Connect with us

Economie

Lutte contre la pêche illicite: l’Esperanza en patrouille en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Pour lutter contre la pêche illicite, l'ONG Greenpeace a entamé depuis le 24 février une vaste de campagne de surveillance des côtes en Afrique de l'Ouest. Une campagne qui a débuté au Cap Vert, en Guinée Bissau et qui a été menée en Guinée la semaine dernière. L'ONG met à disposition son bateau, l'Esperanza, qui fait des patrouilles avec les marines locales. Cette opération a permis d'arraisonner au moins sept bateaux pêchant illégalement.

Pendant six jours, les autorités guinéennes ont bénéficié des moyens de l'Esperanza pour mieux surveiller les quelque 350 km de côtes. Ce bateau est notamment équipé de radars, d'un hélicoptère et de six Zodiac. Ainsi en haute mer, trois navires étrangers, opérant sans autorisation et avec des filets de pêche interdits ont pu être arraisonnés.

En temps normal, faute de moyens logistiques, ce travail n'est pas possible. « Cela prend des moyens d’ordre naval, donc avoir des vedettes qui pourraient atteindre rapidement les endroits où on pourrait suspecter des mouvements ou des activités de pêches illégales. C’est pour l’instant ce qui nous fait défaut », témoigne André Loua, ministre guinéen de la Pêche.

En Afrique de l'Ouest, la pêche illicite épuise les ressources halieutiques et détériore les fonds marins. « 34% des stocks qui existent dans cette région sont considérés comme des zones surexploitées, explique Ahmed Diamé, chargé de campagne Océans chez Greenpeace. Des espèces qui étaient présentes ont aujourd’hui presque disparu, comme certaines espèces de requins qui malheureusement ont disparu du fait de cette surpêche. »

Du Cap Vert, en passant la Guinée Bissau, cette campagne a pour l'instant permis d'arraisonner 7 navires étrangers qui ont reçu des amendes variant entre 250 000 et 350 000 euros. La campagne se poursuit cette semaine en Sierra Leone, puis l'Esperanza se rendra au large du Sénégal où elle s'achèvera le 5 mai.

RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

La Guinée abritera la troisième conférence internationale sur le droit au développement

Published

on

Votre publicité ici

La troisième conférence internationale sur le droit au développement va se tenir à Conakry en Guinée, a-t-on appris.

Elle se tiendra en modes présentiel et virtuel, précisément ce 13 Juillet dans la capitale guinéenne.

La Guinée sera le troisième pays dans le monde à organiser cette conférence après l’Ukraine et le Soudan, et le premier pays en Afrique de l’Ouest.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Condé autorise l’adhésion de la Guinée à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique

Published

on

Votre publicité ici

Jeudi en conseil des ministres, le président Alpha Condé  a autorisé le ministre en charge des finances à faire adhérer la Guinée à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA).

Cette adhésion devrait permettre à la Guinée de bénéficier de l’appui de l’Agence à la promotion de l’investissement, du commerce intra régional et international à travers la garantie des risques souverains, des risques politiques et des risques commerciaux.

L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique est une institution africaine, fondée en 2001 par des États africains avec le  soutien financier et technique du Groupe de la Banque mondiale.  Elle est une organisation multilatérale couvrant le risque politique et le risque de crédit commercial sur le continent.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

En pleine crise, le gouvernement guinéen double la taxe sur les appels téléphoniques

Published

on

Votre publicité ici

La taxe sur les appels téléphoniques a doublé en Guinée, après l’adoption du nouveau Code des impôts par l’Assemblée nationale dimanche 4 juillet.

Désormais elle passe de 1 à 2 francs guinéens à la seconde d’appel. Soit 120 francs guinéens au lieu de 60 francs la minute auparavant.

L’augmentation de cette taxe sur les appels  téléphoniques, vivement recommandée par le FMI au gouvernement guinéen,  ne restera pas sans conséquence, puisque qu’une minute d’appel vers le même opérateur coutera 540 francs guinéens au lieu de 480 actuellement, dès que le Code entrera en vigueur.  .

Instaurée en juillet 2015, la TCT, taxe sur les appels téléphoniques était imposée pour «compenser les pertes économiques» enregistrées durant  l’épidémie d’Ébola.  Une épidémie qui a ressurgi en début de l’année en Guinée, pays déjà économiquement fragilisé par la pandémie de coronavirus et la crise politique nait du changement de la Constitution, aboutissant au troisième mandat d’Alpha Condé.

Par Mariam Bâ

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance