Accueil / A LA UNE / Libération des manifestants, appel à la cessation des activités

Libération des manifestants, appel à la cessation des activités

Les manifestants arrêtés par les forces de l’ordre à la Tannerie, ce lundi matin viennent de bénéficier d’une liberté provisoire.

Ils avaient été interpellés alors qu’ils participaient à une marche interdite, organisée par les Forces Sociales de Guinée, pour exiger l’annulation de l’augmentation du prix du carburant par le gouvernement.

Après leur arrestation, ils avaient été envoyés au Tribunal de première instance de Mafanco, où ils ont été présentés à un juge d’instruction.

Dans un communiqué, les Forces Sociales de Guinée, dénonçant « l’orgueil et l’arrogance » du gouvernement, ont exigé la libération « sans condition » de ses membres.

Par ailleurs elles ont invité la population guinéenne à arrêter « toute activité économique et professionnelle », pour mettre la pression sur le pouvoir.

Au même moment, l’inter centrale syndicale, furieuse contre leur agression à la bourse du travail, a déclenché une grève générale illimitée à partir aujourd’hui.

Elle a aussi annoncé l’arrêt du service minimum à l’aéroport, au port et dans les hôpitaux pour pousser le gouvernement à faire machine arrière. Mais pour le moment l’Administration d’Alpha Condé opte pour la fermeté.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.