Connect with us

Economie

L’Afrique plombe le chiffre d’affaires de Bolloré

Published

on

Le groupe français Bolloré a publié, jeudi 12 mai, un chiffre d’affaires en baisse de 9 % à 2,4 milliards d’euros pour le premier trimestre, plombé par la chute de son activité de logistique pétrolière.

Cette activité, qui a contribué à hauteur de 19 % du chiffre d’affaires de l’entreprise de l’homme d’affaires breton lors des trois premiers mois de l’année, a chuté de 25 % sur la période, en raison de « la baisse des prix des produits pétroliers et des volumes », selon un communiqué.

La conjoncture africaine impacte l’activité du groupe

Parallèlement, l’activité « transport et logistique », qui représentait au premier trimestre 56 % du chiffre d’affaires de la société, s’est repliée de 5 %. Cette branche du groupe subit une baisse des prix des matières premières « dans certains pays d’Afrique » comme le Gabon, le Congo, le Nigeria, le Mozambique et l’Angola, selon la même source.

Motif de satisfaction en revanche pour le groupe, son activité de communication a progressé de 6 % par rapport au premier trimestre 2015, et contribue au chiffre d’affaires total à hauteur de 21 %. Bolloré a attribué cette progression à Havas, sa filiale « dont l’activité a progressé sur l’ensemble des régions, plus particulièrement en Europe, en Amérique latine et en Asie Pacifique ».

Plus anecdotique à l’échelle des autres branches du groupe puisqu’elle reste sous la barre des 3 % du chiffre d’affaires total, l’activité « stockage d’énergie et solutions » n’en croît pas moins de 17 % au premier trimestre.

Pas d’objectifs chiffrés pour 2016

Alimentant cette progression, les véhicules électriques, vitrine du savoir-faire de Bolloré sur le marché de la batterie : les automobiles Bluecar et les bus Bluebus. L’entreprise fait valoir qu’elle gère un parc d’autopartage de 4 700 véhicules ainsi que 7 400 bornes de charge.

Bolloré, qui possède aussi des actifs agricoles, dont des plantations en Afrique, voit cette branche croître de 32 % sur la période. Mais elle ne représente qu’une goutte d’eau dans le chiffre d’affaires total (0,3 %).

Outre la chute des matières premières, Bolloré a dû faire face à des vents défavorables en matière de changes, puisque, à périmètre et changes constants, son chiffre d’affaires total aurait reculé de 7 %.

L’entreprise n’a pas évoqué d’objectifs chiffrés pour l’année en cours, affirmant jeudi que « les activités de transport et logistique aux Etats-Unis, en Europe et en Asie continuent à enregistrer de bons résultats, tandis que les performances des activités africaines commencent à être pénalisées par la baisse du prix du pétrole et des matières premières ».

Le 24 mars, Bolloré avait publié un bénéfice net en hausse de 157 % à 564 millions d’euros au titre de l’exercice 2015, faisant progresser son chiffre d’affaires de plus de 7 points, de 2 % à 10,8 %.

le monde avec AFP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Orange Money : le dépôt à distance va rependre mais à une condition

Published

on

Après une rencontre entre la BCRG, l’ARPT et les Etablissements de monnaie électronique, Orange Finances Mobiles Guinée  a accepté d’annuler les 1000 gnf que l’opérateur avait décidé d’imposer sur chaque dépôt à distance. Ces opérations vont également reprendre ce mercredi 15 juin 2022, a-t-on annoncé dans un communiqué.

Toutefois, pour se faire, désormais cette opération est soumise à la présentation d’une pièce d’identité valide par le déposant, souligne-t-on.

Communiqué :

Continue Reading

A LA UNE

Transfert d’argent à distance : Orange défie l’ARPT

Published

on

Alors que l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) ordonne à Orange Finances Mobiles Guinée de suspendre tout simplement les frais des dépôts à distance qu’elle a imposé il y a quelques jours, la société a plutôt opté pour la défiance des autorités guinéennes.

Dans un communiqué, l’opérateur de téléphonie en réaction, a décidé à la surprise générale de suspendre les transactions économiques à distance.

«En application de la réglementation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, les opérations à distance sont suspendues », « Vous pouvez alimenter votre compte Orange Money gratuitement pour faire diverses opérations dont le transfert, le retrait ou le paiement chez un marchands », ajoute le document.

Or, le 9 juin, dans un courrier, l’ARPT qui a dénoncé une décision unilatérale,  mettait en demeure l’opérateur d’annuler purement et simplement sa nouvelle tarification sur les transactions financières introduite début juin. Dans cette tarification, elle facturait à 1000 gnf pour chaque dépôt d’une zone à une autre.

Avec la suspension désormais des opérations à distance décidée par Orange, les clients se tournent vers la réaction de l’ARPT. Jusqu’où ira ce bras de fer ?

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Continue Reading

A LA UNE

Retrait des billets de 10 000 de la série 2012 dans le marché : la précision de la BCRG

Published

on

Comme nous l’annoncions récemment,  la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) a confirmé son opération de retrait des billets de 10 000 francs de la série 2012 de la circulation.

Dans un communiqué, la BCRG souligne que cette opération, entamée le 2 mai dernier, prendra fin le 30 juin 2023.

D’ici là, ces billets restent valables, précise le document.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance