Connect with us

Société & Faits Divers

Il était violeur : un policier condamné à 263 ans de prison

Published

on

Votre publicité ici

Un ancien policier d’Oklahoma a été condamné jeudi à 263 ans de prison pour les viols et agressions sexuelles de plusieurs femmes. 

Daniel Holtzclaw était censé protéger ses concitoyens, il va finalement terminer sa vie en prison. Cet ancien policier d’Oklahoma City a été condamné jeudi par la justice américaine à 263 ans de prison pour viols et agressions sexuelles. De 2013 à 2014, il a attaqué des femmes sans défense, dans des quartiers pauvres de la ville. Il n’avait pas choisi ces lieux au hasard. CNN rapporte qu’il agissait dans des zones connues pour leur délinquance. Le policier était persuadé que les affaires de drogue et de prostitution de ces endroits desserviraient les récits des victimes.

Au total, 13 femmes ont porté plainte contre cet agent. Parce que toutes les victimes sont Afro-américaines, la question du racisme a été un sujet sensible lors du procès, d’autant que la sélection des jurés, tous blancs, avait provoqué une petite polémique au début des audiences. «Toutes ces femmes sont des victimes, de l’adolescente de 17 ans à la grand-mère de 57 ans», a déclaré Benjamin Crump, avocat notamment des familles de Trayvon Martin et Michael Brown, dont les affaires ont eu un retentissement mondial.

L’une des victimes de Daniel Holtzclaw a raconté à CNN la jour où sa vie a basculé. Jannie Ligon, 57 ans, était au volant de sa voiture lorsque le policier lui a fait signe de s’arrêter. Mais au lieu du simple contrôle de routine, il lui a demandé de sortir du véhicule. «Il a pointé sa lumière sur ma poitrine, il m’a dit de baisser mon pantalon sur les genoux. Je l’ai fait mais j’ai tout remonté aussitôt. Il a ensuite pointé sa lampe sur mes parties intimes. Je lui ai dit qu’il n’était pas censé faire ça. Il m’a dit de retourner dans la voiture et j’ai commencé à avoir vraiment, vraiment peur», a-t-elle expliqué à la chaîne américaine. «J’ai cru qu’il allait me tuer, en voyant sa tête je savais que c’était un policier et je savais qu’il n’était pas censé faire ça», a-t-elle ajouté. Daniel Holtzclaw l’a forcée à lui faire une fellation avant de la laisser partir.

Violée à l'hôpital

Une autre femme, âgée de 24 ans, a elle était violée alors qu’elle était à l’hôpital. En état d’ébriété, elle avait été arrêtée par l’agent de police. Il lui avait promis de ne pas engager de procédure contre elle, mais une fois menottée au lit de l’hôpital où elle était censée se désintoxiquer, il a commencé à la violer. «Il s’est mis à me toucher, à toucher ma poitrine. Je ne savais pas quoi penser, j’étais sous son emprise. Il m’a violée et m’a forcée à pratiquer une fellation. Il a mis ses mains sur mes parties intimes. Il a tout fait sans mon consentement», a-t-elle commenté. L’homme a même suivi sa victime jusqu’à chez elle l’a harcelée sur les réseaux sociaux.

Daniel Holtzclaw a été renvoyé de la police en janvier 2015n après une enquête interne. «Ce que vous avez fait contre les femmes de notre communauté représente l’abus le plus terrible commis par un agent, qu’il m’ait été donné de voir depuis mes 37 années de service», a écrit le chef de la police d’Oklahoma City dans la lettre de licenciement adressée à l’accusé.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Une association de presse demande au président Condé de libérer Diouldé Diallo

Published

on

Votre publicité ici

Une semaine après l’incarcération du journaliste et historien Guinéen, Amadou Diouldé Diallo,  l’Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS) demande au président Alpha Condé de le libérer.

Dans une lettre signée par son président Gianni Merlo et adressée au chef de l'Etat, l’AIPS réclame l’application de la loi sur la liberté de la presse en Guinée. Loi qui stipule qu’un délit de presse ne peut pas être passible d’une détention, mais uniquement d’une amende.

Célèbre journaliste connu notamment pour son opposition au troisième mandat et ses critiques contre le régime actuel, Amadou Diouldé Diallo a été arrêté samedi dernier pour offense au chef de l’Etat en raison de propos tenus lors d’une émission diffusée par la radio privée, « le Lynx fm».

Depuis son arrestation, les associations de presse en Guinée gardent encore le silence.

Par Alpha Diallo

Continue Reading

A LA UNE

La célébration de la journée internationale des droits des femmes reportée

Published

on

Votre publicité ici

La célébration de la journée internationale des droits des femmes, prévue ce 08 mars, a été  reportée sine die, à cause de la crise sanitaire qui frappe la Guinée, a annoncé mardi la ministre des Droits de l’Homme et de l’Autonomisation des femmes, Hawa Béavogui.

En Plus de la pandémie de la Covid-19 qui continue d’exploser, le pays fait face, depuis plus de deux semaines, à une résurgence de l’épidémie d’Ebola  qui a déjà fait sept morts en région forestière.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée interdit l’utilisation des véhicules âgés de plus 13 ans

Published

on

Votre publicité ici

L’importation et l’utilisation des véhicules de plus de 13 ans sont désormais interdites en Guinée.

Selon un décret lu mardi soir à la télévision nationale, tout importateur de véhicules d’occasion doit justifier l’existence d’un certificat de contrôle technique avant embarquement à destination de la Guinée.

Tout véhicule d’occasion importé en violation de ces mesures expose son propriétaire et son consignataire au paiement d’une amende administrative égale à la valeur du véhicule, précise le décret, ajoutant qu’outre le paiement de l’amende, le véhicule en cause est détenu ou réexploité aux frais de son consignataire.

Ce décret intervient trois après un autre interdisant l’importation des véhicules âgés de plus de 8 ans en Guinée.

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance