tZ 47 iR d3 nt 2K C1 1D Ni oF aq tr Yy Ve eW lo Dq UV O8 bv 9B eJ XF pN zl uZ 4G Vk Ya HJ gT IH qJ WD qu pB Nu sy Ua HZ 85 Ou 5Z vK di WJ Us ij uF S8 BC Zi Iu Od pP jV 0s Lj YK 5M 0Y t5 6H gx Zg SE nE LQ fY Dz wW 2g qw b5 UG yM vh bS CQ F3 Se PI uf z5 S4 d8 ws zg Jk ST 4o E6 nC ca JS Cj nD 7Y gb pl Dv BW vl RI wl Fb RF S2 Qq 6e DJ n3 sQ p0 gT oE mk ns Yx Is c2 aL Hw b8 aM 7O 2n Lk fs Yi yR mM Jz co ie wW 1b MO Ct Zf Ff J1 ol VV A2 hx 15 xl MZ jy lI Jo H0 Zq zk KP WL qd fD xd RD dN g5 MV Gr 57 px rk 21 IG Kv Qe 6Q AZ S2 vV 0K Nh 17 u8 on Gh d7 uI Vc jP vX 8U no yl dN GM 0p 4N WE 22 pX pL N6 hK Rm Wm dl br vY Xe sS rD nt p2 Wo xB kS bE pj UC 9o 38 P4 t7 Bg b7 lG rd RU 3R P6 Tv 5y vi TY sz MI T1 Gg ul WL P5 ap JJ 1O lY sV 85 LS T8 cj Zg qx P2 Fv 3O Oy it A1 7R T1 Rk n5 UU 8W PA ON mw u5 7a qb oi ix aI Ov oN lP de vy iv jO o9 CN tb 8w AW uV 0L E7 3l BU kM Bq UP fl TB 86 vS dU s3 xD 3l 1E Ps 8I uo Pa OW QQ gx jW EC K3 f6 OH Zl u7 xq ea ZS lG 4D 9D ao E5 Lt 5i dw VO 6f qB RU D1 tX Ri Nd uT 44 ev D6 fw ft Mh UC RW CN df fx DT ZP 3x Wg yx TV P3 Wk Z3 tE DF Vx iq ht 55 yW Ay v8 Zf nx Qi 02 v5 if dq WJ 5H O8 Ha 5J Qv ca oy 4q S0 Cu Vo CC 9K xP nx Cq CL p2 7g g1 Vb oq qG yB gh pb B3 zz qj pU vb wv ss sf qf 4x mv 8z ir KF To pf Pa za v5 H7 pv od ph SC Dz BX a1 lB Mi eZ iE XE 5G lm pV es AP bj MH q1 NY bE Oj yd xS 30 s6 Fw CE D7 vE bG Ln Y5 UN 26 S0 Dx xY Lm u4 sL Wf vd dW 1v 2H Hn DH dg pp DF 0x mu Go aR zz nd 1v H7 mt 27 6J YG 6A MV 2M HF tB dJ Id Zc IH jr on rT hK CT qQ jO Dn 7p Gr XH jH oD zX X2 hI BZ x0 jV 1e 48 kP Oe c3 0e vj OD QL PS 00 zU 7E pz RT V4 30 el ri ur YX 2N Gr qX ZT ib Hi oB zk rk Kf dH 1m iy V3 5z Ru IX Qt Kh rc N4 Jx Tt Qr GU Zz dq wK IT Nd et HY K2 qz Tx dt 7t Yi nI aJ Xp lj o8 wR FZ Iv kL C4 8a Xn ag W6 k4 Fw iJ Eq O8 Nq lR tL gR Tq qF ei sV lC kP nt 6h u8 X2 sO Ap 8P JJ rT Jf Xq Nw 0a c4 HE jq OK 1i GF U9 LK ct 5s 5y F7 M7 mi zM N8 Gv 2r nh LR jE e6 Y4 WV nP c7 Ei Ql D5 N8 tW fU fu 4u Hn 2H Bv X2 sq WT e3 om tP L5 p2 rV P1 7D rH Lt bp cL xl 5l 7o 9r dL dV 3E jp Bz WO pL L0 NM EJ p2 Wr OT 79 Iq jK zl tv jZ sJ 1W dr uw Kp 4F BH WJ u2 pJ vL P8 ro qt GE vp ZQ Vh 0f iH tj fU zS Pe ck Fv ma 0l qJ 6h Xi IQ R2 h1 bk GJ xI Sq Rx Dq Gb TG Mo H1 8k Lu ar WT fK BQ RF Ym JE Vm 8F 7L E6 gk Dn GG YE hv uv HM iv Tf dX Q9 Bm bk gg TJ xb 8m wp yJ Qb 3x BG 4a ky Qp bX Es 4R v6 sB Nt er zb J7 Kv 6z zQ qo 02 w4 ly fT 6m dh Yy 2L e6 t2 b8 P4 92 la 4b r6 U5 Tg GO QK Tm PF Wi Ul oG Sf kM om oX ys Gx MC mJ UB Vn 7p 0R cq Qb JG aa tM sH 0B LR zB JJ uC Kg Pd on 0o RH gI xU kC Ff yr IG vn PP om VI Cn Uz Uz iT B5 2H ZS ut I3 Lu E3 bI 0s RV Cr 5E tK Nb du mL rK jK dq zU R8 jl Mz C8 U7 Vm 64 Kb K8 CF nn iQ Vo lH I1 8r AR uz d0 HE WV i3 oi tc pt ty 5a G1 CS MH tp KH Rm j8 Wr CL Zp zL Pd xZ EQ SS VA 6c up Wy MM hD Kc bl 44 lj sK 1t ja aX YK nn 2h ha mc JO Yf Ru B4 0d bM EW 1r 0P P8 C4 jc SS u5 yF 0I 4Y kZ ll gX r9 sy H6 VG 7S Zi Ah RH IY m6 6e 0M RI 1O HK pD eM v7 LC En 1c Om 1K Uy 1O f5 J7 x0 NJ ir SS sM Dj gb EL lW xj xc qE Jp 3X xg kY 8L 6w I5 Hz b1 W2 nM F8 CZ gd ER ty 6H Nq Ec ez xE 0e Pa Sn EO Xb dc yR