Connect with us

A LA UNE

Manifestations contre un 3e mandat : plusieurs partisans du FNDC condamnés à Labé

Published

on

Votre publicité ici

Dix jeunes partisans du Front national pour la défense de la Constitution ont été condamnés vendredi 18 octobre, à 6 mois de prison avec sursis et 500 mille francs guinéens d’amende chacun par le tribunal de première instance de Labé.

Ces prévenus étaient poursuivis pour « participation délictueuse à un attroupement, destruction de biens publics et occupation illégale de la voie publique ».

Ils avaient été arrêtés en début de semaine en marge des manifestations lancées par le FNDC contre un éventuel changement de la Constitution qui permettrait au président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir au-delà de 2020, date de la fin de son second et dernier mandat constitutionnel.

Ce vendredi à Conakry, le procès des principaux leaders du Front, arrêtés en amont de manifestations, s’est poursuivi devant le tribunal de première instance de Dixinn. Durant l’audience, le procureur, Sidi Souleymane N’Diaye a requis une peine maximale de 5 ans d’emprisonnement et une amende de 2 millions de FG contre eux. Le verdict est attendu mardi prochain.

Plusieurs autres manifestants sont en ce moment jugés dans différents tribunaux du pays, comme à Mafanco, où l’artiste Elie Kamano et d’autres personnes ont de nouveau été entendus à la barre.

Jeudi dernier, six autres membres du FNDC arrêtés à Kankan en marge de ces manifestations ont eux été acquittés par le tribunal de première instance de Kankan pour délit non constitué.

Dans un communiqué, la communauté internationale qui a appelé à l’organisation des élections dans le respect de la Constitution a souligné qu’une libération rapide des leaders et membres du FNDC, détenus de façon préventive serait de nature à aider à l’apaisement.

Pour sa part, l’ONG Human Rights Watch a invité le gouvernement guinéen à mettre fin à la répression contre les défenseurs de la Constitution en remettant en liberté les responsables de la société civile et des manifestants opposés à l’adoption d’une nouvelle loi fondamentale.

Au moins neuf personnes ont été tuées par balles dans ces manifestations entre lundi et mercredi dernier.

D’autres manifestations sont annoncées cette semaine pour pousser le président Alpha Condé à "renoncer à son "projet de troisième mandat".

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : le président de la transition ordonne l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers

Published

on

Votre publicité ici

Le président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, a exigé l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers en Guinée. Ceci jusqu’à la restructuration de la Commission minière en charge de les délivrer, souligne-t-on dans le compte rendu du conseil des ministres de ce jeudi 20 janvier.

« Le Président de la Transition a exigé l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers en attendant la restructuration de la Commission minière en charge de les délivrer. Même instruction concernant la délivrance de licences de pêche soumise à un moratoire qui sera maintenu. »

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Crimes commis sous Alpha Condé: une information judiciaire contre X ouverte

Published

on

Votre publicité ici

Alors que le président déchu Alpha Condé a quitté le pays pour un exil médical à durée indéterminée,  le Procureur de la République, près le Tribunal de Première Instance de Dixinn a ouvert  vendredi 20 janvier, une information judiciaire contre X afin d’élucider les crimes commis sous son régime entre 2010 et 2021.

Les faits visés sont notamment les cas de : meurtres, assassinats, complicité de meurtre et d’assassinat, homicide involontaire, coups et blessures volontaires, arrestations, enlèvements, séquestration torture, destructions et dégradations de biens publics-privés, pillages, vols, agressions sexuelles et viols etc.

Le cabinet du doyen des juges d'instructions a été désigné pour procéder à l'instruction préparatoire par rapport à ces faits, sur la base des dispositions de l'article 60 du code de procédure pénale et sur la base des rapports d'autopsie de certaines victimes réalisées par le médecin légiste et autres documents ou supports électroniques.

Toutes les victimes, parents de victimes ou toute personne physique ou morale, structure ou entité pouvant fournir des informations ou disposant d'éléments pouvant éclairer la lanterne de la justice sur ces crimes et délits sus mentionnés ont été appelés à se mettre en rapport avec le cabinet du doyen des juges d'instructions pour livrer leur part de vérité, souligne le procureur, assurant qu'il veillera sur leur protection durant toute la phase de la procédure.

Le 6 décembre dernier,  48 personnes avaient déposé une plainte contre Alpha Condé « pour les crimes dont ils ont été victimes » durant ses 11 ans de règne.

L’ancien président a quitté Conakry le 17 janvier dernier pour Abu Dhabi, officiellement pour des raisons médicales. Mais alors que la junte rassure que son retour est attendu à la fin de ses soins, ses partisans ne souhaitent plus son retour en Guinée, sans doute pour échapper à la justice.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Continue Reading

A LA UNE

CAN : voici les affiches des huitièmes de finale

Published

on

Votre publicité ici

Désormais on connait toutes les équipes qualifiées pour les 8e  de finale de la coupe d’Afrique des nations.

Ce sont donc les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures équipes parmi celles qui finissent à la troisième place de leur groupe, qui vont poursuivre leur aventure dans la compétition.

Voici les affiches des huitièmes de finale.

  • dimanche 23 janvier

Burkina Faso - Gabon (17h00)

Nigeria - Tunisie (20h00)

  • lundi 24 janvier

Guinée - Gambie (17h00)

Cameroun - Comores (20h00)

  • mardi 25 janvier

Sénégal - Cap-Vert (17h00)

Maroc - Malawi (20h00)

  • mercredi 26 janvier

Côte d'Ivoire - Egypte (17h00)

Mali - Guinée équatoriale (20h00)

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance