Connect with us

A LA UNE

Justice : une plainte contre l’opposant Faya Millimono

Publié

le

Votre publicité ici

Les ennuis judiciaires se multiplient pour le président du Bloc Libéral, Faya Millimono.

Alors qu’il est placé sous contrôle judiciaire, suite à une procédure de justice engagé contre lui après son interpellation pour «attroupement illégal et trouble à l’ordre public» le 5 avril dernier, prés de l’Assemblée nationale où il était venu avec certains de ses militants manifestaient contre la prorogation du mandat des députés, une plainte vient d’être déposé contre lui ce mardi 30 juillet 2019, à la direction de la police judiciaire (DPJ).

En effet, c’est le ministre de la justice et garde des sceaux par intérim, Mohamed Lamine Fofana qui a déposé la plainte contre l’opposant pour « diffamation » à son encontre.

Le 26 juillet, au siège de son parti, le leader du Bloc Libéral, a accusé le ministre Fofana d’être un ancien porte-parole des rebelles qui ont attaqué la Guinée en 2001.

Mais quelques heures après, Faya Millimono a avoué son erreur, indiquant qu’il a été trompé par sa source.

« Nous ne sommes pas infaillibles, je suis un être humain. Nous avons reconnu qu’on n’aurait pas dû lier le porte-parole des rebelles à monsieur le ministre de la justice », a regretté l’opposant dans une récente sortie médiatique.

Poursuivant, il a indiqué que « nous avons fait un communiqué pour reconnaître l’erreur et demander pardon au ministre de la justice ». Pardon qui n’aura pas donc suffit à Mohamed Lamine Fofana, qui a décidé finalement de trimbaler l’opposant en justice.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Le monde du football en deuil: Diego Maradona est décédé

Publié

le

Par

Votre publicité ici

C’est une triste nouvelle pour le monde du sport en général et celui du football en particulier.

L'ancien footballeur argentin, Diego Armando Maradona est décédé  ce mercredi 25 novembre 2020.

Victime d'un arrêt cardiaque dans sa maison de repos où il s'était installé après son opération à la tête, la star argentine s’est éteinte à l’âge de 60 ans.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Désormais les citoyens de 15 pays d’Afrique devront payer jusqu’à 15 000 dollars pour aller aux Etats-Unis

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L'administration Trump a annoncé lundi une nouvelle réglementation qui obligera les touristes originaires d’une vingtaine de pays - dont 15 d’Afrique - à payer au préalable une caution en espèces comme condition à l'obtention d'un visa, selon VOA Afrique qui s’appuie sur une notification publiée dans le journal officiel du gouvernement américain.

Il s’agit de : l’Angola, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap Vert, la République démocratique du Congo, Djibouti, l'Érythrée, la Gambie, la Guinée Bissau, le Liberia, la Libye, la Mauritanie, Sao Tomé et Principe, le Soudan et le Tchad.

Selon cette source, désormais les citoyens de ces pays devront verser une caution dont le montant varie entre 5 000 et 15 000 dollars (soit l’équivalent de 2,5 à 7 millions FCFA). La mesure s’appliquera uniquement aux visas de type B1 (tourisme) et B2 (voyage d’affaires).

La nouvelle règle entrera en vigueur à partir du 24 décembre et restera en place jusqu'au 24 juin 2021 et il appartiendra à chaque agent consulaire de déterminer la somme qui sera exigée comme dépôt de garantie d'un demandeur de visa.

Selon le gouvernement américain, ces pays sont visés parce que leurs citoyens ont tendance à rester aux États-Unis même après l'expiration de leur visa temporaire. Il s’agit donc, d’après l’administration Trump, de dissuader ceux qui ne quittent pas le territoire américain à temps.

En dehors de l’Afrique, les autres pays ciblés sont l'Afghanistan, le Bhoutan, l'Iran, la Syrie, le Laos et le Yémen.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Le chef d’état-major de l’armée de mer est mort

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Le chef d’état-major de l’armée de mer, le contre-amiral Akoï Alexis Maomou est décédé.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, il est mort ce mardi 24 novembre, des suites de maladie, sans plus de précision.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.