Connect with us

A LA UNE

Guinée : des manifestations à Conakry, Telimélé et Kérouané

Published

on

Votre publicité ici

La semaine débute plutôt mal en Guinée, où plusieurs manifestations ont été signalées ce lundi 9 octobre 2017, à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Dans la capitale guinéenne, des élèves du lycée Sonfonia, dans la commune de Ratoma, se sont révoltés ce matin contre la délocalisation temporaire de leur école, en ce moment en rénovation. Les élèves qui sont sortis dans la rue ont paralysé pendant un bon moment la circulation routière à Sonfonia.

Au même moment, à Télimélé, des jeunes manifestait dans le centre-ville pour protester contre le manque de courant électrique, poussant les écoles du centre urbain d’arrêter les cours.

Un peu plus loin, à Kérouané en haute-Guinée, une manifestation a paralysé toutes les activités administratives et commerciales, rapporte l’AGP. La population manifeste contre la dégradation très poussées de la route nationale Kankan – Kérouané.

Pendant toute la matinée les manifestants ont érigé des barricades sur tous les principaux axes routiers, souligne l’agence.

Cette manifestation intervient quelques jours après le passage du président Alpha Condé à Kérouané, où il a inauguré un centre de santé à Banankoro.

Par Mariam Bâ

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Un opposant au troisième mandat condamné à 11 mois de prison ferme

Published

on

Votre publicité ici

Le responsable de la mobilisation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), Oumar Sylla alias Foninké Mengué, a été condamné ce jeudi 28 janvier 2021, à 11 mois de prison ferme par le tribunal de première instance de Mafanco.

Arrêté le 29 septembre 2020, il était poursuivi pour « participation délictueuse à un attroupement susceptible de troubler l’ordre public ».

Ses avocats ont annoncé qu’ils vont interjeter appel.

Le parquet guinéen avait réclamé une peine d’un an de prison ferme contre cet opposant au troisième mandat.

Son procès s’était ouvert suite à une grève de la faim qu’il avait entamé le 25 décembre pour réclamer son jugement.

Le 24 avril dernier,  Foniké Mengué avait été aussi arrêté à son domicile, puis relaxer finalement par le Tribunal de première instance de Dixinn, le 27 août, soit quatre mois après son interpellation.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Paris brandit des menaces contre le régime d’Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

Le ministre des affaires étrangères français,, a déclaré au Sénat, mercredi 27 janvier, avoir interrogé le président guinéen, Alpha Condé, sur les opposants en prison, agitant la menace de « mesures » contre Conakry.

« Avec l’Union européenne [UE], nous avons demandé aux autorités de Guinée de faire toute la lumière sur les événements qui se déroulent en ce moment, avec éventuellement des mesures à prendre si cette lumière n’est pas faite », a-t-il affirmé. « Nous condamnons la poursuite des détentions hors procédure judiciaire d’opposants », a-t-il ajouté.

Toutefois, Jean-Yves Le Drian a promis que la France va continuer à apporter de l’aide au peuple de Guinée pour éviter qu’il ne soit "doublement" victime, dit-il.

Avec AFP

Continue Reading

A LA UNE

Gouvernement : Mouctar Diallo a-t-il raté son chantage ?

Published

on

Votre publicité ici

Récemment réélu pour un troisième mandat contesté, le président Alpha Condé a poursuivi ce 27 janvier la nomination des membres de son gouvernement.  Si la majorité des  ministres ont été confirmés à leurs postes, Boubacar Barry a été enlevé au ministère du Commerce, tandis que l’ancien opposant, Mouctar Diallo quitte à la tête du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Ce dernier avait été pourtant confirmé à son poste dans un précèdent décret, mais après sa confirmation, il aurait menacé de démissionner s’il n’était pas nommé à un autre poste ministériel « plus important ».  A-t-il donc mis sa menace à exécution, ou son chantage a échoué ?  Si rien n’est moins sûr, aujourd’hui il n’est plus membre du gouvernement. Du moins pour le moment.

Voici la liste des ministres nommés :

1· Ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts : Oyé Guilavogui

2·   Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : Aboubacar Sylla, précédemment ministre des Transports

3·  Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique : Said Oumar Koulibaly

4·  Ministre du Commerce : Mme Mariama Camara, précédemment ministre de l’Agriculture

5·  Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes : Mme Assiatou Baldé, précédemment ministre conseillère à la Présidence de la République

6·   Ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime : Frédéric Loua

7·   Ministre de l’Information et de la Communication : Amara Somparé

8·   Ministre des Transports : Mohamed Kéita, précédemment ambassadeur de la Guinée en Russie

9·   Ministre en charge des Investissements et des Partenariats Publics-Privés : Gabriel Curtis

10·   Ministre des Hydrocarbures : Diakaria Koulibaly

11·   Ministre de la Culture et du Patrimoine Historique : Mme Sonna Konaté

12·   Ministre de l’Action Sociale et de l’Enfance : Mme Aissata Daffé, ancienne députée

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance