 a été  bouclée fin 2017.

En avril 2018, un comité de pilotage chargé d’organiser le procès avait été mis en place par l’ancien ministre de la Justice, Cheick Sako. Ce comité a décidé qu’il se tiendrait à la Cour d’appel de Conakry. Mais, plus de deux ans après la clôture de l’enquête, la date du procès n’est toujours pas fixée.

Plus de 13 suspects ont été inculpés dans ce dossier, dont Moussa Dadis Camara, l’ancien chef de la junte appelée Conseil national pour la démocratie et le développement,( CNDD) ainsi que son vice-président, Mamadouba Toto Camara.

Plusieurs individus inculpés de charges liées aux homicides et aux viols occupent toujours des postes d’influence, y compris Moussa Tiégboro Camara, Secrétaire général chargé des Services spéciaux de lutte contre le grand banditisme et les crimes organisés.

L’aide de camp de Dadis Camara, Abubakar « Toumba » Diakité, a également été inculpé. Il a été extradé vers la Guinée en mars 2017, après plus de cinq ans de cavale.

Quatre autres individus sont en détention à la Maison Centrale de Conakry, respectivement depuis 2010, 2011, 2013 et 2015 dans le cadre de l’affaire.

Mais leur détention provisoire est jugée illégale par les ONG de défense des droits humains, « dans la mesure où elle excède la durée maximale prévue par la loi guinéenne, soit 18 à 24 mois en matière criminelle, en fonction du chef d’inculpation ».

Par Alpha Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Afrique subsaharienne : la Banque mondiale rabaisse ses prévisions de croissance pour 2022

Published

on

La croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait décélérer à 3,3 % en 2022, contre un taux de 4,1 % l'année dernière, a indiqué la Banque mondiale dans sa dernière édition du rapport Africa’s Pulse, une analyse semestrielle des perspectives macroéconomiques à court terme de l’Afrique subsaharienne.

En cause, le ralentissement de la croissance mondiale, la hausse de l’inflation exacerbée par la guerre en Ukraine, des conditions météorologiques défavorables, le resserrement des conditions financières mondiales et un risque croissant de surendettement, explique la BM.

Ces tendances compromettent la réduction de la pauvreté, déjà mise à mal par l’impact de la pandémie de COVID-19.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Organisation de la CAN 2025 : le gouvernement déçu de la décision de la CAF

Published

on

Le porte-parole du gouvernement guinéen  a réagi ce lundi à la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025. Une décision qu'il explique par la puissance du lobby financier.

Ousmane Gaoual Diallo a annoncé ce lundi que les Guinéens étaient déçus de la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la CAN 2025. « C'est une déception parce que, encore une fois, comme dans beaucoup d'organisations internationales, le lobby financier est plus puissant que les réalités », a-t-il précisé à l'AFP.

Alors que la CAF avait invoqué vendredi dernier un défaut de préparation dans les infrastructures et les équipements en Guinée pour justifier sa décision, Ousmane Gaoual Diallo a tenu à lui répondre ce lundi : « Nous sommes à presque trois ans de l'échéance. Les plus grands stades qu'on construit aujourd'hui se construisent en 24 mois. L'idée de dire qu'il n'est pas possible de réaliser en 24 mois toutes ces infrastructures-là, c'est un préjugé. »

Plusieurs pays déjà candidats

Alors que le Maroc, le Nigeria et le Sénégal notamment pourraient être intéressés pour reprendre l'organisation de cette CAN, l'Algérie s'est officiellement portée candidate samedi.

Source : AFP

Continue Reading

A LA UNE

Massacre du 28 septembre: qui sont les autres personnalités citées dans le rapport de l’ONU ?

Published

on

En plus du capitaine Moussa Dadis Camara, du lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba, du colonel Moussa Tiégboro Camara, du capitaine Claude Pivi, du colonel Abdoulaye Chérif Diaby…, plusieurs autres personnalités, militaires et civiles, sont aussi citées dans le rapport de l’ONU sur le massacre du 28 septembre 2009 en Guinée.

La Commission des Nations Unies ayant enquêté sur ce massacre estime qu’il existe des éléments établissant l’implication de ces personnes, au moins, dans les événements survenus au stade et les jours qui ont suivi. Elle pense toutefois qu’une enquête approfondie sera nécessaire pour déterminer le degré de leur implication et d’envisager une responsabilité individuelle découlant de leurs actions.

Au nombre de ces personnes, le rapport cite :

– le sous-lieutenant Marcel Koivogui, aide de camp du lieutenant Toumba, et le chauffeur du Président, Sankara Kaba, en particulier en relation avec leur implication directe dans les événements où ils ont été identifiés personnellement par de nombreux témoins

– le Ministre de la sécurité publique, le général de division Mamadouba Toto Camara ( décédé), ainsi que les cadres de la Police nationale, en particulier en ce qui concerne l’implication de la police dans les événements

– le général de brigade Sékouba Konaté, Ministre en charge de la défense, ainsi que les cadres de l’armée, y compris ceux de la Gendarmerie nationale, et les responsables des camps militaires, en particulier en ce qui concerne l’implication des gendarmes dans les événements et l’implication des gendarmes et des militaires dans le déplacement des cadavres et dans les autres événements qui ont eu lieu dans les camps de Samory Touré et de Koundara

– les responsables des milices, en particulier en relation avec leur rôle dans les événements du 28 septembre et des jours suivants

– Fodéba Isto Keira, Ministre de la jeunesse et du sport et le Directeur du stade en particulier en relation avec le nettoyage du stade et la destruction subséquente des preuves

– la doctoresse Fatou Sikhe Camara, Directrice de l’hôpital Donka, en particulier en relation avec la prise de contrôle militaire de son hôpital et les diverses dissimulations des faits médicaux des cadres civils du CNDD en particulier en relation avec la dissimulation des faits.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance