Connect with us

A LA UNE

Guinée : un ministre pris en otage

Publié

le

Votre publicité ici

Les femmes syndicalistes du Ministère guinéen de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA) ont mis un cadenas à la porte de leur ministre, dans la matinée du lundi, 05 mars 2018, l’empêchant de sortir jusqu’à nouvel ordre, rapporte l’AGP.

Cette prise en otage du ministre de l’EPA, Mohamed Tall, serait partie d’un problème de pagne que le syndicat du MEPA aurait négocié avec les autorités compétentes en prélude à la Journée Internationale de la Femme (JIF).

Nos reporters ont rencontré l’assistante du secrétaire général dudit ministère, Mme Camara Fatoumata Mady, également syndicaliste, pour nous en parler.

Selon elle, la Section syndicale du MEPA s’est adressée au patronat au compte de la JIF et cela fait plus de deux mois sans suite favorable.

«Ça fait plus de trois ans les femmes de notre département ne sont pas habillées, en général les travailleurs. C’est ainsi nous sommes venus voir le patronat pour qu’il puisse nous aider afin de trouver l’uniforme pour les femmes comme cela est au niveau des autres départements ministériels», a-t-elle rappelé. Tout en ajoutant qu’ils ont été rassurés par les autorités.

Madame Camara a rappelé : «La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (ASPFE) a tenu une réunion au cours de laquelle elle a fait comprendre aux participants, que le président de la République, Pr Alpha Condé a décidé, cette année, pour la Fête Internationale des Femmes, que les femmes soient habillées en Basin, Leppi et Indigo. C’est ainsi, dit-elle, madame la ministre nous a dit de faire la commande comme nous voulons.

On est venu auprès du ministre pour qu’il nous aide, il nous a confié à son chef de Cabinet et à son Directeur des Affaires Administratives et Financières (DAAF). Ces derniers nous ont rassurés, sauf à la dernière minute, ils nous ont dit qu’il y a l’argent mais il faut faire un contrat, et le contrat doit être signé par le ministre. C’est qu’on a fait.

La Section syndicale a rencontré le Marché public, qui a fait le contrat pour qu’il soit signé par le ministre, et le contrat a été signé par le ministre.

C’est à la dernière minute que le DAFF nous a dit que le fournisseur ne lui a pas donné l’argent, et qu’il est obligé de voir son homologue de l’ASPFE, pour que ce dernier puisse habiller nos femmes», a déploré Mme Camara Fatoumata Mady, syndicaliste.

Pour elle, il y a une ligne budgétaire pour les fêtes, il faut qu’on trouve des moyens pour habiller les femmes de son département.

«On a fermé les portes, le ministre est dedans. Ou l’argent, ou personne ne sort aujourd’hui. On est là jusqu’au matin !», a-t-elle insisté.

Source: AGP

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

Mali : Ba N’Daou, ancien ministre de la Défense, désigné président de transition

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Un nouveau dirigeant pour le Mali. Un mois après le coup d'État, l'ancien ministre de la Défense Ba N'Daou a été désigné lundi par un comité mis en place par la junte au pouvoir. Le colonel Assimi Goïta, chef de la junte, a, quant à lui, été désigné vice-président.

L'ancien ministre de la Défense Ba N'Daou a été nommé, lundi 21 septembre, président du Mali par intérim, rapporte lundi la télévision nationale. Le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte qui s'est emparée du pouvoir au mois d'août, a, quant à lui, été désigné vice-président.

La junte militaire qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta souhaitait que le gouvernement de transition à venir soit dirigé par les militaires, quand le M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques) et les dirigeants africains de la région demandaient que la tâche soit confiée à des civils.

Des éléments de l'armée malienne se sont emparés du pouvoir le 18 août dernier arrêtant le président Ibrahim Boubacar Keita et plusieurs membres du gouvernement, disant ainsi vouloir mettre fin aux turbulences politiques traversées par le pays.

Source : france24

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Violences conjugale : Sidiki Diabaté exclu aux Awards de la musique africaine

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Le célèbre chanteur malien Sidiki Diabaté est officiellement exclu des artistes nominés aux Awards de la musique africaine (Afrimma) 2020, suites aux accusations de violences conjugales et séquestration dont il fait objet depuis quelques jours.

« Nous annonçons le retrait des nominations de l’artiste malien Sidiki Diabate. Cette mesure est nécessaire en raison des graves allégations de coups et blessures à son encontre. Afrimma est un organisme qui défend la musique africaine et bien que les talents de Sidiki Diabate soient reconnus, nous sommes contre les coups et blessures de tout être humain et ne tolérons pas ce genre de comportement », a annoncé Afrimma sur sa page Facebook.

Depuis plusieurs jours, Sidiki Diabaté fait l’objet d’accusation de violences conjugales et séquestration par son ex-compagne,  la Guinéenne Mariam Sow.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, cette dernière a dévoilé des images dans lesquelles elle présente des blessures sur son corps.

Plusieurs personnes ont confirmé sur Twitter les accusations et affirment connaître l’histoire de la jeune fille.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Coût élevé du transport : les étudiants de Gamal et Sonfonia se fâchent !

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Les étudiants des Universités Gamal Abdel Nasser et Général Lansana Conté de Sonfonia sont descendus dans la rue ce lundi 21 septembre,  pour réclamer la baisse du prix du transport.   

« Diminuez le transport » ; « 1500 c’est bon » ; «  Le port des masques, oui. Mais 3000 GNF, non ! » etc., scandaient ces étudiants, en précisant que leur manifestation est purement ‘’citoyenne’’.

Cette manifestation a paralysé les activités dans ces deux grandes Universités guinéennes.

Depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire le 26 mars dernier, par le président Alpha Condé, les transporteurs ont été contraints de réduire le nombre de passagers dans les véhicules. Ainsi, ce nombre est passé de 6 à 3 pour les taxis, alors que les minibus qui prenaient une quinzaine de passagers se retrouvent au maximum avec 10 personnes.

Malgré une baisse légère du prix du carburant qui a précédé cette décision,  le prix du transport a, depuis doublé, partout en Guinée, rendant la vie plus chère pour les guinéens, lourdement frappés par la Covid-19.

Par Mariam Bâ

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.