Connect with us

Politique

Kankan : deux anciens militants du pouvoir en prison pour avoir rejoint l’opposition

Published

on

Votre publicité ici

Deux anciens cadres influents du RPG, le parti au pouvoir sont détenus depuis quelques jours à Kankan, bastion électorale du président Alpha Condé.

Selon nos informations, Nambara Magni  et Mayanga Chérif qui ont rejoint respectivement le PEDEN (parti de l’espoir pour le développement national) de Lansana Kouyaté et l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée) de Cellou Dalein Diallo, ont été arrêtés pour avoir tout simplement adhéré à ses deux partis de l’opposition.

Pour le cas de M. Cherif, il a été interpellé après que l’UFDG ait organisé dimanche, une réception « grandiose » pour lui signifié sa bienvenue au sein du principal parti de l’opposition. Aujourd’hui il est accusé de troubles à l’ordre public.

Après ces arrestations, la direction de l’UFDG a invité le gouvernement à libérer Cherif s’il veut la paix à Kankan.

De son côté, le PEDEN qui dénonce une restriction de la liberté  en Guinée menace d’organiser des manifestations dans le Nabaya pour obtenir la libération de Nambara Magni .

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

« On n’a jamais mis des opposants en prison », jure Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Alors que plusieurs militants et responsables de l’opposition croupissent sans jugement depuis plusieurs mois à la maison centrale, dont au moins quatre ont déjà perdu la vie, le président Alpha Condé a nié avoir emprisonné des opposants. Pour lui, ceux qui sont « en prison ne sont pas des hommes politiques », a-t-il déclaré ce mercredi 24 février 2021, en marge du lancement du forum pour l’investissement en Guinée  (Guinea Investment Forum).

« La Guinée a fait d’énormes progrès sur le plan des droits humains, mais on continue toujours de nous considérer comme avant. Les pays qu’on dit démocratiques en Afrique, mettent leurs opposants en prison. Nous, on n’a jamais mis des opposants en prison », a dit Alpha Condé, ajoutant que « les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques ».

Dans son discours, le chef de l’Etat a aussi traité les guinéens des tortues « sans honte ».

« Les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue, il faut mettre le feu derrière », et « c’est ce qui va se passer », dit-il, avant de promettre que d'ici la fin de l'année il va ''récupérer"  tous les "biens de l'Etat détournés".

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

En Guinée, les Affaires religieuses désormais rattachées à la présidence !

Published

on

Votre publicité ici

Les Affaires religieuses sont désormais rattachées à la présidence en Guinée, selon un décret présidentiel lu jeudi soir à la télévision nationale.

Dans ce décret, le secrétaire général sortant, Aly Jamal Bangoura, a été confirmé à son poste.

Il reste encore deux ministères dont les responsables ne sont toujours pas nommés par le président de le République, pour compléter le premier gouvernement de son troisième mandat. Il s’agit de ceux de l’Unité nationale et de la Coopération internationale.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

La date de la réouverture de la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone fixée

Published

on

Votre publicité ici

En séjour à Conakry pour deux jours, le président de la Sierra Leone, Juluis Maada BIO, et le président Alpha Condé se sont entendus ce mardi 16 février 2021 pour ouvrir leurs frontières communes jeudi prochain à 8 heures.

Cette frontière, comme celles entre la Guinée et le Sénégal et la Guinée Bissau, sont fermées depuis plusieurs mois par les autorités guinéennes, sans aucune explication officielle et en violation du protocole de la CEDEAO sur la liberté de circulation des hommes et des biens.

Toutefois, sur le cas de la Sierra Leone, le président Alpha Condé avait ouvertement accusé le vice président léonais, Mohamed Juldeh Jalloh d'être de collusion avec son principal opposant, Cellou Dalein Diallo pour déstabiliser la Guinée, pendant la présidentielle du 18 octobre dernier. Accusation vite démentie par l’intéressé.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance