Connect with us

A LA UNE

Le président Alpha Condé lance la 4è édition de la Semaine de la Citoyenneté et de la Paix

Published

on

Le président guinéen Alpha Condé a procédé, ce mardi 17 décembre, au lancement officiel de l’édition 2019 de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP).

Le coup d’envoi de l’évènement, quatrième du genre depuis son institution en 2016, a été donné dans la salle des fêtes de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, en présence de diplomates, membres du gouvernement, acteurs de la société civile et étudiants.
La Senacip 2019, qui se déroule du 17 au 23 décembre, est placée sous le thème : « Voter : droit et devoir des citoyens », avec pour slogan : « User de vos droits, faites vos devoirs ». Une thématique opportune au regard des perspectives électorales qui pointent à l’horizon.
C’est d’ailleurs ce calendrier électoral qui a milité en faveur de l’adoption de ce thème, comme l’a signifié le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenne Mamdou Taran Diallo. « La Guinée s’avance vers des rendez-vous majeurs en 2020. En prévision de cette échéance, mon département suivant les directives du Premier ministre a cru devoir mettre l’accent sur les droits et devoirs qui se rattachent à l’exercice du vote qui est un droit constitutionnel », a-t-il justifié.
« Appels à l’unité »
Dans un discours franc, le ministre de l’Unité nationale a décrit les élections en Guinée et dans bien d’autres pays à travers le monde. Des processus caractérisés généralement par une flambée de tensions, des risques de division et de conflits. Partant de là, il a appelé les citoyens et les acteurs politiques à plus de responsabilité avant, pendant et après les élections.
Mamadou Taran Diallo a rappelé à la classe politique le caractère compétitif et sacré du vote. « S’il y a des contentieux lors des votes, il est prévu des moyens de recours et de résolution pacifiques des différends dans un Etat de droit ; recourons à des voies légales. A tout moment et en tout lieu, renonçons à la violence et cultivons la paix », a-t-il conseillé.
Il a invité par ailleurs les guinéens à se focaliser sur les programmes de développement des différents candidats. Ceci, pour avoir des élus qui représentent les citoyens, la Nation et pas seulement leurs électeurs, selon lui.
« Exigeons-leur aussi des résultats. Oui au débat, non à l’affrontement ! Oui à la compétition, non à la confrontation ! », a-t-il lancé.
Dans son discours d’ouverture, le président Alpha Condé a invité la jeunesse à mieux connaître l’histoire de son pays et le passé de ses dirigeants.
Il a appelé les jeunes à s’intéresser aux programmes de société des candidats et à combattre les arguments subjectifs, en rapport notamment avec l’ethnocentrisme.
Le Chef de l’Etat a demandé à la jeunesse guinéenne de profiter pleinement des avantages qu’offrent aujourd’hui la fibre optique et les nouvelles technologies pour participer au décollage économique du pays.
« Chacun de vous peut transformer sa vie et transformer la vie de sa Nation. Vous devez savoir que la force d’un peuple, c’est d’abord sa solidarité », a dit le président de la République. « Si nous ne sommes pas unis, la Guinée n’ira nulle part. Personne ne viendra développer la Guinée à notre place », a conclu Alpha Condé.
Plus de 5000 volontaires
Quelques 5142 volontaires seront déployés sur toute l’étendue du territoire national à l’occasion de cette Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix. Issus de l’administration publique, la société civile, les milieux scolaires et universitaires, ces bénévoles vont se lancer dans une vaste campagne de sensibilisation sur les enjeux des prochaines élections et l’impérieuse obligation pour les Guinéens de préserver et de renforcer la paix et la cohésion sociale.
Durant une semaine, à travers des sensibilisations en porte à porte et des plaidoiries sur les lieux publics, ces volontaires vont promouvoir le patriotisme, la culture civique et le comportement politique à l’effet d’avoir des scrutins transparents et apaisés.
« Ils se rendront partout. Dans les marchés, les lieux de cultes, les écoles, les groupes de jeunes, les groupements et coopératives des femmes », a annoncé le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté.
Ougna Camara pour l' Aguipel

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Après l’Amérique du nord, Cellou Dalein Diallo attendu en Europe

Published

on

En séjour en Amérique du nord depuis le 14 juin dernier, Cellou Dalein Diallo devrait boucler sa tournée américaine ce weekend. De là, il est attendu à Paris la semaine prochaine, a-t-on appris.

Il devrait rencontrer des responsables et des militants de son parti l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée), mais aussi des responsables français et européens.

Visé par la Crief (Cour des répressions des infractions économiques et financières) pour des faits présumés de détournements de deniers publics, corruption d'agents publics et enrichissement illicite, dans le cadre de la vente d’un avion de la défunte  Compagnie Air Guinée, sous le régime du feu général Lansana Conté, il vit à l’étranger depuis quelques mois.

Ministre des transports à l‘époque des faits, il a toujours clamé son innocence dans ce dossier, dénonçant une campagne visant à l’éliminer de la course à la prochaine présidentielle.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Mauritanie : des guinéens arrêtés pour tentative d’entrer illégale à Nouakchott

Published

on

Une dizaine des ressortissants guinéens auraient été arrêtés dans la matinée de ce vendredi 24 juin 2022, au kilomètre 100 sur la route Rosso Nouakchott, alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement dans la capitale.   

Selon Sahara Medias qui donne l’information, c’est un chauffeur d’une citerne appartenant à l’une des sociétés de lait qui tentait de faire passer ces migrants, dont des femmes et des enfants.

Ils seraient détenus dans un poste de la gendarmerie mauritanienne.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Politique : Bah Oury divorce avec la CORED de Mamadou Sylla

Published

on

Le divorce est consommé entre l’UDRG et la Convergence pour la renaissance démocratique en Guinée (CORED) dirigée par Mamadou Sylla.

Dans un tweet, le président de ce parti, Bah Oury, demande aux responsables de la coalition politique à laquelle il appartenait jusque-là d’acter la fin de leur collaboration peu après la sortie médiatique de Mamadou Sylla, président de la CORED.

« L’UDRG prend acte des propos de El hadj Mamadou Sylla de l’UDG et Président de la CORED sur les ondes de la radio FIM FM ce matin dans l’émission Mirador. En conséquence nous proposons aux instances de l’UDRG de valider la fin de notre implication au sein de cette coalition ».  Un peu plutôt dans la matinée, Mamadou Sylla l’a demandé de quitter sa coalition politique s’il ne respecte plus ses statuts et règlements, ou à défaut il va le virer.

« Si tu n’es pas d’accord, tu démissionnes ou on te fait partir », a déclaré Mamadou Sylla dans l’émission Mirador.

Il faut noter que l’origine de leur discorde remonte à hier. En effet, alors que la CORED avait décidé de décliner l’invitation à participer au troisième cadre de concertation initialement prévu ce vendredi, mais finalement reporté à lundi par le premier ministre, Bah Oury a plutôt pris la décision contraire, en indiquant qu’il est favorable au dialogue engagé sous l’égide du gouvernement. « Par conséquent l’UDRG ne partage pas le point de vue exprimer par la CORED », a-t-il posté hier sur Tweeter.

Par I. Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance