Connect with us

A LA UNE

La contestation contre un 3e mandat pour Alpha Condé gagne le Sénégal

Published

on

Votre publicité ici

Le combat contre le changement de la Constitution en Guinée gagne au-delà des frontières du pays. Alors que le Front national pour la défense de la Constitution a drainé une marée humaine jeudi à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur contre ce projet qui vise à octroyer un troisième mandat à Alpha Condé, au Sénégal la société civile se mobilise aussi pour soutenir la contestation.

Pour se faire, en collaboration avec le FNDC – Sénégal, elle appelle à une grande manifestation le 2 novembre prochain à la place de la nation, à Dakar.

« C’est une première étape d’un long combat jusqu’à ce que Alpha Condé renonce à son projet de troisième mandat… Quand la maison de ton voisin brûle, il faut se préparer, parce que le feu va arriver chez vous… Si Aujourd’hui la Guinée est déstabilisée le Sénégal ne sera pas épargné », a expliqué à Dakaractu, l'ancien coordonnateur du mouvement citoyen Y en a marre, Fadel Barro.

Poursuivant, il a promis que l’ensemble des mouvements citoyens du Sénégal vont se mobiliser pour que le président Alpha Condé « ne réussisse pas son projet de déstabilisation de la Guinée ».

Il y a quelques jours c’est le célèbre reggaeman ivoirien, Tiken Jah Fakoly qui a appelé le chef de l’Etat guinéen à respecter la Constitution.

« Il ne doit pas avoir de 3ème mandat en Afrique de l’Ouest », dit-il, estimant que  «si ça passe en Guinée, la Côte d’Ivoire va essayer. Si ça passe en Côte d’Ivoire, le Sénégal va essayer ; et si ça passe au Sénégal, le Mali va essayer, etc. Donc, je pense que le combat des Guinéens aujourd’hui, c’est notre combat à nous tous. Donc, non au 3ème mandat», a lancé le chanteur.

Par Guinée28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Coronavirus: En Guinée, le bilan repart à la hausse avec 6 morts en 24 heures

Published

on

Votre publicité ici

Alors que depuis quelques semaines, la Guinée fait face à la troisième vague de la pandémie de coronavirus, le nombre de cas est reparti à la hausse.

Pour la seule journée du vendredi 30 juillet, l’ANSS a recensé 123 nouveaux cas confirmés avec 6 morts, soit le taux le plus élevé de décès en 24 heures depuis l’apparition du premier cas de la maladie en Guinée.

Au total, la Guinée a enregistré un cumulé de 25 .688 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 24.148 guéris et 220 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS (Agence nationale de sécurité sanitaire).

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

JO de Tokyo : l’espoir d’une médaille s’amenuise pour la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Les déboires se succèdent pour les athlètes guinéens aux Jeux olympiques de Tokyo.

Après la nageuse Mariama Lamarana Touré, arrivée à la compétition complètement disqualifiée, à cause du retard de la délégation guinéenne, Mamadou Samba Bah (judo), Aïssata Deen Conté (athlétisme) et Mamadou Tahirou Bah (natation) sont aussi éliminés.

Sur les cinq athlètes guinéens engagés aux JO de Tokyo, quatre sont donc déjà hors course de la compétition.

Il ne reste plus que Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), qui va livrer son premier combat le 4 août,  dans la catégorie des moins de 57 Kg. Pourra-t-elle relever le défi, en remportant une médaille, au grand soulagement des Guinéens? En tout cas, la Guinée n'a jamais remporté la moindre médaille en 11 participations aux JO. Et la 12e semble plutôt mal engagée pour la partie guinéenne à Tokyo. Pendant ce temps, certains membres de la délégation profitent pour savourer le tourisme japonais. Qui se néglige !

Par Mariam Bâ

 

Continue Reading

A LA UNE

Guinée : pourquoi la direction des marchés publics est passée sous l’autorité de la Présidence ?

Published

on

Votre publicité ici

On en sait un peu plus sur le motif du placement de la direction des marchés publics sous l’autorité de la Présidence de la République.

Alors qu’elle était jusque-là sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances, elle est placée depuis mardi 27 juillet, sous l’autorité directe du président Alpha Condé, en raison de défaillances, de disfonctionnements et d’insuffisances constatés, a expliqué le chef de l’Etat jeudi en conseil des ministres.

"Monsieur le Président de la République a indiqué au conseil que la direction des marchés publics, anciennement, sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances est passée sous l’autorité de la Présidence de la République en raison de défaillances et de disfonctionnements relevés et d’insuffisances aussi constatées.", note-t-on.

Dans le compte-rendu dudit conseil, le chef de l’Etat a déploré l’état des voiries urbaines de Conakry, surtout en cette période hivernale, rappelant ainsi la nécessité que les conditions et procédures de passation des contrats et de marchés dans le domaine des travaux publics notamment, soient déterminées par la qualité et la durabilité des ouvrages réalisés.

Sur ce registre, Alpha Condé a décidé que désormais les travaux de construction dans les garnisons militaires seront exécutés par le génie militaire qui dispose, selon lui , ‘’de la compétence, de l’expertise et des moyens requis pour répondre à toutes les sollicitations’’.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance