Connect with us

A LA UNE

Guinée : vers la réglementation du secteur de l’élevage

Published

on

Votre publicité ici

Le ministre de l’Elevage a soumis en seconde lecture au Conseil des ministres le projet de Loi portant Code Pastoral de la République de Guinée.

Dans son introduction, Roger Patrick Millimono a rappelé que la législation guinéenne comportait, jusqu’en 1988, peu de textes relatifs à la réglementation du sous-secteur de l’Elevage. Face à cette situation, et dans le cadre de la restructuration du sous-secteur, il fut décidé d’initier les bases d’une législation complète destinée à régir l’ensemble des domaines d’activités liées à ce sous-secteur. Cette démarche a abouti en 1995 à l’élaboration d’une nouvelle Loi N° L/95/051/CTRN du 29 aout 1995, portant Code Pastoral.

Dans le souci de l’adaptation de notre législation à l’évolution du contexte national, régional et international, le Ministre a signalé que son Département a entamé la relecture de ce code en 2014.

Selon lui, cette relecture a été effectuée de façon participative par l’ensemble des parties prenantes du sous-secteur de l’Elevage pour couvrir d’avantage les différents domaines d’activités.

Tout en démontrant l’importance du Code, le Ministre a indiqué que l’avant-projet du Code Pastoral définit les règles générales devant régir la pratique de l’Elevage traductionnel, semi-intensif et intensif en République de Guinée.

En particulier, il pose les principes juridiques relatifs à l’organisation de l’exploitation des ressources naturelles à des fins d’Elevage, à la garantie des droits d’usages pastoraux, au règlement des différends entre les éleveurs, les agriculteurs et d’autres acteurs utilisant des ressources naturelles.

Il consacre et précise les droits essentiels des éleveurs, notamment en matière de mobilité des animaux et d’accès aux ressources pastorales. Il définit également les principales obligations qui leur incombent dans l’exercice des activités pastorales, notamment en ce qui concerne la préservation de l’environnement et le respect des biens d’autrui.

Le conseil, après avoir constaté la satisfaction des observations faites en première lecture, a décidé de l’adoption de ce projet de loi.

Source : cellule de com. du Gouvernement

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

La célébration de la journée internationale des droits des femmes reportée

Published

on

Votre publicité ici

La célébration de la journée internationale des droits des femmes, prévue ce 08 mars, a été  reportée sine die, à cause de la crise sanitaire qui frappe la Guinée, a annoncé mardi la ministre des Droits de l’Homme et de l’Autonomisation des femmes, Hawa Béavogui.

En Plus de la pandémie de la Covid-19 qui continue d’exploser, le pays fait face, depuis plus de deux semaines, à une résurgence de l’épidémie d’Ebola  qui a déjà fait sept morts en région forestière.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Lutte contre le Coronavirus : la Chine offre 200 000 doses de vaccin à la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

La Chine a offert 200 000 doses de vaccin Sinopharm contre la Covid-19  à la Guinée.

La remise du don a lieu ce mercredi 03 mars 21 à l’aéroport international Conakry-Gbessia, en présence de l’Ambassadeur de la Chine en Guinée, ainsi que le ministre Guinéen de la Santé et des responsables de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Le don de ce vaccin intervient alors que la Guinée est confrontée à une nouvelle explosion de cas de la pandémie.

Face à cette situation, le gouvernement a durci les mesures sanitaires.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Sénégal: Sonko, principal opposant au pouvoir, arrêté après des incidents à Dakar

Published

on

Votre publicité ici

Le député Ousmane Sonko, principale figure de l'opposition sénégalaise, a été arrêté mercredi à la suite d'incidents survenus sur le trajet du tribunal où il devait être entendu sur des accusations de viols contre lui, ont dit ses avocats à l'AFP.

"Nous sommes en route pour la section de recherches (de la gendarmerie). 0n lui a notifié son arrestation pour troubles à l'ordre public et participation à une manifestation non autorisée", a indiqué à l'AFP Me Cheikh Khouraissy Ba. Un autre conseil de M. Sonko a également rapporté son arrestation.

L'arrestation du parlementaire, chef du parti Pastef et troisième de la présidentielle de 2019, est le dernier épisode d'une affaire qui agite le monde politique sénégalais depuis un mois.

M. Sonko, 46 ans, est visé depuis début février par une plainte pour viols et menaces de mort déposée par une employée d'un salon de beauté dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos. M. Sonko nie ces accusations et dénonce un complot.

Il était attendu mercredi matin dans le cabinet du juge pour être interrogé, comme l'ont été avant lui différents protagonistes.

Son déplacement en cortège à travers Dakar, placée sous haute surveillance policière, a donné lieu à des tirs de gaz lacrymogènes pour disperser les groupes exaltés l'accompagnant ou se formant sur son passage, et un bras de fer de plusieurs heures entre la délégation et les forces de l'ordre sur son itinéraire, ont constaté les journalistes de l'AFP.

AFP

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance