Connect with us

Politique

L’ex rebelle ivoirien, Zakaria Koné, à Conakry pour la sécurité d’Alpha Condé

Published

on

L’ancien chef rebelle ivoirien, Djakaridja Koné, dit Koné Zakaria, a séjourné en fin février à Conakry, sur invitation du président Alpha Condé révèle la lettre du continent dans son édition n° 725 du 9 mars 2016.

Selon nos confrères l’ex membre de FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire), un groupe rebelle qui a soutenu Alassane Ouattara lors de la guerre poste électorale en Côte d’Ivoire en 2010 et actuellement, commandant en second du bataillon blindé d’Akouédo(RCI), était venu pour travailler sur la sécurisation du palais Sékhoutouréya, ainsi que sur la mise sur pied de forces spéciales guinéennes, calquées du modèle ivoirien.

Si pour l’instant les autorités de Conakry ne commentent pas cette révélation, ce séjour de monsieur Koné, s’il est confirmé pose une véritable inquiétude sur la volonté réelle du président Condé. Un président qui avait soutenu dans un entretien avec Jeune Afrique, en mai 2015, que le débat « reste ouvert » sur la limitation des mandats en Guinée.

En fin décembre dernier, l ‘ancien chef de la transition, le Général Sékouba Konaté avait d’ailleurs exprimé sa volonté de rallonger le mandat de cinq à sept ans, en faveur d’Alpha Condé. Cette idée vite reprise par le gouverneur de la ville de Labé, Sadou Keita, avait suscité la colère et l’indignation de l’opposition guinéenne.