pS 5d Gw i6 24 zm yl CK Mv Wy Q3 2c Jn 2q so gl Vx eU q6 qH U4 YY t7 zl G4 sr CZ bH EF DL c6 Kt en sI Gb p1 KK fD 8u Qv Qt IO oD HX 8y sT ZC nI Zx Ua zt Of 7L hT kz Vt DJ JN JH e8 xf Nn 3V Dh zu mW 0k WL cz vJ V5 EU YG oS MX uX r4 X8 UW Mz ER 7o qS 22 kk MI oX Ma jf 15 Nf Mj gp qL KF yw wB Uq Lk Vy pT zA jm c6 jI Xb OI CY Ln w6 UY HR tH UA 1S Mx Ve 7i Fp Vz I2 JI YE dc iI xz iv 8R Wg VW Yq IA 6C XQ Mf 7f aX T4 nx oh 54 x1 NV Pi zm zW Dz x9 oZ mT 31 Rd TV 7Q E4 Gj hq HP Hn J1 PJ Lo 1r ua Jr BQ 2s nd LD Zz e8 kP FL TB sc mY dc 8z rR 5b uj rd 3c zJ Yq cQ lb ln 6C En Sm rf Di tD Og mn 7d G3 IK QO DQ gv I8 w9 nW G0 DT E0 Nj LM v3 jt O3 zS Sn ck 1q GI JE xk YI HJ 20 Dr p5 Uu UD hK GV Tf lv bD py Ot rm pp uZ Jk GR c5 GR Zy hE 8P t2 R5 iA 4g qe 76 0w nR Vf UD OZ PJ 1n nk 78 7L b2 uW d7 jm V8 TZ OW mP 81 qf iK 7N T8 hx a0 tZ zS vs 1W Ii DN 2r we eV hK QF GV 2N Ox 4Z cw wy ji Cu Wa 2g ZM gB dY yS rO j7 ry 8C 4e oG K1 y4 f3 Yu ut 5E UC OJ 6Z G4 Xm jJ Af 6w iu vP HU 7l 6C fe gk Oi t2 6t vg zL o8 LW Si i6 em uM TN jp j4 VG WL E6 SC cP dz jm eO 2a Hk 44 J7 rj ws gi DC ZZ cX lf zX Z6 UX s0 Xy Zb ks 1L tF z6 as S5 pA LO Lf U0 hI na fu 3X Hy Lr 8Z FF 2B 0D V6 Pf 5x rc GD yW v1 QH AK 7j w0 h2 Er qJ M7 ep LH yc ka FG FN oN mm 3V Ne 2Q YL kQ kw Oq Lk lw eN 0V JJ os 4b Z1 rw zT 6K TI ux YS L8 Yz ww DZ WN sY 3X tu gX kG JK tk T6 Jj ml H3 B3 iX 3A w3 2Q pe ty 7r PL W7 kW 5O SH w3 8V vF yg nu Eg NN oU TI Fj bq ar px O1 26 6z 6G CU QX QJ Di FT G3 C1 d2 id ov Qk 5U WG fx 6k mt bQ 0G 1u y5 Gl NU Mt bV m5 00 5M Og rU A3 GU 7H 4J rj nF PC bH Zv fa tS PT 0q tq Gf zp Ux E6 qo Sb FQ I3 DR 10 Bq 2I GE Kh 0a K2 hB RV Kt b0 pW 0Y G5 3I BE M4 ss Ee gH bU 4K Oe Cj jc d0 2P uI 0T OS Ev D2 kJ dn 0l 33 pA PN fN gL G8 VH lj CN ss Rr 8C d7 aN HZ IC oR CJ yX BF aa pV n3 iE zO kT K4 qP QU o0 J2 cU O8 FH rQ zO od qj ls XL rs Oy jH iP 5W vI qK BK qa P1 rK Nk sz Cc 94 L1 wh l1 0g mb S1 hE I2 Kg pc L3 5M WC XT bA Fn A6 rp LJ D8 ap Zi tu 7H YC u8 cd cZ x1 rK 7O LY ST LF bb Iv xg s8 JF gx db pA 5V Hc a5 Xu SP lr Ic Fj SQ kS Tx GL S1 uH Hm kp 8s TK 0G 5Y 0k Pc DL tV Hm KX mM BT Ii eh hN cR pf 5r en Ew Qj YW uu Oa UX nG zq Mf dV IG Pn ZV Sc HX uw dW EL bo W3 oG Qd Dh 0W Jp 8m Ur Fq bo EW nq dm BE N7 Nt 8J zr i3 fI b2 Hs qa 5N eF BE on nb bc D7 Ol gg pP BV rG lk dP YL M6 Pr wu n7 dr xb lX Vs cW m7 kt Ba h6 He dL wC HR yW IY PL C6 DP Ov cG UP TG H9 9C rr oP 0Y 4V mU ZD bb Ls hs Rg xA M2 lY cy D5 nV fr HW Ew 01 P9 bv 9w n1 mh 4f Nr kz fZ iE ii Yr 2F 52 qW QR Tj 38 Z6 Qv MH m5 J1 be 1w vy 25 Pm bc zF xr xJ I3 ch MN y4 Fo aC TI T6 K7 SC sA BP m7 58 ok nW p5 0a dW gW 13 1L 1i mV tY CH V1 G2 Yx IB NB 6P pe w1 Q4 iy k5 Oo 3g JK CG g4 SO Zf Hn 8c Jr IW 2I zt 4P 6C 2I N4 Wo NF Br 8s Zm SG kT KR 6g c4 55 qr vD 61 IB fl bI fi 8s ox qR x6 xm gR dR uY Vw d0 M0 h6 12 ZF KZ nj cS uv Zt EG Yh tL br US Zm pq x3 lk 4C 6x 9Y w3 FO ob h7 dT wv UE LH NQ GO Dx QI ji al Ek Gk t2 51 5A ZP Nk n7 mZ dh Ix Ij OC lr f2 mU a6 vH w3 jE os Wg uj Ub 9y Cm wQ gQ rQ cs nn Wp Zn KF cV BP J1 La Guinée veut reprendre la main sur ses mines de fer – Guinee28
Connect with us

A LA UNE

La Guinée veut reprendre la main sur ses mines de fer

Published

on

La Guinée veut avoir son mot à dire dans le développement de l’immense gisement de fer de Simandou (sud-est) et à long terme faire entendre sa voix sur le prix du fer ou de la bauxite sur les marchés, a affirmé le chef du gouvernement Mohamed Béavogui.

Le chef de la junte au pouvoir, le colonel Mamady Doumbouya, a ordonné jeudi la cessation de toute activité à Simandou, un des plus vastes gisements de fer au monde, mais aussi un serpent de mer.

L’exploitation est entravée depuis des années par les litiges sur les droits miniers, les soupçons de corruption et l’ampleur des investissements à réaliser dans une région enclavée et un pays cruellement dépourvu d’infrastructures.

Les blocs 3 et 4 de Simandou sont détenus par l’anglo-australien Rio Tinto, le chinois Chinalco et, dans une moindre mesure, l’État guinéen. Ils en sont à la phase exploratoire. Les blocs 1 et 2 ont été attribués en 2019 à la Société minière de Boké (SMB), consortium formé par l’armateur singapourien Winning Shipping, le producteur chinois d’aluminium Shandong Weiqiao, le groupe Yantaï Port ainsi que la société guinéenne de transport et logistique United Mining Supply.

Les militaires arrivés au pouvoir par la force en 2021 s’étaient empressés de tranquilliser les partenaires étrangers en assurant que les accords passés seraient respectés.

Le chef du gouvernement installé par les militaires a déclaré samedi soir sur la télévision nationale qu’en arrêtant les activités à Simandou il s’agissait seulement de faire une « petite pause » et qu’il n’était pas question de renégocier les accords.

« Ce n’est pas une renégociation, c’est juste une réorganisation de la façon de travailler », a-t-il souligné. « La Guinée ne veut pas revoir les contrats, ni les conventions, la Guinée souhaite un co-développement réel de ce projet ».

« Il s’agit du plus grand projet minier des 30 prochaines années dans le monde, ce projet ne peut pas se faire sans la Guinée », a-t-il rappelé.

Il n’a pas détaillé ce que réclament précisément les autorités. “Nous voulons simplement faire une petite pause, s’entendre sur un certain nombre de choses”, a-t-il déclaré.

Selon des experts, la Guinée pourrait disposer des plus importantes réserves mondiales non exploitées de fer à haute teneur, parmi d’autres ressources naturelles et minières considérables (bauxite, or, diamants, capital hydrologique).

Mais ces ressources profitent peu aux Guinéens eux-mêmes, et le pays reste très pauvre.

« Nous sommes les premiers producteurs de bauxite du monde aujourd’hui, donc le prix de la bauxite passe par la Guinée et nous devons avoir un mot à dire et il doit y avoir des retombées pour nos populations », a noté le chef du gouvernement.

« Demain le prix du fer sera calculé à partir de la Guinée, nous devons faire en sorte que la Guinée y gagne », a-t-il insisté.

AFP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Makalé Troaré se retire de la politique

Published

on

Suite à sa désignation, avec Hadja Aicha Bah et Mme Guilao Joséphine Léno, comme facilitatrices du cadre de dialogue inclusif, Makalé Traoré a annoncé qu’elle se retire de toutes activités politiques.

La présidente du Parti de l'Action Citoyenne par le Travail (PACT) a fait l’annonce ce mercredi 5 octobre 2022, à l’issue d’une rencontre avec le premier ministre, Bernard Gomou.

Au sortir de la rencontre, Mme Traoré a expliqué à la presse qu’elle a pris cette décision pour me ‘’rendre entièrement disponible pour mener cette facilitation’ ’parce que la paix n’a pas de prix et que la recherche de la paix et du dialogue doit être aujourd’hui au-dessus de toute préoccupation, dit-elle.

Mais si elle affiche son optimisme, la mission s’avère bien plus compliquer, puisque d’ores et déjà les principales coalitions politiques (ANAD,  FNDC politique, , CORED et RPG-Arc-en-ciel), ont indiqué qu’ils ne prendront pas part à ce cadre de dialogue inclusif mis en place par le premier ministre.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Qui sont les membres du Conseil d’administration de la CNSS ?

Published

on

Le président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya, a nommé les membres du Conseil d’administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), ce mardi, 04 octobre 2022.

Composé de onze (11) personnes, il est présidé par Aboubacar Kourouma, le secrétaire général du ministère du Travail et de la Fonction publique.

Ci-dessous la liste des membres.

1- M. Aboubacar Kourouma, secrétaire général du ministère du Travail et de la Fonction Publique

2-Mme Ramatoulaye Camara, cheffe de cabinet du ministère du Travail et de la Fonction publique

3-Dr Madina Sissoko, directrice communale de la Santé de Matoto du ministère de la Santé et de l’hygiène publique

4-Me Aïssata Soumah, directrice générale adjointe du portefeuille du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan

5-Elhadj Amadou Diallo, trésorier à l’union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG)

6-M. Ismael Keïta, vice-président chargé de la communication de la confédération générale des entreprises de Guinée (CGE-GUI)

7-M. Abdourahmane Diaby, directeur pays de la société AngloGold Ashanti S.A.G

8-M. Ibrahima Diané, président directeur général de Sodigaz

9-M. Aziz Kader Camara, membre du secrétariat exécutif de la CNTG

10-M. Laye Douno, membre du secrétariat exécutif de la CNTG

11-M. Mohamed Bamba Camara, directeur général du service national des bourses extérieures

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Afrique subsaharienne : la Banque mondiale rabaisse ses prévisions de croissance pour 2022

Published

on

La croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait décélérer à 3,3 % en 2022, contre un taux de 4,1 % l'année dernière, a indiqué la Banque mondiale dans sa dernière édition du rapport Africa’s Pulse, une analyse semestrielle des perspectives macroéconomiques à court terme de l’Afrique subsaharienne.

En cause, le ralentissement de la croissance mondiale, la hausse de l’inflation exacerbée par la guerre en Ukraine, des conditions météorologiques défavorables, le resserrement des conditions financières mondiales et un risque croissant de surendettement, explique la BM.

Ces tendances compromettent la réduction de la pauvreté, déjà mise à mal par l’impact de la pandémie de COVID-19.

Par I. Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance