Accueil / A LA UNE / Incendie dans les marchés guinéens : des doutes sur les enquêtes

Incendie dans les marchés guinéens : des doutes sur les enquêtes

Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) émet des doutes sur les origines des incendies qui frappent ces derniers mois les grands marchés de Conakry, la capitale guinéenne. Alors que souvent un court-circuit est pointé du doigt par les autorités, le GOHA invite désormais les commerçants à mener aussi leur propre enquête.

« En l’espace de trois mois nous avons pu enregistrer trois incendies dans les différents marchés de la capitale. C’est vraiment trop ! On ne sait pas réellement ce qui se passe. Il faudrait que tous les commerçants fassent des enquêtes désormais », a déclaré vendredi, le président du GOHA, Cherif Abdallah, lors d’un point de presse qui survient au lendemain de l’incendie du marché d’ENTAG.

« Il ne faut pas qu’on laisse les enquêtes seulement avec les autorités. Les commerçants doivent faire des enquêtes réelles pour comprendre quels sont les problèmes sur le terrain, parce qu’il y a eu des rumeurs par le passé et les marchés continuent à prendre feu. Cela nous laisse des doutes très sérieux », a-t-il ajouté.

Ces doutes du GOHA interviennent alors qu’un militant de l’opposition qui avait accusé le président Alpha Condé d’avoir tenu au palais Sekoutoureyah, une réunion secrète visant à « détruire » certains marché de la capitale, en représailles contre les manifestations de l’opposition, dans une vidéo, postée sur facebook est en prison depuis plusieurs semaines.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.