Connect with us

A LA UNE

Guinée: le président Alpha Condé hué par des femmes

Publié

le

Votre publicité ici

Confronté depuis des semaines à des grèves et manifestations, dont certaines meurtrières, le président guinéen Alpha Condé a été hué jeudi par des centaines de femmes pendant une cérémonie organisée à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes.

"Nos enfants à l'école", "Ne tuez pas nos enfants en les rendant ignorants", ont scandé des femmes en colère réunies sur l'esplanade du Palais du peuple, le Parlement guinéen, en présence du chef de l'Etat, a constaté un correspondant de l'AFP.

Alpha Condé, opposant historique arrivé au pouvoir en 2010, avait choisi la journée du 8 mars pour "mettre en exergue les progrès réalisés par les femmes" et plaider "contre toute discrimination", selon un communiqué de la présidence guinéenne.

"Puisque tu es incapable, laisse tomber", l'a interpellé une manifestante. La Guinée fait face depuis un mois à des manifestations, au cours desquelles au moins une douzaine de personnes ont été tuées, certaines tombées sous les balles des forces de l'ordre, et à une grève des enseignants qui fait craindre une "année blanche" à de nombreux parents.

"Ce n'est pas de gaieté de cœur que je vois les écoles fermer", a répondu le chef de l'Etat guinéen. "Je vais consacrer les prochains jours à écouter la majorité silencieuse. Je vais rencontrer les magistrats, les médecins, les transporteurs, les femmes et les jeunes", a-t-il ajouté.

M. Condé a promis de procéder ensuite à un "grand remaniement ministériel" et de "mettre des ministres qui sont à l'écoute de la population et qui s'occupent de leurs programmes".

Selon le communiqué de la présidence, il a quitté la cérémonie "sous de vives ovations".

Ces manifestations sont liées aux élections locales du 4 février, dont les résultats sont contestés par le principal parti de l'opposition l'UFDG, battu par le parti du président selon les chiffres officiels.

D'autres se déroulent en marge du conflit dans l'enseignement, relancé début février par une branche dissidente du principal syndicat du secteur, qui réclame des augmentations de salaire.

Malgré une médiation, de timides négociations sont au point mort.

Mercredi, plusieurs milliers de femmes en blanc, qui se font appeler "les Amazones", avaient marché dans les rues de Conakry pour dénoncer les violences policières meurtrières lors de manifestations politiques, qui selon l'opposition ont fait 90 morts depuis l'arrivée au pouvoir d'Alpha Condé.

AFP

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Présidentielle guinéenne : la campagne démarre ce vendredi, malgré le coronavirus

Publié

le

Par

Votre publicité ici

La campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre 2020 aura bel et bien lieu, malgré la prolongation d’un mois de l’état d’urgence sanitaire.

Elle démarre ce vendredi 18 septembre 2020, pour prendre fin le 17 octobre, à la veille du scrutin, selon un décret lu jeudi soir à la télévision nationale.

Un peu plus tôt dans la journée, la Haute Autorité de la Communication ( HAC) a procédé au tirage au sort de passage des candidats au journal de campagne à la RTG.

Au total 12 candidats sont en course pour le fauteuil présidentiel, dont le président Alpha Condé, candidat pour un troisième mandat et son éternel opposant, Cellou Dalein Diallo.

Par Alpha Diallo

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

COVID-19 : plus de 41 000 agents de santé infectés en Afrique

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Plus de 41 000 agents de santé ont été infectés par la COVID-19 en Afrique, soit 3,8 % du nombre total de cas notifiés, selon la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dre Matshidiso Moeti.

« Les agents de santé en première ligne sont exposés à un plus grand risque d’infection en raison des soins qu’ils prodiguent aux patients. Dans la Région africaine de l’OMS, plus de 41 000 agents de santé ont été infectés par la COVID-19, ce qui représente 3,8 % du nombre total de cas notifiés. Certains pays comme la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire ont réalisé des progrès vers la réduction de la proportion des infections chez les agents de santé. D’autres pays tels que l’Érythrée, le Rwanda et les Seychelles n’ont enregistré aucun cas de la COVID-19 parmi les agents de santé », », a-t-elle déclaré jeudi à l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité des patients

Selon elle, cette journée est fondée sur le principe que la première étape pour dispenser des soins de santé de qualité consiste à ne pas nuire.

« Pourtant dans des hôpitaux de pays à revenu faible et intermédiaire, on recense chaque année 134 millions de manifestations indésirables dues à des soins dangereux, avec pour corollaire 2,6 millions de vies perdues », relève-t-elle, estimant que pour assurer la sécurité des patients, les agents de santé doivent être protégés.

« La sécurité des patients est une composante essentielle du renforcement des systèmes de santé en vue de parvenir à la couverture sanitaire universelle, ce qui passe par une collaboration et une communication ouverte entre les équipes de soins multidisciplinaires, les patients et les organisations de patients, ainsi que les associations professionnelles et les autres parties prenantes. »

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Kindia : des jeunes réclament de l’emploi dans la rue

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Plusieurs jeunes ont de nouveau manifesté dans la rue à Kindia, ce jeudi 17 septembre 2020,  pour réclamer de l’emploi.

Les manifestants qui dénoncent aussi  la corruption ont battu le pavé pendant plusieurs heures, avant de se disperser.

« Au lieu de donner du poisson à quelqu’un tous les jours, apprend lui à pêcher.  Nous ne sommes plus dans la manipulation », a lancé l’un des manifestants cité par nos confrères de guineenews.

Cette manifestation, encadrée par les forces de sécurité, s’est déroulée sans incidents.

Ces jeunes qui estiment n’avoir rien profité du régime d’Alpha Condé, étaient encore dans la rue jeudi dernier.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.