Connect with us

A LA UNE

Maison centrale : Un sexagénaire meurt en détention

Published

on

Un vieux, âgé d’une soixantaine d’années et qui était détenu à la maison centrale dans l’attente de son jugement est décédé ce 16 novembre. Transféré d’urgence de sa cellule à l’hôpital Ignace Deen suite à une maladie, Elhadj Ibrahima Sow a perdu la vie quelques heures après.

Sa famille, sous le choc, accuse les autorités de l’avoir « torturé à mort».

« Le vieux a été torturé par les pires des atrocités et n’a pas pu résister. Le vieux a été tué, oui il a été assassiné comme tant d’autres », a réagi l’une de ses sœurs, Binta Mamou Bah.

Ce sexagénaire, dont la mort provoque une onde de choc chez plusieurs internautes guinéens, a été arrêté à son domicile à Carrière, le 24 octobre passé par des agents de forces de l’ordre, dans le cadre des violences postélectorales.

Son corps a été restitué ce mardi à sa famille. Son enterrement est prévu aujourd’hui même au cimetière de Afia minière.

Par Mariam Bâ