Connect with us

Société & Faits Divers

Mali : sept Casques bleus guinéens tués dont trois femmes à Kidal (nouveau bilan)

Publié

le

Votre publicité ici

Sept Casques bleus du contingent guinéen de la force de l'ONU au Mali, dont trois femmes, ont été tués lors de l'attaque jihadiste le 12 février à Kidal (nord-est), selon un nouveau bilan de source militaire au sein de la Mission de l'ONU mardi.

"Nous avons malheureusement perdu un 7ème élément. C'est une femme qui était blessée et évacuée à Dakar", a déclaré à l'AFP une source militaire africaine au sein de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

Sur les sept Casques bleus tués, "nous comptons trois femmes. Ce sont les premières femmes de la Mission tuées au Mali", a souligné cette source.

Un précédent bilan faisait état de six tués parmi le contingent guinéen sans indication de sexe, et d'une trentaine de blessés, dans cette attaque revendiquée par le groupe jihadiste Ansar Dine de l'ex-chef rebelle touareg Iyad Ag Ghaly.

Les corps des Casques bleus tués seront rapatriés mercredi, accompagnés par le chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, a affirmé à l'AFP un diplomate guinéen sous le couvert de l'anonymat.

"Pour la première fois, le chef de la Mission de l'ONU va accompagner dans leur pays d'origine des corps de Casque bleus tombés au champ d'honneur", selon la même source, soulignant que "la Guinée est touchée par le geste".

M. Annadif s'était rendu samedi dans le camp de Kidal dévasté par l'attaque, un attentat suicide à la voiture piégée combiné à des tirs de roquettes.

La Minusma, déployée depuis juillet 2013, est la mission de maintien de la paix de l'ONU la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie en 1993-1995.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l'armée face à la rébellion à dominante touareg, d'abord alliée à ces groupes qui l'ont ensuite évincée.

Ces groupes jihadistes ont été dispersés et en grande partie chassés du nord à la suite du lancement en janvier 2013 d'une intervention militaire internationale qui se poursuit.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin d'un accord de paix entre le gouvernement et l'ex-rébellion.

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

Gupol : quelle merde pour les bacheliers !

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Depuis le lundi, les futurs étudiants sont appelés à faire leur demande d’orientation dans les différentes universités et institutions d’enseignements supérieurs à travers la plateforme Gupol. Mais bizarrement, s’inscrire et faire son choix sur site est loin d’être une tâche facile. Au contraire elle se révèle comme une merdre pour les candidats.

Site inaccessible ou qui se plante, indisponibilités des programmes…, les problèmes auxquels sont confortés les bacheliers depuis le début des orientations sont énormes. Enormes au point que beaucoup pensent déjà qu’ils n’arriveront jamais à faire leurs choix, d’ici le 10 décembre, date butoir de la campagne.

Plusieurs postulants qui nous ont contacté disent avoir reçu un message comme quoi ils ne peuvent pas être orienté, alors que certains parmi eux disent qu’ils ont la mention Assez-bien.

" Les informations inscrites dans la base de données indiquent que vous n’êtes pas admissible à la session d’orientation en cours."

A plusieurs reprises,  nous avons tenté sans succès de joindre les contacts de secours affichés sur la plateforme pour en savoir d’avantage. Ils sont soit carrément fermés, ou sonnent sans réponse.

Toutefois, sur la page facebook de Gupol, où plusieurs internautes se plaignent, l’équipe qui gère la plateforme renvoie la responsabilité à la mauvaise qualité de l’internet et invite à la patience. Mais jusqu’à quand faudra-t-il attendre ?

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Un policier tué par balles à Conakry

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Un brigadier en service à la CMIS N° 3 d’ENCO 5 a été tué par balles dans la soirée d’hier lundi 30 Novembre 2020 à Wanidara, selon un communiqué du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile ( photo d'illustration).

« Dans la soirée du lundi 30 Novembre 2020 aux environs de 19 h45, des agents de Police déployés dans le cadre de la sécurisation des personnes et des biens ont été victimes d’attaques armées par deux (02) groupes d’assaillants au niveau du marché de Wanidara sur l’axe Le Prince. Le premier groupe a ouvert le feu à l’aide de fusils de type calibre 12 faisant trois (03) blessés. Le second groupe d’assaillants à motos a tiré à bout portant sur un brigadier en service à la CMIS N° 3 d’ENCO 5 qui a rendu l’âme sur place. »

Dans ce document, le ministère  rappelle  que vendredi dernier, « un autre groupe d’individus avait également  ouvert le feu sur un groupe d’agents de Police dont l’un a reçu des plombs sur la jambe gauche au rond-point de la T8 ».

Il a condamné ces « attaques » qui « constituent purement et simplement des actes terroristes dans le but de créer un climat d’insécurité aux yeux de la communauté nationale et internationale », dit-il, ajoutant que « les auteurs et les commanditaires de ces actes sont activement recherchés pour être traduits devant les tribunaux et répondre de leurs actes. »

Cependant, hier soir, plusieurs habitants ont accusé les forces de l’ordre «  d’avoir investi » ce quartier réputé favorable à l’opposition, en « tirant » un peu partout racontent certains d’eux sur les réseaux sociaux.

Des civils auraient été blessés par balles et des biens auraient été détruits par les agents.

Par Guinee28   

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Détournement présumé de 200 milliards : la ministre Zenab décide de porter plainte

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Alors que le Parquet a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête sur le détournement présumé de plus de 200 milliards de francs guinéens, imputé à la ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, Zenab Nabaya Dramé et révélé par nos confrères de guineenews, la mise en cause a décidé en son tour de saisir la justice, pour non seulement «réparer le préjudice» mais surtout « préserver mon honneur » et celui du gouvernement, dit-elle.

«Chers concitoyens, Je ne peux accepter d’être accusée et condamnée dans une campagne publique de dénigrement délibérée et assumée, déclenchée par un article paru sur un site d’informations. J’ai donc décidé, moi-même, de saisir la justice pour réparer certes l’énorme préjudice que j’ai subi avec les miens, mais aussi pour me rétablir dans mes droits, surtout pour préserver mon honneur, celui du gouvernement auquel j’appartiens ainsi que l’image de marque de notre pays », a-t-elle annoncé ce lundi 30 novembre 2020.

« Mon avocat, Me Dinah Sampil, fera les diligences nécessaires. Convaincue de mon innocence, il revient désormais à mes détracteurs d’apporter toutes les preuves des graves accusations portées contre moi, afin d’édifier la justice et l’opinion publique. a-t-elle ajouté

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.