Accueil / A LA UNE / Justice : une plainte contre l’opposant Faya Millimono

Justice : une plainte contre l’opposant Faya Millimono

Les ennuis judiciaires se multiplient pour le président du Bloc Libéral, Faya Millimono.

Alors qu’il est placé sous contrôle judiciaire, suite à une procédure de justice engagé contre lui après son interpellation pour «attroupement illégal et trouble à l’ordre public» le 5 avril dernier, prés de l’Assemblée nationale où il était venu avec certains de ses militants manifestaient contre la prorogation du mandat des députés, une plainte vient d’être déposé contre lui ce mardi 30 juillet 2019, à la direction de la police judiciaire (DPJ).

En effet, c’est le ministre de la justice et garde des sceaux par intérim, Mohamed Lamine Fofana qui a déposé la plainte contre l’opposant pour « diffamation » à son encontre.

Le 26 juillet, au siège de son parti, le leader du Bloc Libéral, a accusé le ministre Fofana d’être un ancien porte-parole des rebelles qui ont attaqué la Guinée en 2001.

Mais quelques heures après, Faya Millimono a avoué son erreur, indiquant qu’il a été trompé par sa source.

« Nous ne sommes pas infaillibles, je suis un être humain. Nous avons reconnu qu’on n’aurait pas dû lier le porte-parole des rebelles à monsieur le ministre de la justice », a regretté l’opposant dans une récente sortie médiatique.

Poursuivant, il a indiqué que « nous avons fait un communiqué pour reconnaître l’erreur et demander pardon au ministre de la justice ». Pardon qui n’aura pas donc suffit à Mohamed Lamine Fofana, qui a décidé finalement de trimbaler l’opposant en justice.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée