Connect with us

A LA UNE

Labé : quand Mory Sangaré met en colère les enseignants

Published

on

Votre publicité ici

Le ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation poursuit sa tournée de sensibilisation des enseignants grévistes du SLECG à l’intérieur du pays. Ce jeudi 6 janvier 2020, Mory Sangaré a été reçu à Labé par les responsables locales de l’éducation, mais aussi des enseignants, qui n’ont pas manqué l’occasion pour fustiger son comportement.

Après le discours de bienvenue de l'Inspecteur régional de l'éducation, il est revenu au ministre Mory Sangaré de s'exprimer sur l'entretien qu'il a eu avec les autorités administratives de Labé, avant de rappeler que les salaires des enseignants n'ont pas été gelés mais s'ils n'acceptent pas de revenir à des meilleurs sentiments, ils seront remplacés par d'autres enseignants.

« Si nous nous entendons que vous retournez en classe on va donner instruction aux autorités locales de payer les collègues qui ont repris », a lancé Mory Sangaré.

Poursuivant son intervention le ministre s’est attaqué au front national pour la défense de la Constitution, qui selon lui n'aura plus sa raison d'être à partir du 02 mars, le lendemain du référendum.

« Cette affaire du FNDC va finir le 2 mars. Si le FNDC va continuer c'est pour soutenir la nouvelle constitution pas en tout cas l'ancien », a-t-il déclaré.

Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire des enseignants.

« Il nous a dit rien de concret. Il est venu faire la campagne du RPG Arc en ciel », a fustigé Mamoudou Diallo le secrétaire général adjoint du SLECG de Labé, estimant que si le ministre était enseignant il n’allait parler que de l'éducation.

« La grève est un droit constitutionnel. S'ils sont vraiment conscients ils ne devaient pas bloquer le salaire des enseignants", a poursuivi le syndicaliste.

Par Ibrahima Bah

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Ebola et Covid-19 : la Guinée durcit les mesures sanitaires

Published

on

Votre publicité ici

Le président Alpha Condé vient de durcir les mesures sanitaires pour faire face, non seulement  à l’augmentation des cas de la pandémie de la Covid-19, mais aussi à la résurgence de l’épidémie d’Ebola qui a déjà fait sept morts  en moins de trois semaines en région forestière.

Dans une décision prise jeudi soir, le chef de l’Etat a dévoilé de nouvelles mesures restrictives pour les zones du Grand Conakry  et la région de N’Zérékoré, où le virus Ebola a refait surface le 14 février dernier.

Il s’agit de : la suspension de toutes les  activités  culturelles et artistiques ; l’interdiction des activités publiques ou privées de regroupement de masse ainsi que les cérémonies de baptême, de mariage et de funèbre , et la fermeture des lieux de spectacles, des discothèques et boîtes de nuit.

Ces mesures complètent celles déjà en vigueur dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Boubacar Bah de l’UFDG prend une pause politique

Published

on

Votre publicité ici

Jusque-là conseiller de  Cellou Dalein Diallo,  président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, le principal parti de l’opposition guinéenne, Alpha Boubacar Bah a annoncé qu’il prend une pause politique, pour des raisons personnelle.

« Après une quinzaine d’années d’engagement politique dont les dix dernières entièrement consacrées à l’UFDG et à son Président, j’ai décidé de mettre ma vie politique en pause pour des raisons de convenance personnelle», a-t-il annoncé jeudi sur sa page facebook, sans plus de détails.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Plusieurs détenus politiques testés positifs au Coronavirus en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Plusieurs opposants, détenus  sans jugement depuis plusieurs mois à la maison centrale, ont été testés positifs au Coronavirus,  a-t-on appris ce jeudi 4 mars 2021.

Il s’agit d’Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Ismaël Condé, mais aussi de Almamy Aguibou  Diallo. Ce dernier, condamné dans le cadre de l’affaire de l’attaque du domicile du président Alpha Condé en 2011, avait été gracié en décembre 2018, avant de se faire arrêter à nouveau il y a quelques mois.

Pour le moment on ignore s’ils ont été pris en charge.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance