Connect with us

A LA UNE

La Cédéao épargne le Burkina Faso de nouvelles sanctions

Published

on

Réunis ce jeudi 3 février à Accra, les dirigeants de la Communauté des États ouest-africains (Cédéao) ont décidé de ne pas imposer de nouvelles sanctions au Burkina Faso, où des militaires ont pris le pouvoir le 24 janvier, a appris l'AFP auprès d'un participant au sommet.

«Nous allons rapidement demander aux autorités burkinabé de proposer un calendrier clair et rapide pour un retour à l'ordre constitutionnel», a ajouté cette source sous couvert de l'anonymat. Lors d'un premier sommet virtuel tenu après le putsch à Ouagadougou, les dirigeants ouest-africains avaient décidé de suspendre le Burkina Faso des instances de la Cédéao et d'envoyer deux missions sur place, l'une militaire, l'autre ministérielle.

Guinee28