Accueil / Sport & Culture / La CAF inspecte en février le nouveau stade de Conakry

La CAF inspecte en février le nouveau stade de Conakry

APA-Conakry (Guinée) - Des émissaires de la Confédération africaine de football (CAF) sont annoncés à Conakry à partir de 10 février prochain pour, dit-on, évaluer les conditions d’homologation du nouveau stade de Nongo d’une capacité de 50 000 places.

« Nous avons une visite annoncée de la CAF qui sera dans nos murs à partir du 10 février. Ils viennent évaluer avec nous les conditions d'homologation du stade de Nongo », a confirmé le tout nouveau ministre des Sports et de la Culture, Siaka Barry.

Fruit de la coopération sino-guinéenne, le stade de Nongo, l'une des plus grandes infrastructures modernes du pays, a été livré par les Chinois depuis quatre ans.

Mais le hic est que ce bijou, achevé à 90%, ne peut en l'état actuel accueillir des matches officiels en raison de la non-finalisation des travaux. « L'homologation du stade de Nongo tient au terrassement, à la construction des guichets et des toilettes », renseignent les techniciens.

Le stade du 28 septembre, qui accueillait jusque-là les matches des équipes locales, est très vétuste. Par conséquent, la Guinée qui est autorisée à jouer à la maison après deux ans de suspension pour cause d'Ebola, va vers un dilemme.

« Si le stade 28 septembre est déclaré inopérant par la CAF, du coup, la Guinée sera dans une situation, où nous avons un stade à 90 % achevé mais qui n'est pas totalement homologué, faute de certains travaux annexes et où on a un stade qui était déjà opérationnel mais qui est tombé en décrépitude, qui serait inopérant », a dit le ministre.

Contraint de jouer ses matches à l'étranger depuis deux ans à cause d'Ebola, le Horoya AC de Conakry fera son entrée sur la scène continentale fin février à Conakry contre les Sénégalais de l'AS Douanes au tour préliminaire de la ligue africaine des champions.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée