Connect with us

A LA UNE

Résurgence d’Ebla en Guinée: Plan International appelle à la prudence !

Published

on

Votre publicité ici

 (Six) 6 ans après avoir vaincu le virus Ebola, la Guinée fait de nouveau face à une épidémie de la fièvre hémorragique qui fait des morts au sud du pays.

L’information a été rapportée par la Direction Préfectorale de la santé de Nzérékoré, localité située à plus de 1000 kilomètres de la capitale Conakry. Celle-ci a informé de la détection de cas suspects d’Ebola avec les symptômes de diarrhée, vomissements, et saignements chez des personnes ayant participé à l’enterrement d’une infirmière du centre de santé de Gouecké. Celle- ci était décédée le 28 janvier 2021 et son enterrement a eu lieu le 1er février à Gouecké. La première investigation menée a dénombré 7 cas tous âgés de plus de 25 ans (4 hommes et 3 femmes) dont 3 cas de décès (2 femmes et 1 homme). Toutes ces personnes décédées avaient participé à l’enterrement de l’infirmière.

Les trois premiers échantillons expédiés aux laboratoires de Guéckédou et de Conakry se sont révélés POSITIFS au virus Ebola.

Face à cette situation et en application du Règlement Sanitaire International (RSI), le Gouvernement Guinéen a déclaré une épidémie de maladie à virus Ebola dans la préfecture de Nzérékoré, sous-préfecture de Gouecké.

« Plan International est très préoccupé par cette résurgence de la fièvre hémorragique Ebola en Guinée, faisant état de 4 décès suspects dus à l’épidémie dans le sud de la Guinée, une des zones d’intervention de notre organisation. En 2014, quand les premiers cas d’Ebola ont été déclarés dans la préfecture de Guéckédou, Plan International Guinée a été en première ligne de la riposte. La résurgence de la maladie à virus Ebola pourrait avoir des conséquences désastreuses sur l’économie du pays et sur les couches vulnérables. Nous devons donc unir nos forces et de façon très rapide, pour venir à bout de cette épidémie avant qu’elle ne commette des dégâts irréversibles sur les enfants, leurs familles et communautés.." a déclaré Johnson-Bien-Aimé, Directeur Pays de Plan International en Guinée.

Plan International félicite le Gouvernement à travers l’Agence National pour la Sécurité Sanitaire (ANSS) pour les actions déjà amorcées pour circonscrire la maladie.

Pour l’heure, l’organisation invite la population au respect des consignes et mesures mise en place par le Gouvernement, et les encouragent à faciliter le travail des équipes en charge de la riposte.

« L’épidémie à virus Ebola, n’est pas une fatalité. Elle peut maintenant se guérir si on est vite admis dans un centre de traitement. Nous devons donc collaborer avec les équipes de riposte pour limiter les cas de décès comme ceux enregistrés il ya cinq ans. La panique et la stigmatisation sont des éléments que nous devons bannir si nous voulons sortir de cette crise épidémiologique de façon rapide » a poursuivi Johnson Bien-Aimé.

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

La Guinée doit environ 40 millions USD d’arriérés à des Organisations et Institutions internationales

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée s’acquitte-t-elle de ses cotisations dans les Organisations et Institutions internationales dont elle est membre ? La réponse est non si on se fie au dernier compte rendu du conseil des ministres du 22 juillet.

En effet, il ressort qu’à cette date notre pays doit 8 896 737 USD aux titres des contributions annuelles,  et 30 495 684 USD des arriérés à des Organisations ou Institutions internationales.

« Le montant consolidé des contributions annuelles non payées à date s’élève à 8 896 737 USD et celui des arriérés à 30 495 684 USD », a expliqué  le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, qui faisait une communication relative à la situation des Organisations et Institutions Internationales au titre des contributions de la Guinée.

Au total, 260 Organisations et Institutions internationales ont été identifiées au titre de l’affiliation du pays. Mais pour la majorité de ces affiliations, les instruments juridiques ne sont pas disponibles, souligne le ministre.

Face à cette situation, le président de la République, Alpha Condé, a demandé que la Guinée se retire de toutes les instances ne ‘’présentant aucun intérêt stratégique’’ pour le pays. Pour les autres, ‘’il a exigé à ce qu’il soit procédé à une classification par importance et par utilité tout en mettant en exergue les organisations pour lesquelles l’adhésion de notre pays a fait l’objet de ratification par le Parlement’’.

Il a également instruit le ministre des Affaires étrangères de produire un état détaillé du paiement de contributions de la Guinée afin de clarifier la situation à date des arriérés de cotisation.

Par Ibrahim Bangoura

 

Continue Reading

A LA UNE

Abolition de la peine de mort en Sierra Leone

Published

on

Votre publicité ici

En Sierra Leone, l'Assemblée nationale a voté vendredi 23 juillet l'abolition de la peine de mort, a constaté un journaliste de l'AFP. La peine capitale sera désormais remplacée par une peine d'emprisonnement à perpétuité ou à un minimum de 30 ans.

Cette ancienne colonie britannique d'Afrique de l'Ouest a été critiquée par les défenseurs des droits de l'Homme pour n'avoir pas aboli officiellement la peine de mort, bien que les dernières exécutions y remontent à plus de vingt ans et que les sentences soient généralement commuées en peines de réclusion à perpétuité.

En mai, le ministre de la Justice Umaru Napoleon Koroma a annoncé que le gouvernement allait abolir la peine de mort pour «faire respecter les droits humains fondamentaux des Sierra-Léonais». Le président Julius Maada Bio doit encore promulguer le texte.

Héritage de la guerre civile

La Constitution sierra-léonaise de 1991 prévoit la peine capitale pour le vol aggravé, le meurtre, la trahison et la mutinerie.

Malgré un sol regorgeant de diamant, la Sierra Leone est l'un des pays les plus pauvres de la planète. Son économie, gangrenée par la corruption, a été dévastée par une guerre civile atroce (1991-2002) qui a fait quelque 120.000 morts.

AFP

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : Alpha Condé demande le renforcement de la surveillance dans les frontières

Published

on

Votre publicité ici

Face à la présence de variant du Coronavirus dans certains pays voisins, notamment la Sierra-Léone et le Libéria, le président Alpha Condé  ne veut prendre aucun risque.

En conseil de ministres jeudi, il a ordonné à son ministre de la Santé de prendre ‘’des mesures énergiques afin de renforcer sérieusement la surveillance à nos frontières aérienne et terrestre’’.

Il a également insisté sur la nécessité d’accroître sensiblement les tests PCR compte tenu du nombre important de cas asymptotiques identifiés en Guinée.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance