Accueil / A LA UNE / Le Sénégal et le Nigéria dans l’attente des résultats des élections présidentielles

Le Sénégal et le Nigéria dans l’attente des résultats des élections présidentielles

Les sénégalais ont voté massivement ce dimanche 24 février, pour élire leur nouveau président. Les résultats officiels des commissions de recensement des votes doivent être publiés dans chaque département avant mardi à midi, puis seront proclamés à l'échelle du pays par la Commission nationale de recensement au plus tard vendredi à minuit.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe, les deux principaux rivaux de Macky Sall, le président sortant, avaient mis en garde contre toute proclamation prématurée de victoire du camp présidentiel.

"A ce stade, un deuxième tour s'annonce et les résultats qui sont déjà compilés nous permettent de le dire ", a déclaré l'ancien premier ministre Idrissa Seck, qui se présente pour la troisième fois à la présidentielle.

"Dans l'état actuel du dépouillement, aucun candidat, je dis bien aucun candidat, moi y compris, ne peut se proclamer vainqueur de l'élection présidentielle ", a ensuite averti Ousmane Sonko.

Au même moment, les nigérians sont toujours dans l'attente des résultats des élections générales du samedi dernier. Le vote s'est poursuivi dimanche dans certaines régions du pays qui ont enregistré des actes de violences et un grand retard dans le déploiement du matériel.

Pendant ce temps, les deux principaux partis s'accusent mutuellement.

Le Parti démocratique du peuple (PDP) accuse la Commission électorale de retarder l'annonce des résultats pour permettre au président sortant Muhammadu Buhari, de les modifier en sa faveur notamment dans les états du nord.

L'APC, parti au pouvoir indique de son côté que le PDP cherche à diffuser de faux résultats.

Le président de la commission électorale, le professeur Mahmood Yakubu, rappelle que seule son institution est habilitée à proclamer les résultats.

"Certains résultats des bureaux de vote sont rendus publics. Permettez-moi de rappeler la loi, selon laquelle seule la Commission électorale nationale indépendante peut comptabiliser les données, annoncer les résultats et déclarer les vainqueurs des élections générales. J'exhorte toutes les parties prenantes à respecter strictement les dispositions de la loi". A précisé le président de la commission électorale.

Avec BBC

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée