Connect with us

Santé & Environnement

Guinée: un procès pour détournement de fonds destinés à la lutte contre Ebola

Published

on

Votre publicité ici

Un membre de la Coordination nationale de la lutte contre l’épidémie Ebola est accusé d’avoir subtilisé 529 millions de francs guinéens, soit environ 60 000 euros. Y a-t-il eu gestion illégale des fonds alloués par les organisations internationales pour vaincre le virus ? Ce lundi 13 juin, le procureur a requis dix-huit mois de prison ferme contre le principal accusé, membre de la Coordination nationale, et cinq ans de prison contre un employé du ministère de la Santé qui n’assistait pas au procès.

En octobre 2015, la Fédération des guérisseurs traditionnels porte plainte. Les tradi-praticiens affirment n'avoir jamais reçu la formation promise sur les dangers liés à l'épidémie Ebola.

Pourtant, le projet estimé à 529 millions de francs guinéens avait été validé et financé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Une enquête, puis un procès pour acquisition d'avantages illicites s'ouvrent. C’est le premier et unique procès en Guinée questionnant la gestion des fonds liés à Ebola.

Le Coordinateur national de la lutte contre l'épidémie, le Dr Sakoba Keita, ainsi que son adjoint sont alors entendus comme témoins. « La procédure régulière de financement n'a pas été respectée et les 500 millions ont disparu », explique le procureur.

« Mais où sont les preuves ? », rétorque un avocat de la défense. « Aucun représentant de l'OMS n'a été entendu. Pourtant, c'est la seule institution capable de fournir les factures et justifier le financement », poursuit-il.

Selon plusieurs sources, l’institution internationale n'aurait pas reçu de citation à comparaître juridiquement recevable.

Par RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Covid-19 : la Guinée durcit les mesures face à la recrudescence des contaminations

Published

on

Votre publicité ici

Face à la hausse des contaminations due à la présence depuis quelques semaines de la troisième vague de la Covid-19 en Guinée, le président Alpha Condé a décidé ce mardi 3 août 2021, de durcir les mesures d’urgences sanitaires.

Ainsi le couvre-feu est ramené de 22 heures à 4heures du matin. Le respect du port obligatoire de masques reste maintenu, même-ci cette mesure toujours en vigueur, n’est quasiment plus respectée par la population.

En plus de ces deux mesures, s’ajoutent le respect de la distanciation sociale, le lavage des mains, le renforcement du contrôle sanitaire dans les points d’entrée des préfectures minières (PCR et carte de vaccination), l’interdiction des regroupements pour des raisons de cérémonie de plus de 50 personnes, notamment dans les mariages, les baptêmes, les funérailles etc.

Ci-dessous le nouveau protocole sanitaire contre la Covid-19:

 

Continue Reading

A LA UNE

Coronavirus: En Guinée, le bilan repart à la hausse avec 6 morts en 24 heures

Published

on

Votre publicité ici

Alors que depuis quelques semaines, la Guinée fait face à la troisième vague de la pandémie de coronavirus, le nombre de cas est reparti à la hausse.

Pour la seule journée du vendredi 30 juillet, l’ANSS a recensé 123 nouveaux cas confirmés avec 6 morts, soit le taux le plus élevé de décès en 24 heures depuis l’apparition du premier cas de la maladie en Guinée.

Au total, la Guinée a enregistré un cumulé de 25 .688 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 24.148 guéris et 220 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS (Agence nationale de sécurité sanitaire).

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Condé proroge l’état d’urgence sanitaire de 3 mois

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la Guinée fait face à une troisième vague de la pandémie de coronavirus, le président Alpha Condé a prorogé l’état d’urgence sanitaire de 3 mois, à compter du mardi 27 juillet.

“En application des dispositions de l’ordonnance 2021 02 PRGSGG du 23 juillet 2021 portant autorisation de prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République de Guinée. Cette mesure est de nouveau prorogée pour une nouvelle période de 3 mois à compter du mardi 27 juillet sur l’ensemble du territoire national”, a indiqué le chef de l’Etat, dans  un décret rendu lu lundi soir à la télévision nationale.

Depuis quelques semaines, la Guinée fait face à une troisième vague de la pandémie de la Covid-19. Face à cette situation, les autorités guinéennes ont décidé d'élever son niveau d'alerte maximum, avec le renforcement des contrôles surtout au niveau des frontières terrestres, maritimes et aériennes.

A date, la Guinée cumule 25.126 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 23.946 guéris et 205 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance