Accueil / A LA UNE / Manifestations de femmes à Conakry : au moins un mort

Manifestations de femmes à Conakry : au moins un mort

Un enfant de 13 ans a été tué ce mercredi 07 mars, dans un accident de la route, en marge d’une manifestation de femmes qui réclament le retour des élèves à l’école.

L’acte a eu lieu vers 13 heures au niveau de la T7 entre Cimenterie et Sonfonia.

Selon le porte-parole de la police, Hamidou Babacar Sarr, le gamin a été percuté par une voiture qui voulait forcer le passage, alors que la route était barricadée par des manifestants.

Le conducteur du véhicule qui a tenté de s’enfuir a été arrêté par des jeunes qui l’ont pourchassé jusqu’à Sonfonia marché, a expliqué le commissaire Sarr, chez nos confrères de la radio Espace FM.

Hier mercredi, des femmes ont manifesté dans plusieurs quartiers de Conakry, y compris à Kaloum, centre Administratif du pays, pour réclamer la réouverture des classes, après trois semaines de fermeture à cause d’une grève des enseignants.

Ce jeudi 8 mars 2018, les femmes ont encore repris leurs manifestations à Bonfi et à Sangoyah.

Au palais du peuple où se déroule la célébration de la fête des femmes, plusieurs dames ont aussi appelé au retour des enfants dans les salles de classes, devant le chef de l’Etat.

Depuis le début de la crise le mois passé, une dizaine de personnes ont été tuées à Conakry et à l’intérieur du pays.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée