Connect with us

A LA UNE

Le DG de la SEG n’a ni connu, ni parrainé mon organisation [Par Ibrahima Kalil Diallo]

Published

on

Votre publicité ici

Le 09 juillet 2020, un journaliste amateur de nom de Alseny Fadiga a écrit un article intitulé ‘’ Le DG de la SEG, Patrice Pépé loua parrain d’un groupe de jeunes opposants au régime d’Alpha  Condé. Cette attitude ignoble fait suite à un article publié dans quelques sites internet de la place, article dans lequel d’ailleurs j’ai témoigné contre les allégations mensongères qu’il a proliféré á l’endroit d’un innocent á l’occurrence Patrice Pépé Loua .

Dans l’une de ses publications dans un site appelé “le projecteur.guinee.com”, le prétendu journaliste a prétendu que monsieur Patrice Pépé Loua est venu pour se venger des anciens et placer des hommes de sa famille.

C’est pour édifier l’opinion à tous ces états de fait, que j’ai décidé d’apporter des précisions et donner les raisons de cette conduite ignoble d’un homme censé être un modèle dans la société.

Mais je dois rappeller à l’opinion avant de donner les détails qui ont conduit ce monsieur à ce comportement inhumain et dégradant qu’avant de connaître monsieur Patrice Pépé loua, j’ai travaillais avec le défunt Directeur général Mohamed Oularé, avec qui j’ai eu des très bons rapports. C’est dans ce contexte de travail que j’ai véritablement connu monsieur Patrice Pépé Loua et on s’est lié d’amitié. Après donc la mort de monsieur Mohamed Oularé , j’ai continué à travailler avec monsieur Patrice Pépé. Et ce monsieur n’a jamais su qu’à un moment donné on a appartenu au FNDC à plus forte raison nous parrainer en quoi que ce soit. D’ailleurs pour ressortir le caractère mensonger de son article, je puis dire que le peu de temps que j’ai travaillé avec monsieur Loua l’a été que sur la base du journaliste et non  dans le cadre de mon organisation de la société civile. Une organisation qu’il ne connait même pas. Car avant d’être de la société civile j’étais journaliste .Et c’est mon métier initial qui n’est ni de prêt ni de loin associé à mon engagement dans la société civile.

Plus important, cet homme dont il accuse de nous parrainer est purement technique. C’est un homme qui s’intéresse beaucoup plus á l’aspect technique que de tout autre chose.

Avant de le connaître , j’ai fréquenté et je me suis lié d’amitié avec plein de cadres de ce pays mais j’ai été ni séduit et marqué par son sens élevé du travail et du respect de ses chefs. C’est pourquoi quand j’ai lu cet article sans fondement sérieux de ce monsieur Alseny Fadiga, étant témoin occulaire du discours de Patrice Pépé Loua qu’il a déformé, je ne pouvais rester indifférent face á cette injustice surtout dirigée contre un cadre aussi dévoué à son travail et à son peuple.

L’origine de sa haine contre Patrice Pépé loua

Le  fraîchement nommé Directeur Général, Patrice Pépé Loua prend fonction le 26 mai 2020  en présence des cadres et responsables du département de l’hydraulique. Ce jour là, il a prit soins à travers la cellule de communication de la SEG  d’inviter quelques journalistes qui avaient l’habitude de travailler avec la seg. A la fin de la cérémonie pendant que Patrice Pépé Loua et sa suite regagnaient son bureau, j’apperçois Alseny Fadiga accompagné d’un journaliste d’une radio privée. Comme à son habitude avec son groupe qu’on appelle dans le jargon journaliste “les vautours”, au lieu de chercher les informations qu’il faut pour en faire un article s’il le souhaitais car il n’étais pas parmi les invités, il a commencé tout de suite á chercher comment avoir de l’argent. Primo, il vient voir le directeur de la communication de la SEG, monsieur Fanly, ce dernier lui dit de l’appeler après car il n’étais pas parmi les invités mais en bon vautour, il insista. Finalement, un journaliste de la RTG qui était invité lui demande de faire une liste des journalistes. C’est qu’il s’empressa de faire. Dans les couloirs de la direction, il me salua et me posa son cas, je lui dis de se conformer aux directives du directeur de la communication mais comme il insista, je lui réponds : “attends je vais voir le DG pour voir ce qu’il peut faire pour vous mais l’autre journaliste de la radio avec qui il était me dit tout de suite qu’il connaissait le directeur que c’était pas la peine que j’intervienne. C’est ainsi qu’ils sont rentrés.

Le journaliste de la radio enleva son masque et se présenta au DG , apparement qui le connaissait , puis après un échange, le DG lui dit de le rappeller après. C’est ainsi qu’ils sont sortis du bureau.

Durant les 3 jours qui ont suivi, chaque jour que je viennes à la SEG je rencontre le monsieur Fadiga avec d’autres journaliste  dans l’enceinte sans savoir les raisons. Je ne m’en n’étais jamais posé la question d’ailleurs.

La malhonnêteté professionnelle du monsieur.

Pour combler son cynisme de jusqu’au boutisme en matière d’acquisition d’argent à tout prix , il a eu l’audace de voler un article que j’ai publié dans un site internet de la place intitulé” Direction générale de la SEG,le nouveau directeur général, Patrice Pépé loua prend fonction” “pour le mettre dans un journal de la place du numéro 079 du jeudi 28 mai 2020 pour ensuite faire une facture et déposer à la direction générale de la SEG pour paiement. Le DG par humanisme accepta de payer la facture,puis il publia le même article dans un autre journal pour envoyer une autre facture que la direction refusa de payer car elle considérait cela désormais comme non seulement du plagia mais aussi comme une forme d’arnarque.

Ne s’étant pas rassasié, il tenta á plusieurs reprises de rencontrer monsieur Patrice Loua pour avoir d’interview avec lui afin de pouvoir tirer profit. Mais ce dernier en professionnel lui demanda de se référer à son conseiller en communication.

C’est n’ayant pas obtenu ce qu’il voulait qu’il a eu la bassesse intellectuelle d’écrire un article contre Patrice Pépé Loua dans l’espoir d’être appelé par celui-ci comme à son habitude à des fins de négociations.

Donc voilà toute la vérité sur cette affaire, je l’ai dit et je le répète que c’est á travers le défunt Directeur général monsieur Oularé que j’ai connu Patrice Pépé Loua. Et à aucun moment il n’a parrainé une quelconque organisation que je dirige. D’ ailleus il n’a jamais su que j’ai une organisation de jeunesse encore moins que j’ai appartenu au FNDC

Par Ibrahima Kalil Diallo, journaliste indépendant

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Près de 60 migrants meurent dans un naufrage au large de la Libye

Published

on

Votre publicité ici

Près de 60 migrants cherchant à joindre l'Europe, sont morts noyés lundi 26 juillet dans un naufrage au large de la Libye, rapporte l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes.

"Au moins 57 migrants se sont noyés dans un naufrage au large de Khoms aujourd'hui", précise l'OIM. La ville de Khoms est située à 120 kilomètres de la capitale Tripoli sur la côte ouest de la Libye, pays d'Afrique du Nord plongé dans le chaos depuis 2011.

"Les survivants qui ont parlé à notre personnel ont déclaré que 20 femmes et deux enfants faisaient partie de ceux qui ont perdu la vie", ajoute l'OIM sur son compte Twitter, en pointant "une autre tragédie" migratoire sur cette "route dangereuse".

Des images également diffusées par l'organisation montrent des travailleurs humanitaires distribuant eau et colis alimentaires aux survivants visiblement épuisés.

Avec AFP

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Condé proroge l’état d’urgence sanitaire de 3 mois

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la Guinée fait face à une troisième vague de la pandémie de coronavirus, le président Alpha Condé a prorogé l’état d’urgence sanitaire de 3 mois, à compter du mardi 27 juillet.

“En application des dispositions de l’ordonnance 2021 02 PRGSGG du 23 juillet 2021 portant autorisation de prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République de Guinée. Cette mesure est de nouveau prorogée pour une nouvelle période de 3 mois à compter du mardi 27 juillet sur l’ensemble du territoire national”, a indiqué le chef de l’Etat, dans  un décret rendu lu lundi soir à la télévision nationale.

Depuis quelques semaines, la Guinée fait face à une troisième vague de la pandémie de la Covid-19. Face à cette situation, les autorités guinéennes ont décidé d'élever son niveau d'alerte maximum, avec le renforcement des contrôles surtout au niveau des frontières terrestres, maritimes et aériennes.

A date, la Guinée cumule 25.126 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 23.946 guéris et 205 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

COVID-19 : la Guinée face à une 3e vague

Published

on

Votre publicité ici

Depuis deux semaines, la Guinée fait face à la troisième vague de la pandémie de coronavirus dans les structures de traitement du pays, a déclaré dimanche le docteur Sakoba Keita, directeur général de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Pour faire face à cette nouvelle donne et maîtriser la flambée de la maladie, la Guinée a décidé d'élever son niveau d'alerte maximum, avec le renforcement des contrôles surtout au niveau des postes d'entrée dans le pays.

Désormais, a indiqué le docteur Keita, les frontières terrestres, maritimes, aériennes seront soumises à de stricts contrôles des flux massifs des voyageurs entrant en Guinée.

Selon le DG de l'ANSS, le gouvernement guinéen dispose d'une liste de 49 pays dans le monde dont les voyageurs doivent obligatoirement faire des tests PCR dès leur arrivée à Conakry, même s'ils présentent un certificat de test négatif à leur départ desdits pays.

La seconde mesure sanitaire est celle relative à la présentation d'un certificat de vaccination avec l'un des huit vaccins existant pour tous les voyageurs entrant en Guinée.

Avec l'apparition des variants Delta, Alpha et Eta en Guinée, le pays a notifié de nouveaux foyers pandémiques, notamment dans les préfectures de Mamou, Forécariah, Dubréka, et Boké, a indiqué le docteur Keita.

En collaboration avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), l'ANSS compte installer une trentaine de points de contrôle dans chaque préfecture frontalière à un pays voisin de la sous-région.

La Guinée a enregistré un cumulé de 25.126 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 23.946 guéris et 205 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS.

Xinhua

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance